Skip to main content

L'Avalanche passe au deuxième tour grâce à ses meilleurs marqueurs

MacKinnon, Rantanen et Landeskog ont été au coeur de la victoire en première ronde face aux Flames

par Rick Sadowski / Correspondant NHL.com

L'Avalanche du Colorado s'est qualifiée pour le deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis le printemps 2008 en remportant en cinq matchs sa série quatre de sept du premier tour de l'Association de l'Ouest contre les Flames de Calgary. Le Colorado s'est incliné 4-0 lors du match d'ouverture de la série, mais a remporté les quatre rencontres suivantes, notamment celle qui a mis fin à la série, vendredi à Calgary, au compte de 5-1. L'Avalanche a dominé les Flames 17-7 pour les buts marqués lors des matchs no 2 à 5.

L'Avalanche affrontera maintenant le vainqueur de la série quatre de sept entre les Sharks de San Jose et les Golden Knights de Vegas. Vegas mène cette série 3-2 et obtiendra son billet pour le deuxième tour si l'équipe l'emporte à domicile dimanche (19h HE ; TVA Sports, SN, SN360, NBCSN, SN, ATTSN-RM, NBCSCA).

À LIRE AUSSI : L'Avalanche élimine les Flames en cinq matchsL'absence de production des meilleurs joueurs a été fatale aux FlamesL'élimination du Lightning et des Flames marque une page d'histoire

Voici cinq raisons qui expliquent pourquoi l'Avalanche est passée au deuxième tour :


1. Les meilleurs marqueurs ont été dominants


Les attaquants Nathan MacKinnon, Mikko Rantanen et Gabriel Landeskog, les trois meilleurs marqueurs du Colorado en saison régulière, ont totalisé à eux trois 21 points (neuf buts, 12 passes) et 68 tirs au but dans la série de premier tour. Rantanen, qui a raté les huit dernières rencontres du calendrier régulier en raison d'une blessure au haut du corps, a récolté neuf points (cinq buts, quatre aides).

MacKinnon a amassé huit points (trois buts, cinq passes) et Landeskog a inscrit quatre points (un but, trois passes). MacKinnon a marqué en prolongation pour donner la victoire aux siens dans le deuxième match, tandis que Rantanen a fait de même à l'occasion du quatrième affrontement.

Video: CGY@COL, #3: MacKinnon double l'avance de l'Avalanche

« Il faut que tes meilleurs joueurs soient tes meilleurs joueurs, a souligné l'entraîneur Jared Bednar. Je me suis beaucoup fié à ces joueurs-là, comme je l'ai fait durant toute la saison. Ils ont été exceptionnels. Ils ont fait la différence. D'autres joueurs ont contribué, mais ces gars-là ont été les meneurs, et c'est le cas depuis un bon moment. »


2. Grubauer à la hauteur


Même si le gardien Philipp Grubauer a très bien fait dans la dernière ligne droite pour aider l'Avalanche à se qualifier pour les séries (7-0-2, moyenne de buts alloués de 1,63 et taux d'arrêts de ,953), on se demandait comment il allait réagir dans les séries à la lumière des prestations qu'il avait données l'an dernier avec les Capitals de Washington. Il n'avait plus joué après avoir accordé huit buts dans les deux premiers matchs de la série de premier tour de l'Association de l'Est contre les Blue Jackets de Columbus. Braden Holtby avait pris la relève et s'était finalement avéré un joueur clé lors du parcours de Washington vers la conquête de la Coupe Stanley.

Video: COL@CGY, #5: Grubauer stoppe un tir de pénalité

Mais Grubauer a été excellent contre Calgary, lui qui a affiché un dossier de 4-1 avec une moyenne de 1,89 et un taux d'arrêts de ,939, et il a réalisé des arrêts clés à des moments clés. Grubauer a fait l'arrêt sur le tir à bout portant de Michael Frolik en prolongation du deuxième match, avant que MacKinnon marque à 8:27 pour procurer une victoire de 3-2 aux siens. Il a réussi un arrêt étincelant aux dépens de Mikael Backlund en début de prolongation lors du quatrième match avant que Rantanen fasse mouche à 10:23 pour un autre gain de 3-2 et il a frustré Johnny Gaudreau sur un tir de punition à 6:06 du premier engagement durant le cinquième match pour ainsi protéger l'avance de 1-0 du Colorado.


3. Le confort de la route


L'Avalanche a remporté le deuxième match de la série et aussi le cinquième, tous deux disputés au Scotiabank Saddledome, après avoir été blanchi lors du premier match. Les joueurs de la formation de Denver ont égalé la série 1-1 avec une victoire de 3-2 en prolongation dans le deuxième match et éliminé les Flames en s'imposant à l'occasion de la cinquième rencontre. Leurs succès à l'extérieur dans cette série de premier tour se sont avérés un revirement de situation, et ce, à deux égards. Les Flames ont remporté 26 matchs à domicile durant la saison régulière, un sommet dans l'Ouest et le troisième plus haut total dans la LNH derrière le Lightning de Tampa Bay (32) et les Bruins de Boston (29). L'Avalanche a par ailleurs affiché un dossier de 17-16-8 sur la route ; leurs 17 victoires les ont placés à égalité au 20e rang dans la LNH et représentaient le plus bas total chez les 16 équipes qui ont accédé aux séries.


4. Compher a répondu à l'appel


L'Avalanche est venue de l'arrière en troisième période pour remporter les matchs no 2 et 4 en prolongation, et l'attaquant J.T. Compher a eu son mot à dire dans chacune des remontées. Le Colorado tirait de l'arrière 2-1 lors du deuxième match quand Compher a marqué durant une mêlée à l'embouchure du filet au moment où il restait 2:39 à jouer pour créer l'égalité 2-2, après que Grubauer eut cédé sa place à un sixième patineur. Et la formation de Denver tirait de l'arrière 2-0 en troisième période du quatrième affrontement quand Compher a fait mouche à 8:10 pour réduire l'écart à 2-1. Rantanen a inscrit le filet égalisateur alors qu'il restait 2:50 à disputer avant de signer le filet vainqueur en prolongation.

Video: CGY@COL #4: Compher inscrit l'Avalanche au score


5. Du jeu plus serré en défensive


L'Avalanche a accordé 244 buts en saison régulière, bon pour le 16e rang dans la LNH. Mais l'équipe n'a donné que 11 filets en cinq matchs à la deuxième meilleure attaque dans la Ligue (289 buts), neutralisant surtout les gros canons de Calgary. Les attaquants Elias Lindholm et Sean Monahan ont tous deux complété la série avec seulement un but et une passe, tandis que Gaudreau a été limité à une aide. L'attaquant Matthew Tkachuk n'a récolté qu'une aide dans les quatre derniers matchs après avoir réalisé un doublé à l'occasion de la première rencontre, et le défenseur Mark Giordano a dû se contenter de deux passes.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.