Skip to main content

Le vote pour une expansion à Seattle pourrait se faire à l'automne

Le commissaire Bettman affirme qu'il y a encore du travail à faire

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

LAS VEGAS - Un vote du Bureau des gouverneurs de la LNH pour l'ajout d'une équipe d'expansion à Seattle aura lieu au plus tôt à l'automne, a déclaré le commissaire de la LNH Gary Bettman durant une conférence de presse avant le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley, lundi au T-Mobile Arena.

Un groupe mené par le producteur d'Hollywood Jerry Bruckheimer et le président de la société de capital privé David Bonderman ont soumis une demande de candidature pour une expansion de la LNH en février avec l'intention de disputer une première saison en 2020-21. Les frais d'expansion seraient de 650 millions de dollars, comparativement aux 500 millions de dollars payés par les Golden Knights de Vegas pour entrer dans la Ligue. Seattle deviendrait la 32e équipe de la Ligue.

Le Bureau des gouverneurs se réunit généralement en septembre et à nouveau tôt au mois de décembre.

Le commissaire Bettman a affirmé qu'une mise à jour sur l'application de Seattle serait donnée lors de la prochaine réunion du Bureau des gouverneurs le 20 juin.

« Il y a plusieurs éléments à discuter, des vérifications nécessaires à effectuer et il faut discuter avec le groupe de propriétaires potentiels, le groupe de David Bonderman », a mentionné le commissaire Bettman. « Nous pensons que l'échéancier est respecté et, dépendamment de la façon dont se déroulent les choses, je ne serais pas surpris que, à l'automne ou au plus tard tôt pendant l'hiver, le Bureau des gouverneurs se penche sur le dossier. Mais nous ne sommes pas encore rendus là et il y a encore du travail à faire. »

Le groupe de propriétaires travaille en collaboration avec Oak View Group, une firme basée à Los Angeles, pour des rénovations financées par le secteur privé d'une valeur de 600 millions de dollars au KeyArena, l'ancien domicile des SuperSonics de Seattle dans la NBA avant que la concession ne soit relocalisée à Oklahoma City en 2008.

« L'édifice doit encore être rénové, donc il y a encore beaucoup de temps pour régler les dossiers qui doivent être réglés », a dit le commissaire Bettman.

Dans cet échéancier, on inclut la négociation d'une nouvelle convention collective. L'actuelle convention collective expire à la fin de la saison 2021-22, mais la Ligue et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) ont chacun l'option de rouvrir les négociations après la saison 2019-20.

« Si on met de côté la situation de Seattle, il y a toujours de bonnes raisons de voir avec l'Association des joueurs si nous pouvons assurer une stabilité pour notre sport, nos partisans, les joueurs et tous ceux qui travaillent pour les équipes », a expliqué le commissaire Bettman. « Nous n'aimerions rien de plus que de prolonger la stabilité et nous ferons tout ce que nous pouvons pour atteindre cet objectif à temps. »

Bill Daly, le commissaire adjoint de la LNH, a affirmé que la Ligue et l'AJLNH ont un désir commun d'entamer les discussions pour la prochaine convention collective, mais ils ne l'ont pas encore fait.

« De notre côté, je dirais que nous sommes préparés à avoir ces discussions à tout moment », a déclaré Daly.

Si Seattle obtient une concession, l'équipe disposerait des mêmes règlements que les Golden Knights lors du repêchage d'expansion 2017, à l'exception que Vegas serait exempté de perdre un joueur au repêchage, selon le commissaire adjoint.

Daly a également mentionné que la Ligue a eu des discussions préliminaires avec l'AJLNH au sujet d'un futur calendrier international, incluant une autre Coupe du monde de hockey. Il a dit que les discussions à propos de la prochaine convention collective font partie des pourparlers à savoir quand aurait lieu la prochaine Coupe du monde. La dernière a eu lieu en 2016.

« Comme l'a mentionné le commissaire, nous sommes ouverts à créer une stabilité plus tôt que tard, a dit Daly. Si ça entre dans les discussions du calendrier international, tant mieux. Nous sommes ouverts à ça. »

Prévision pour le plafond salarial

Daly a affirmé que la Ligue s'attend à ce que le plafond salarial pour la prochaine saison oscille entre 78 et 82 millions de dollars, comparativement à celui de 75 millions de dollars cette saison. La hausse du plafond salarial sera influencée par le facteur de croissance pouvant aller jusqu'à cinq pour cent qui peut être utilisé par l'AJLNH.

Il s'agit des mêmes prévisions données par le commissaire Bettman à la réunion du Bureau des gouverneurs le 8 décembre.

Daly a mentionné que la Ligue et l'AJLNH n'ont pas encore discuté du facteur de croissance pour la saison prochaine.

Mise à jour sur les arénas

Daly a déclaré que les groupes de propriétaires des Coyotes de l'Arizona, des Sénateurs d'Ottawa, des Islanders de New York et des Flames de Calgary continuent leurs démarches pour la construction de nouveaux arénas.

Il a dit avoir eu une conférence téléphonique vendredi à propos de la situation de l'aréna des Coyotes et trois options potentielles se présentent pour un nouvel aréna dans la région de la vallée de l'Est.

« On continue d'avoir très bon espoir qu'ils peuvent en arriver à une entente, a dit Daly. Il y a beaucoup d'éléments à mettre en place, mais beaucoup de communautés dans la vallée sont prêts à les aider. Il n'y a rien de fait encore, mais ils continuent à travailler. »

Daly a indiqué que les choses ne sont pas aussi prometteuses à Calgary pour un aréna qui remplacerait le Scotiabank Saddledome, qui a ouvert ses portes en 1983.

« En ce moment, tout indique le dossier est au point mort, mais ça finit toujours par débloquer à un certain moment, a dit Daly. J'espère qu'à un certain moment, nous passerons à un point où un nouvel aréna deviendra une possibilité, car je pense que la concession a besoin d'un nouvel aréna. »

Ça promet pour les Islanders, dont les propriétaires ont déjà annoncé les plans pour un nouvel aréna près de Belmont Park.

Newsday a rapporté, le 30 avril, que le nouvel aréna et le projet de développement aux alentours devraient se mettre en branle dès le printemps 2019.

« Les propriétaires actuels sont encore engagés avec le projet Belmont et ils ont toutes les raisons de croire que le projet Belmont aboutira. Il n'y a eu aucun obstacle pour l'instant », a dit Daly.

Daly a dit qu'il n'y avait eu aucun développement sur la possibilité d'un nouvel aréna pour les Sénateurs dans l'arrondissement de LeBreton Flats à Ottawa. Le commissaire Bettman a aussi souligné que le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk ne cherche pas à vendre la concession.

Le commissaire donne son avis sur les paris légalisés

Le commissaire Bettman a affirmé que la Ligue est à la recherche de constance dans le respect du règlement de la Cour Suprême, qui a annulé une loi fédérale interdisant à la plupart des états d'autoriser les paris sportifs.

« Nous aimerions que ça ne varie pas d'état en état, a-t-il dit. Maintenant, si tous les états veulent se rassembler et faire la même chose, ce serait l'équivalent d'une législation fédérale et c'est quelque chose sur quoi nous nous concentrons. »

Il a également affirmé que la Ligue veut être impliquée dans toute discussion au sujet de ligues sportives profitant des paris sportifs légalisés.

« Si tu t'attribues le droit de diriger une compagnie basée sur notre propriété intellectuelle, la performance de nos athlètes et la plateforme utilisée pour nos matchs, nous avons le droit d'être impliqués », a-t-il affirmé.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.