Skip to main content

Les Capitals visent une deuxième conquête de suite

Leur défi sera de garder l'alignement intact et d'éviter un lent départ la saison prochaine

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie -- T.J. Oshie a été le premier à mentionner l'idée d'un deuxième triomphe de suite pendant la fête suivant le défilé de la victoire de la Coupe Stanley des Capitals de Washington mardi, menant la foule de partisans en scandant « Back-to-back! » (« Deux de suite »).

Le capitaine Alex Ovechkin a expliqué ce sentiment quelques minutes plus tard.

Les Capitals ont eu tellement de plaisir en fêtant leur première conquête de la Coupe Stanley en 43 saisons d'histoire, pourquoi ne pas vouloir répéter l'exploit la saison prochaine?

« Oui, pourquoi pas? », a dit Ovechkin mercredi. « Je pense qu'avec cette équipe et avec la chimie que nous avons, nous en sommes capables. »

Mais les Capitals comprennent bien à quel point il est difficile de soulever la Coupe même une seule fois. Avant de remporter le gros lot cette saison, ils n'avaient pas été plus loin que la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis 1998.

Alors, ce ne sera pas facile de vivre cette expérience à nouveau. Avant les victoires consécutives des Penguins de Pittsburgh en 2016 et 2017, aucune équipe n'a défendu son titre de la Coupe Stanley avec succès depuis que les Red Wings de Detroit l'ont fait en 1997 et 1998.

« J'imagine que c'est une des choses les plus difficiles, a affirmé Oshie. Considérez les difficultés qu'on a eues à remporter celle-ci. Mais pendant ces séries nous avons trouvé quelque chose qui nous avait échappé auparavant, alors nous savons maintenant que c'est possible. Ce n'est plus qu'une question de si, c'est une question de quand. Quand pouvons-nous retourner en séries et tenter de le refaire?

« J'en ai discuté avec quelques gars et tu te dis, "Comment pourrions-nous accepter d'être éliminés au deuxième tour après tout cet enthousiasme et tout ce que nous venons d'accomplir ensemble?" On dirait bien que cette équipe ne se permettra plus de ressentir cette déception. »

Le premier défi dans la quête des Capitals sera de garder intact la majorité de l'alignement. Le directeur général Brian MacLellan a déjà amorcé des négociations de contrat avec l'entraîneur Barry Trotz, dont le contrat viendra à échéance le 1er juillet.

En ce qui concerne les joueurs, la principale priorité des Capitals est de s'entendre avec le défenseur John Carlson sur un nouveau contrat. Si Carlson, qui a mené tous les défenseurs dans la LNH en établissant une marque personnelle avec 68 points (15 buts) en saison régulière avant d'établir un record de concession pour un défenseur avec 20 points (cinq buts) en séries, passe au marché des joueurs autonomes le 1er juillet, il sera un des joueurs les plus convoités.

Ce serait difficile pour les Capitals de remplacer Carlson, 28 ans, parce qu'il joue dans toutes les situations : à cinq contre cinq, en avantage numérique (première unité) et en désavantage numérique. La paire de Dmitry Orlov et Matt Niskanen a habituellement eu la tâche de contenir le premier trio de l'adversaire, mais la deuxième paire -- Carlson et Michal Kempny -- a été aussi importante.

Kempny, 27 ans, pourra également devenir joueur autonome sans compensation, alors les Capitals espèrent le remettre sous contrat. Tom Wilson, un joueur autonome avec compensation, est le seul attaquant du top-9 des Capitals qui n'est pas actuellement sous contrat pour la prochaine saison.

« Si nous pouvons garder nos deux premières paires défensives, nous aurons le top-6 d'attaquants avec (Lars) Eller au centre du troisième trio, a noté MacLellan. Je crois que ça représente une solide base pour compétitionner à un haut niveau dans la Ligue. »

À la suite de la défaite décevante des Capitals aux mains des Penguins en deuxième ronde la saison dernière, MacLellan a comparé la défaite à un lendemain de veille de la Coupe Stanley... sans Coupe Stanley. La saison prochaine, ils sauront ce que c'est de vivre la vraie expérience.

« C'est bien plus agréable cette année », a souligné MacLellan, mais il a concédé qu'il y a de vraies difficultés qui suivent les succès. Les Capitals entameront le camp d'entraînement en septembre après la plus courte saison morte de l'histoire de la concession, ce qui signifie que les joueurs auront moins de temps pour se rétablir physiquement d'une longue saison afin de se préparer pour une autre.

MacLellan espère que l'énergie apportée par les jeunes joueurs comme les attaquants Jakub Vrana, 22 ans, et Chandler Stephenson, 24 ans, ainsi que le défenseur Christian Djoos, 23 ans, aidera l'équipe à traverser les premières semaines de la campagne. Washington pourrait également obtenir un nouveau gardien réserviste derrière Braden Holtby, car MacLellan a indiqué qu'il évaluera des offres de transaction pour Philipp Grubauer, qui veut saisir l'occasion de servir comme gardien no 1.

Peu importe ceux qui seront de retour, ils devront relever le défi chaque soir contre des adversaires qui veulent vaincre les champions en titre de la Coupe Stanley.

« Je connais bien le sentiment d'affronter Pittsburgh ces dernières saisons après leur victoire, a dit Niskanen. Tu veux vraiment bien jouer contre les champions en titre. Tu veux les battre. Alors nous aurons des matchs difficiles la saison prochaine où nous devrons être prêts à jouer, parce que les équipes seront à leur mieux contre nous. »

Les Penguins sont parvenus à éviter le lendemain de veille de la Coupe Stanley en 2016-17 avant qu'il ne les rattrape cette saison: Pittsburgh a compilé une fiche de 20-19-3 lors des 42 premiers matchs. Les Capitals acceptent le fait qu'ils pourraient vivre le même scénario, mais ils croient avoir tous les outils nécessaires pour le gérer.

« Il semble qu'avec le noyau de joueurs que nous avons ici, nous pouvons faire quelque chose de spécial pendant un bon moment, a affirmé Oshie. J'ai dit à [MacLellan] pendant le bilan de la saison [dernière] que je croyais que cette équipe pouvait gagner tout de suite et gagner plusieurs fois.

« Nous avons maintenant signé la première victoire, et je vous le dis: l'été sera court, mais j'ai hâte de revenir et de le refaire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.