Skip to main content

Les Canadiens viennent de l'arrière pour battre les Sénateurs

Les buts rapprochés de Paul Byron et de Tomas Tatar en début de troisième période pavent la voie au gain de 3-2 du CH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL -- C'est trop tôt pour tirer des conclusions, mais Jesperi Kotkaniemi fait écarquiller les yeux au camp d'entraînement des Canadiens de Montréal. Le premier choix de l'équipe au repêchage de juin (no 3) a profité de la suspension imposée à Max Domi afin de livrer sa meilleure performance en trois matchs préparatoires, samedi.

Le Finlandais âgé de 18 ans n'a pas marqué dans la victoire de 3-2 du Tricolore contre les Sénateurs d'Ottawa au Centre Bell, mais il a relevé avec brio le défi qu'on lui a confié de pivoter le trio principal entre les ailiers Jonathan Drouin et Joel Armia. Il a fait résonner les poteaux du but pas une, ni deux, mais trois fois!

« Il a de nouveau montré de belles choses, mais c'est difficile de dire à ce stade du camp s'il a mérité un poste », a affirmé l'entraîneur du CH Claude Julien. « Nous prendrons la décision à savoir s'il est capable de jouer avec nous cette saison ou si c'est préférable pour lui qu'il prospère dans un autre environnement. »

Une chose est assurée : Kotkaniemi ne cesse de gagner des points chez les dirigeants. Pour la première fois depuis qu'on l'a repêché, un d'entre eux s'est avancé pour dire qu'il est voué à une brillante carrière dans la LNH.

« Il possède beaucoup de potentiel et il risque de connaître une grande carrière dans la LNH », a claironné Julien.

Son flegme sur la patinoire est remarquable pour une verte recrue.

« Il joue avec assurance et il crée des chances. Il ne craint pas d'aller récupérer la rondelle le long des bandes. Il s'implique physiquement », l'a encensé Julien.

Les coéquipiers de Kotkaniemi n'ont également pas tari d'éloges à l'endroit de son jeu et de son attitude.

Video: Deux buts rapides aident le CH à vaincre Ottawa

« Il n'est pas que bon sur le plan offensif, il l'est également en défense », a tenu à préciser le joueur de centre Phillip Danault. « Il possède de plus une attitude exemplaire. Il est détendu et souriant. Il n'hésite pas à poser des questions.

« C'est un excellent joueur, on voit son énorme potentiel, a poursuivi Danault. Je ne voudrais pas être dans les souliers de Marc (Bergevin, le directeur général). Il aura une décision difficile à prendre à la fin du camp. Moi en tout cas je le trouve excellent. »

L'attaquant Jonathan Drouin s'est dit peu surpris de voir Kotkaniemi gagner rapidement en aisance comme il le fait.

« Un troisième choix au total est habituellement rapidement à l'aise », a-t-il lancé avec le sourire. C'est que Drouin a été le troisième espoir réclamé du repêchage 2013 par le Lightning de Tampa Bay. « Il (Kotkaniemi) est sous les feux de la rampe depuis un bout de temps et il capable de gérer la pression. »

Belle remontée

Pour ce qui est du match, dont l'histoire ne retiendra pas grand-chose, les Canadiens ont effacé un retard de deux buts à compter de la fin du deuxième vingt afin de savourer une troisième victoire en quatre matchs présaison pour le Tricolore.

Pour les Sénateurs, il s'agissait d'un quatrième revers en autant de sorties.

« Ça n'a pas été une soirée facile pour l'équipe, a commenté l'entraîneur. Ça arrive pendant une saison. Ce ne sont pas toujours de grands matchs. Ce que j'ai apprécié, c'est que nous avons trouvé une façon de l'emporter. Ça n'ira pas toujours bien, mais si tu trouves une façon de gagner c'est positif. » 

Le CH s'est donné les devants pour la première fois et pour de bon grâce à Paul Byron et à Tomas Tatar, qui ont fait mouche en l'espace de 23 secondes au début du dernier tiers.

Nikita Scherbak avait amorcé la remontée à 18 :25 de la deuxième période.

Le défenseur Cody Ceci venait tout juste de doubler l'avance des Sénateurs 2-0. Brady Tkachuk avait inscrit le premier but tôt dans la soirée, à 1 :15.

Le Tricolore a peiné pendant presque la première moitié de la rencontre contre la « formation B » d'Ottawa.

Kotkaniemi a qualifié son rendement « d'ordinaire » malgré les trois poteaux et sa nomination à titre de première étoile de la soirée.

« Ç'a été un match moyen pour notre trio et moi. Je suis simplement content que nous ayons gagné le match », a débité le Finlandais, en disant fatigué de sa soirée de 16 :19 minutes de travail.

D'autres ont tout de même continué de faire augmenter leur valeur. Le vétéran Joel Ward, qui est à l'essai, a connu une deuxième bonne sortie d'affilée. Les jeunes défenseurs Victor Mete et Noah Juulsen ont continué de bien faire. Mike Reilly a encore gagné des points.

Le vétéran Anderson a bloqué 28 tirs devant le but des Sénateurs, qui ont cogné à la porte du but de Carey Price au cours de la dernière minute de jeu. Price n'a eu qu'à repousser 16 lancers, au total.

« Il reste de la rouille à faire partir, mais ça s'en vient mon affaire, a argué Price. C'est encore tôt, je dois améliorer entre autres ma lecture du jeu en échec-avant. »

Comme tout le monde, Price a dit se réjouir de la plus grande intensité qui est déployée au camp cette année.

« Le rythme est nettement plus rapide. Les gars luttent farouchement pour l'obtention de postes. C'est très sain. »

Les Canadiens disputent leur prochaine rencontre préparatoire à l'étranger contre les Maple Leafs de Toronto, lundi.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.