Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Chabot a récolté au moins un point dans cinq matchs consécutifs; retour à Vegas réussi pour Bellemare

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 20 au 26 octobre.

Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa - 0-4-4, 3 MJ

Le défenseur des Sénateurs vient de démarrer la machine après un début de saison où il s'est fait plutôt discret.

Chabot a entamé la campagne avec seulement deux mentions d'aide à ses cinq premières sorties, mais il vient de connaître une excellente semaine en amassant au moins un point au cours des trois rencontres d'Ottawa.

Il a récolté une mention d'aide dans des revers de 2-1 et de 4-2 contre les Stars de Dallas et les Islanders de New York, lundi et vendredi respectivement, et il a récolté deux passes dans la seule victoire de la semaine des Sénateurs, un gain de 5-2 contre les Red Wings de Detroit mercredi.

Au total, Chabot a amassé au moins un point dans cinq rencontres consécutives depuis le 17 octobre, séquence au cours de laquelle il totalise six points, dont cinq aides. S'il parvient à s'inscrire à la feuille de pointage contre les Sharks de San Jose dimanche, il s'agira de sa plus longue série de matchs avec au moins un point en carrière. Il a obtenu des points dans cinq parties de suite à deux reprises la saison dernière.

Video: DET@OTT: Duclair profite de la passe de Chabot

Chabot est le meilleur marqueur des Sénateurs, à égalité avec Connor Brown, en vertu d'une récolte de huit points (un but, sept passes) en 10 matchs. À seulement 22 ans, il est le deuxième joueur le plus utilisé en moyenne dans la LNH (26:29), devant des joueurs comme Erik Karlsson, John Carlson et Oliver Ekman-Larsson, entre autres. 

Voilà un rendement impressionnant pour un jeune défenseur au sein d'une équipe dépourvue de grandes vedettes, qui mise sur le pire jeu de puissance de la LNH (6,1 pour cent) et qui a inscrit seulement 24 buts jusqu'ici (28e dans la LNH).

Pierre-Édouard Bellemare, Avalanche du Colorado - 1-2-3, 3 MJ

On peut dire que Bellemare n'a pas raté son retour à Vegas avec l'Avalanche du Colorado, vendredi.

L'attaquant a affronté son ancienne équipe pour la première fois depuis qu'il a accepté un contrat de deux ans avec l'Avalanche, le 1er juillet dernier, après avoir passé deux saisons avec les Golden Knights. Non seulement s'est-il inscrit à la feuille de pointage, mais il a récolté trois points (un but, deux aides) dans un match pour la première fois de sa carrière, conduisant les siens à un gain de 6-1. Il lui aura fallu 395 matchs pour réaliser cet exploit.

« J'étais simplement fébrile de voir les gens », a lancé Bellemare après la rencontre. « J'ai passé deux belles années là-bas, et je n'ai rien de négatif à dire à propos de l'organisation.

« Tout est allé à mon avantage. La rondelle était comme un aimant. On dirait qu'elle collait sur la lame de mon bâton. J'ai décoché un tir, j'ai vu la rondelle dans le but et je me suis demandé ce qui venait de se produire. Ç'a été un bon match pour moi. »

Video: COL@VGK: Bellemare fait 1-0 contre son ancien club

Le natif de Le Blanc-Mesnil, en France, semble bien cadrer au Colorado, où il a récolté six points (trois buts, trois passes) en 11 rencontres. Il est surtout utilisé pour des missions défensives, étant notamment le deuxième attaquant le plus employé de l'équipe en moyenne en désavantage numérique (2:15). Ses coéquipiers et lui forment d'ailleurs la septième meilleure équipe à court d'un homme dans la LNH (85,7 pour cent).

Cédric Paquette, Lightning de Tampa Bay - 1-0-1, 2 MJ

Les débuts de l'attaquant ont été retardés en raison d'une blessure au haut du corps, mais il a commencé la saison du bon pied cette semaine.

À son premier match, une victoire de 3-2 du Lightning contre les Penguins de Pittsburgh mercredi, Paquette a créé l'égalité 2-2 en début de troisième période, permettant à son équipe d'éventuellement venir de l'arrière grâce au but vainqueur de Victor Hedman dans la dernière minute de jeu.

Paquette n'est pas celui qui noircit la feuille de pointage le plus souvent, mais son énergie et sa robustesse sont des éléments cruciaux aux succès du Lightning, selon l'entraîneur Jon Cooper. D'ailleurs, Paquette a été le meneur de son équipe avec cinq mises en échec face aux Penguins.

Video: PIT@TBL: Paquette redirige le tir de McDonagh

« Il est un joueur très important pour nous », a affirmé Cooper après la rencontre. « Il confère une identité à son trio, et j'ai trouvé qu'ils ont passé beaucoup de temps en zone offensive. Ils frappaient tout ce qui bougeait et Paquette est celui qui a sonné la charge. »

Paquette complète un trio avec les attaquants Luke Witkowski et Pat Maroon. Il a terminé au sixième rang de la LNH au chapitre des mises en échec (269) la saison dernière.

Mentions honorables

Jonathan Huberdeau, Panthers de la Floride - 2-2-4, 2 MJ
Anthony Duclair, Sénateurs - 2-1-3, 3 MJ
Pierre-Luc Dubois, Blue Jackets de Columbus - 2-1-3, 3 MJ
Jason Demers, Coyotes de l'Arizona - 0-3-3, 3 MJ
Derick Brassard, Islanders de New York - 2-0-2, 2 MJ
Phillip Danault, Canadiens de Montréal - 2-0-2, 3 MJ
Max Comtois, Ducks d'Anaheim - 2-0-2, 3 MJ
David Perron, Blues de St. Louis - 1-1-2, 3 MJ
David Savard, Blue Jackets - 0-2-2, 3 MJ
Marc-Édouard Vlasic, Sharks de San Jose - 1-0-1, 3 MJ
Alexandre Texier, Blue Jackets - 1-0-1, 3 MJ
Alex Killorn, Lightning - 1-0-1, 1 MJ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.