Skip to main content

Le Lightning a digéré son élimination rapide

Une mauvaise semaine au bureau aura mis un terme à une saison historique pour Tampa Bay

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS - Mercredi à Las Vegas, on retrouvera sur le tapis rouge de la Cérémonie de remise des trophées de la LNH (20 h H.E.; TVAS, NBCSN, SN) quatre membres du Lightning de Tampa Bay qui pourraient être récompensés pour la saison historique qu'ils viennent de vivre. Et pourtant, le sujet qui revenait dans les discussions, mardi lors de la journée des médias, c'était ce que cette saison historique n'a pas été.

L'ailier droit Nikita Kucherov est finaliste pour les trophées Hart et Ted-Lindsay, alors que ses coéquipiers Victor Hedman et Andrei Vasilevskiy seront respectivement en nomination pour le trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH, et Vézina, octroyé au gardien par excellence. Finalement, l'entraîneur-chef Jon Cooper pourrait remporter le trophée Jack-Adams.

À LIRE : Bergeron peine à tourner la page chez les Bruins | Crosby croit encore aux Penguins

Mais alors qu'ils discutaient de leur saison, on sentait chez les quatre un sentiment du travail inachevé. 

Le Lightning a été balayé par les Blue Jackets de Columbus en première ronde des séries éliminatoires, tout ça alors que l'équipe venait de remporter 62 victoires en saison, égalant la marque des Red Wings de Detroit de 1995-1996 pour le plus de victoires dans une même campagne. 

C'était la première fois qu'une équipe qui remportait le trophée des Présidents était balayée en première ronde. Tampa Bay est en vacances depuis déjà neuf semaines.

« On a connu une mauvaise semaine et ça nous a coûté la saison, a résumé Hedman. On va devoir apprendre de ça. »

C'est ce message positif en vue de l'avenir que les trois joueurs et Cooper ont partagé, mardi.

« On doit assumer ce qui s'est passé et regarder vers l'avant, a dit Cooper. C'est ce que l'on doit faire. »

Video: TBL@BOS: Kucherov obtient son 127e point de l'année

Les joueurs ont insisté pour dire qu'ils avaient été en mesure de digérer l'élimination rapide et de comprendre ce qui s'était passé face aux Blue Jackets. Après avoir pris l'avance 3-0 dans le match no 1, le Lightning a perdu 4-3, puis a accordé 15 buts et n'en a marqué que quatre par la suite, dont une défaite de 7-3 lors de la quatrième partie, ce qui a mis fin à sa saison.

« Cette saison a laissé un goût amer à tout le monde, a mentionné Hedman. Nous avons prouvé lors des années précédentes que nous avons tout ce qu'il faut pour aller loin en séries. C'est une déception, mais on doit être en mesure de se rassembler pour passer à travers et devenir une meilleure équipe. »

Et ils sont persuadés qu'ils seront en mesure de le faire la saison prochaine en se nourrissant de l'expérience négative qu'ils viennent de vivre.

Lors des cinq dernières saisons, le Lightning a participé une fois à la Finale de la Coupe Stanley, en plus de s'incliner deux fois dans le septième match de la finale de l'Association de l'Est. Cooper et plusieurs joueurs du noyau de l'équipe ont fait partie de ces périples en séries, dont Hedman, Kucherov et le capitaine Steven Stamkos.

Les attaquants Tyler Johnson, Ondrej Palat, Yanni Gourde, J.T. Miller et Alex Killorn, ainsi que le défenseur Ryan McDonagh sont sous contrat pour un minimum de trois saisons encore. Les attaquants Anthony Cirelli et Mathieu Joseph, ainsi que les arrières Erik Cernak et Mikhail Sergachev ont encore une année à écouler à leur contrat de recrue.

« Nous sommes bâtis pour le futur, a souligné Hedman. On aime l'équipe que nous avons et les avancées que nous avons réalisées. Ce qui s'est passé en saison régulière, ce n'était pas de la chance. On est une bonne équipe. »

Ce noyau a eu droit au soutien du directeur général Julien BriseBois, qui a indiqué dès l'élimination de l'équipe contre les Blue Jackets qu'il n'allait pas céder à la panique et effectuer des changements drastiques à la formation.

Et jusqu'à présent, c'est ce qui s'est passé. Il a d'ailleurs offert des prolongations de contrat aux défenseurs Braydon Coburn (deux ans, 1,7 million/an) et Jan Rutta (un an/1,3 million).

Il reste toutefois du travail à faire pour permettre au Lightning de garder son noyau intact. Le joueur de centre Brayden Point pourrait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet, et il reste une année au contrat de Vasilevskiy avant qu'il se retrouve dans la même position que son coéquipier.

Mais les gestes de BriseBois ont donné confiance aux joueurs.

« Quand tu entends ton directeur général dire cela, ça veut dire beaucoup, a affirmé Kucherov. Ça veut dire qu'il a confiance en nous et qu'une semaine ne change pas tout. »

Video: TBL@CBJ #4: Vasilevskiy dit non à Bjorkstrand

Mais cette mauvaise semaine au bureau a changé la compréhension des joueurs du Lightning par rapport à ce qu'ils se doivent de faire l'an prochain s'ils veulent aller loin en séries éliminatoires.

« On ne peut pas devenir trop à l'aise en saison », a analysé Vasilevskiy.

Le gardien confirme ainsi que le Lightning a eu la vie un peu trop facile en saison et a tenu les choses pour acquises. Une fois en séries éliminatoires, et la pression qui vient avec ce moment de l'année, l'équipe a plié l'échine. 

Et les joueurs vivent avec cette réalité depuis neuf semaines, et devront le faire pour le reste de l'été, avant de recommencer les étapes une par une : le camp d'entraînement, les matchs préparatoires, 82 parties de saison régulière. Tout ça pour avoir une autre chance de remporter la Coupe Stanley, mais aussi de mettre derrière eux toutes les références à cette saison qui aurait pu se terminer bien différemment.

« C'est une histoire différente chaque année et ce qui est important pour nous, c'est que l'an prochain, nous voulons être la vedette de cette histoire », a conclu Cooper.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.