Skip to main content

Le CH n'était pas prêt

Le capitaine Shea Weber attribue la défaite face aux Predators à un manque de préparation

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Le capitaine Shea Weber et le gardien Carey Price ont attribué au manque de préparation la défaite des Canadiens de Montréal contre les Predators de Nashville, samedi.

Comment peut-il en être ainsi, au 42e match de la saison? Les Canadiens devaient pourtant savoir qu'une visite de P.K. Subban en ville n'est jamais banale et que les Predators avaient des choses à se faire pardonner à la suite de la contre-performance offerte face aux Red Wings de Detroit, la veille.

Les troupiers de l'entraîneur Claude Julien n'étaient pourtant pas prêts.

À LIRE AUSSI : Gaudreau a réalisé un rêve à MontréalUne leçon défensive des Predators aux CanadiensLes Predators intraitables au Centre Bell | Tour d'horizon des matchs du 5 janvier

« Uniquement que nous devons être prêts », a déclaré le capitaine en parlant de la leçon à tirer de la défaite. « Ils (les Predators) avaient joué vendredi et ils sont sortis plus fort que nous qui étions quelque peu endormis. En retard de deux buts, c'était déjà trop tard. Ils sont très coriaces quand ils prennent l'avance, particulièrement quand ils mènent après la première période. Je pense qu'ils n'ont perdu que deux matchs cette saison, après avoir eu les devants après une période (fiche de 11-1-1). »

Price a fait le même constat au sujet de la préparation déficiente.

« Les Predators ont exercé une forte pression pendant toute la soirée, mais nous n'avions pas le même 'pep' qu'à l'accoutumée on dirait. Ç'aurait été une bonne chose que nous mettions davantage à l'épreuve leur gardien. »

Corroborant l'analyse des deux vétérans, Julien n'a pas mâché ses mots.

« Nous ne pouvons pas croire que nous n'avons qu'à nous présenter pour le match et jouer. Il faut afficher de l'ardeur à la tâche et une grande intensité. Il faut être meilleur que l'autre équipe et ça n'a pas été le cas ce soir. »

Julien a dit que le CH a bousillé le seul moment où il aurait pu reprendre vie, soit après le but de Weber qui a fait 2-1 en deuxième période.

« Ils ont marqué tout de suite après (18 secondes), ç'a tué dans l'œuf toute tentative de reprise en main », a-t-il relevé.

Video: NSH@MTL: Weber réduit l'écart de moitié

Julien a bien tenté de rallumer la flamme en contestant le deuxième but du match de Craig Smith, faisant valoir qu'il avait nuit au travail de Price. La révision vidéo ne lui a pas donné raison.

« C'est 50-50. Je ne suis pas le seul à penser ça, nous en parlons entre entraîneurs. Parce que c'est 50-50, tu cours un plus grand risque avec la contestation à ta disposition. Si c'était plus clair à nos yeux, on choisirait mieux nos moments. »

Price a dit s'être fait expliquer que c'est parce qu'on a jugé qu'il avait provoqué le contact avec Smith à l'extérieur de l'espace qui lui est réservé.

Le CH va maintenant tenter de renouer avec la victoire contre le Wild du Minnesota, en ayant le mot vengeance en bouche. Le Wild lui a infligé un cinglant revers de 7-1 au Minnesota, le 11 décembre.

« C'était humiliant de quitter l'amphithéâtre ce soir-là, a confié l'ailier Brendan Gallagher. Nous voudrons fournir un bien meilleur effort devant nos partisans. »

Un plateau pour KK

Peu de temps avant que ses compatriotes ne se couvrent d'or au Championnat du monde junior, Jesperi Kotkaniemi a atteint le plateau des 20 points (4-16--20) en obtenant une passe dans la défaite. Il est devenu le troisième joueur des Canadiens à signer le fait d'armes avant l'âge de 19 ans, après Mario Tremblay en 1974-1975 (21-18--39, 63 matchs) et Petr Svoboda en 1984-1985 (3-18--21, 49 matchs).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.