Skip to main content

Les Blue Jackets seront champions grâce à Tortorella et Bobrovsky

L'expérience de l'entraîneur et le jeu de leur gardien conduiront les Blue Jackets à la Coupe Stanley

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Les Blue Jackets de Columbus remporteront la Coupe Stanley, car ils comptent sur un entraîneur qui a fait ses preuves et un gardien qui peut leur permettre de gagner un championnat.

John Tortorella a une Coupe Stanley sur son c.v., l'ayant remportée avec le Lightning de Tampa Bay en 2004. Il a également mené les Rangers de New York à la Finale d'Association de l'Est en 2012. L'expérience de Tortorella et son habileté à tirer le meilleur de ses joueurs fera la différence lorsque les séries éliminatoires s'amorceront.

Sergei Bobrovsky connait une autre saison incroyable, sa sixième à Columbus. Bobrovsky, 29 ans, a presque gagné 40 matchs pour une deuxième saison de suite et il a cinq blanchissages. Bobrovsky est assez bon pour voler des matchs, ce que chaque gardien doit faire en séries éliminatoires.

Le groupe d'attaquants des Blue Jackets est mené par Artemi Panarin, qui a brillé à sa première saison à Columbus, récoltant en moyenne un point par match. Panarin a récolté huit points en 11 matchs de séries en deux saisons avec les Blackhawks de Chicago avant d'être échangé aux Blue Jackets le 23 juin. Panarin est à égalité avec Cam Atkinson et Josh Anderson avec cinq buts gagnants, un sommet chez les Blue Jackets.

Columbus présente une attaque équilibrée avec trois marqueurs de 20 buts (Panarin, Atkinson et Pierre-Luc Dubois) et cinq de plus qui ont franchi le plateau des 10 buts (Anderson, Nick Foligno, Sonny Milano, Boone Jenner et Oliver Bjorkstrand). Avec autant d'attaquants capables de créer des occasions en attaque, Tortorella aura l'avantage la plupart du temps lors des confrontations de trios.

À la ligne bleue, les Blue Jackets comptent sur deux des meilleurs jeunes défenseurs de la Ligue en Seth Jones et Zach Werenski. Jones, 23 ans, a récolté près de 60 points cette saison et sera une arme en avantage numérique. Werenski, 20 ans, a frôlé le plateau des 40 points.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.