Skip to main content

À table pour manger froid!

Les Canadiens de Montréal tenteront de mettre fin à une séquence de huit défaites contre le Wild du Minnesota, lundi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - La vengeance est un plat qui se mange froid. Les Canadiens de Montréal seront assurément très affamés à l'occasion du passage du Wild du Minnesota au Centre Bell, lundi (19 h 30 (HE); RDS, TSN2, FS-N).
 

Les Canadiens (22-15-5) se mettront à table afin de mettre fin à une vilaine séquence de huit défaites face au Wild (20-17-3), incluant la plus récente qui a été une dégelée de 7-1 au Minnesota le 11 décembre. Leur dernière victoire contre le Minnesota date du 8 novembre 2014 (4-1), acquise à l'étranger.

« Dans le dernier match face au Wild, ce sont les unités spéciales qui ont fait la différence. Nous n'avions pas été bons en infériorité numérique (0-en-4) », a relevé l'entraîneur Claude Julien après la séance d'entraînement matinale de l'équipe. « Parce que croyez-le ou pas, à cinq contre cinq, nous avons créé plus de chances de marquer qu'eux. Nous jouions un bon match.

« Cela dit, nous souhaitons que les joueurs soient animés d'une source de motivation additionnelle. Mais la motivation de revenir dans le portrait des séries devrait être plus forte que la vengeance », a ajouté Julien en précisant qu'on n'évoque pas les séquences difficiles contre une équipe en particulier avec les joueurs.

Le CH a remporté cinq de ses sept derniers matchs, mais il voudra revenir plus fort après avoir été une proie facile pour les Predators de Nashville, samedi.

Le Wild reprend des forces

La pause du temps des Fêtes aura été salutaire pour le Wild, qui a connu mois de décembre des plus difficiles. L'équipe n'a remporté que trois de ses 10 matchs (3-6-1) entre le 1er et le 23 décembre, soit la pire fiche de la LNH à égalité avec les Hurricanes de la Caroline. Le Minnesota était 12e au classement général de la LNH avant d'amorcer une chute brutale qui l'a relégué au 20e rang et hors des séries éliminatoires.

La dinde et les atocas semblent avoir ravivé les troupes, puisque depuis le 27 décembre, l'équipe présente un dossier de 3-2 à l'approche des matchs contre les Canadiens et les Bruins de Boston, mardi. Dans le vestiaire du Wild, personne ne s'attendait à un duel facile, et l'entraîneur-chef Bruce Boudreau n'a pas tenté d'élaborer sur le pourquoi son équipe connaissait tant de succès contre le Tricolore.

« Je ne peux pas expliquer et je ne veux pas que personne d'autre n'en parle, a lancé Boudreau en rigolant. Le match (de 7-1), c'est une anomalie. Nous avons eu quatre buts sur le jeu de puissance et un en désavantage numérique. J'ai regardé la rencontre à nouveau ce matin. Ce n'est que quand le pointage a vraiment été à notre avantage qu'ils ont abandonné un peu. La première moitié de la rencontre, c'était tout un affrontement. »

Le Wild a remporté son match de samedi face aux Sénateurs d'Ottawa 4-3, mais Boudreau a pris une décision importante en séparant son premier trio, qui avait été très productif lors des deux premiers mois de la saison. Eric Staal et Mikael Granlund évoluent maintenant avec la recrue Jordan Greenway à leur gauche, alors que Jason Zucker se retrouve sur la troisième ligne en compagnie de Mikko Koivu et Nino Niederreiter. 

Devan Dubnyk amorcera la rencontre pour le Wild.

« Ce sera un match difficile et Montréal joue beaucoup mieux cette année, a dit le gardien. Je ne pourrais expliquer pourquoi (nous avons gagné les huit derniers matchs. On ne se voit que deux fois par année, alors chaque affrontement est différent, ce n'est pas comme une série éliminatoire. C'est une combinaison de plusieurs choses sur une longue période de temps. Ça ne veut pas dire que nous n'avons pas eu droit à des matchs compétitifs. »

Une promotion pour Armia

Dans l'espoir de relancer Max Domi et Jonathan Drouin, qui font moins de flammèches ensemble depuis la perte d'Andrew Shaw, Julien va leur greffer Joel Armia.

Paul Byron, qui remplaçait Shaw aux côtés des deux, sera muté avec Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lehkonen.

« Nous avions le jumelage en tête, mais nous voulions auparavant donner quelques matchs à Armia avant de l'essayer, a expliqué Julien. Il ne faut pas penser que le succès du trio ne reposait que sur Shaw et que l'arrivée d'Armia va tout régler. Les deux autres doivent essayer de créer plus d'occasions. Ils ont fait du bon travail depuis le début de la saison. Dernièrement, ça va moins bien. C'est à eux de se reprendre en main et de faire les bonnes choses qui vont leur permettre de produire et d'être efficaces dans les trois zones. »

Drouin s'est blessé légèrement lundi matin en encaissant une rondelle à une cheville. Il a quitté temporairement la courte séance de mise en jambes. Sa présence dans la formation n'inquiète toutefois aucunement Julien.

« Nous avons pris un gallon à mesurer et nous avons réalisé que le mal était très loin du cœur. Je pense qu'il va être correct pour ce soir », a lancé l'entraîneur en riant. 

Carey Price sera devant le filet des Canadiens. Price montre une fiche de 5-3-0, avec une moyenne de buts alloués de 2,39 et un pourcentage d'arrêts de ,920 à ses huit dernières sorties.

Schlemko au ballottage

Les Canadiens ont par ailleurs inscrit au ballottage le nom du défenseur David Schlemko, qui est donc rendu disponible pour les 30 autres équipes pour les 24 prochaines heures.

Blessé plus souvent qu'à son tour, Schlemko a disputé 18 matchs dans l'uniforme du Tricolore cette saison, amassant deux aides. Âgé de 31 ans, il n'a livré que 55 matchs en deux saisons depuis qu'on a fait son acquisition des Golden Knights de Vegas à l'été 2017. Il est sous contrat jusqu'à la fin de la saison 2019-20.

Formation prévue du Wild
Jason Zucker -- Eric Staal -- Mikael Granlund
Zach Parise -- Charlie Coyle -- Luke Kunin
Jordan Greenway -- Mikko Koivu -- Nino Niederreiter
Marcus Foligno -- Eric Fehr -- J.T. Brown

Ryan Suter -- Jared Spurgeon
Jonas Brodin -- Greg Pateryn
Nick Seeler -- Nate Prosser

Devan Dubnyk
Alex Stalock

Retranchés: Matt Hendricks, Ryan Murphy
Blessés: Matt Dumba (muscle pectoral)

Formation prévue des Canadiens
Jonathan Drouin - Max Domi - Joel Armia
Tomas Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Artturi Lehkonen - Jesperi Kotkaniemi - Paul Byron
Nicolas Deslauriers - Michael Chaput -- Kenny Agostino

Victor Mete - Shea Weber
Mike Reilly - Jeff Petry
Jordie Benn - Brett Kulak

Carey Price
Antti Niemi

Retranchés : Karl Alzner, Charles Hudon, Matthew Peca, David Schlemko
Blessé : Andrew Shaw (cou)

*Article écrit en collaboration avec Nicolas Ducharme, journaliste LNH.com
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.