Skip to main content

Le frère de Craig Cunningham fait du vélo pour une bonne cause

Il va parcourir 2650 kilomètres en 16 jours pour aider l'ancien attaquant des Coyotes à sensibiliser les gens aux crises cardiaques

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

Ryan Cunningham a vu ce avec quoi son frère Craig a dû composer : la crise cardiaque soudaine qu'il a subie sur la glace avant un match des Roadrunners de Tucson dans la Ligue américaine de hockey le 19 novembre 2016, les opérations et les complications qui ont provoqué l'amputation d'une portion de sa jambe gauche et la fin abrupte de sa carrière de hockey. Il voulait faire quelque chose.

Il désirait amasser des fonds et faire de la sensibilisation. Mais il ne voulait pas le faire à petite échelle avec des efforts minimes. Il voulait plutôt faire quelque chose d'important, qui refléterait toutes les épreuves que Craig Cunningham avait vécues.

Il a décidé d'enfourcher son vélo et de faire une promenade... de Castlegar, en Colombie-Britannique, jusqu'à Tucson, en Arizona!

« En pensant à ce qu'il a vécu, aux obstacles qu'il a surmontés, je voulais rendre justice au courage qu'il a démontré », a expliqué Ryan Cunningham la semaine dernière à Idaho Falls, en Idaho, lors de la cinquième journée de son voyage. « Je devais choisir quelque chose qui était vraiment hors de ma portée à l'époque. »

Ryan Cunningham, 29 ans, a commencé à s'entraîner en février, lui qui n'avait pas fait de vélo sur une base régulière depuis six ans. Il a commencé le 3 août avec comme plan de compléter le parcours de 1646 milles (2650 kilomètres) en 16 jours, parcourant environ 124 milles par jour, avec deux jours potentiels de repos. Il a atteint Circleville, en Utah, dimanche, et il a dit qu'il comptait arriver en Arizona dans deux jours.

Il fera le tout en amassant des fonds pour la fondation Craig Cunningham All Heart, faisant le récit de son voyage sur Facebook. La fondation a été créée par Craig Cunningham et son médecin, Zain Khalpey, pour aider à prévenir les crises cardiaques soudaines.

Lundi, Ryan Cunningham avait recueilli 23 510$ sur son objectif de 50 000$, selon sa page GoFundMe. Cela n'inclut pas la contribution des fondations des Coyotes de l'Arizona et des Roadrunners, qui donneront chacune 5000$.

« Ça prend beaucoup de sacrifices et d'engagement », a dit Craig Cunningham, qui a disputé 63 matchs dans la LNH avec les Bruins de Boston et les Coyotes. « En parlant avec lui, il a vu tout ce qui se passé à l'hôpital, non seulement ce que j'ai vécu, mais la manière dont les médecins et les infirmiers à l'hôpital ont pris soin de moi et à quel point ils ont travaillé fort.

« [Les examens cardiaques] sont les mêmes depuis des années, et personne ne fait rien de différent, et nous voulons faire quelque chose de nouveau qui fera une différence, et mon frère était complètement d'accord. »

Craig Cunningham, 27 ans, a indiqué que la fondation travaille à financer le développement d'une application reliée à un moniteur cardiaque porté sur le poignet. L'application suivrait les variations du rythme cardiaque et signalerait des irrégularités avant d'alerter un médecin qui peut évaluer la situation.

« Nous espérons qu'ils pourront prédire les crises cardiaques soudaines avant qu'elles ne surviennent », a dit Craig Cunningham.

Ça pourrait sauver des vies.

C'est la raison pour laquelle Ryan Cunningham fait du vélo cette semaine, même avec la chaleur imposante du mois d'août qui le gêne pendant son parcours en Utah et en Arizona. Le moment n'est peut-être pas optimal, mais parce que sa fiancée Ellen Clark est enseignante et qu'elle conduit derrière lui afin de le soutenir pendant le voyage, ses options étaient limitées.

Craig Cunningham et leur mère Heather accompagneront Ryan à mi-chemin du voyage en vélo.

Ryan a déjà connu sa part d'épreuves pendant son parcours. Lors de la troisième journée, le 5 août, Cunningham a décidé de prendre l'autoroute 90 plutôt que la Hiawatha Trail entre Mullan, en Idaho, et Missoula, au Montana. Il a subi 10 crevaisons et a dû passer la majeure partie de la journée à réparer son vélo sur le bord de l'autoroute.

À un certain moment, il a marché avec son vélo le long de la route, espérant attirer l'attention de quelqu'un. Il a eu de la chance. Deux cyclistes qui possédaient une pompe se sont arrêtés pour lui donner des cartouches de CO2 et un nouveau tube.

Il a finalement franchi 109 milles ce jour-là.

C'était frustrant, mais ce n'était rien comparativement à ce que son frère a vécu.

Craig Cunningham a subi de nombreux revers pendant son rétablissement, incluant des problèmes avec sa prothèse et après son amputation. Son frère l'a vu tenter de se concentrer sur les choses sous son contrôle plutôt que sur les difficultés reliées à sa situation.

Les Coyotes ont embauché Craig Cunningham comme dépisteur la saison dernière. Cette saison, il aura plus de responsabilités en passant du temps avec les Roadrunners, afin d'en apprendre davantage sur le développement des joueurs.

« Une chose qu'il fait très bien est de ne jamais regarder en arrière », a dit Ryan Cunningham, qui doit toujours arriver à Tucson le 18 août. « Ce serait si pénible de dire : "J'étais capitaine d'une équipe de la LAH et j'étais sur le point de me tailler un poste dans la LNH". Ce serait si pénible de te demander ce que tu aurais pu faire différemment et de réaliser à quel point tu étais près d'une place dans la Ligue. Il ne s'y attarde pas et il ne regarde jamais en arrière. » 

C'est particulièrement le cas en ce moment, car Craig Cunningham doit trouver l'équilibre entre ce qu'il peut faire et ne peut pas faire en raison de son amputation et sa prothèse. Il tente aussi d'occuper un poste dans la LNH dans un autre rôle que celui qu'il prévoyait, et il travaille avec sa fondation afin d'amasser des fonds et d'aider d'autres personnes.

L'idée est d'aider d'autres personnes à éviter le genre de situation avec laquelle il a composé, même s'il faut pour cela parcourir un millier de milles en vélo sous le soleil brûlant d'août.

« Chaque dollar compte, que ce soit 1$ ou 5000$, a souligné Craig Cunningham. Regardez ce que ce jeune homme-là est prêt à faire afin de promouvoir les examens du coeur. Je crois que beaucoup de personnes ne connaissent pas ce problème et ne savent pas que c'est une crise qui est courante.

« Ils verront ce jeune homme traverser 2650 kilomètres dans le désert en été pour cette cause, et je crois que ça va ouvrir les yeux. Il s'agit de faire de la sensibilisation et il faut parfois prendre des mesures extrêmes afin que les gens comprennent. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.