Skip to main content

Incapables de résister à la pression, les Rangers rateront les séries

New York a laissé filer trop d'avances et de matchs en prolongation, mais espère que ses choix au repêchage et l'espace sous le plafond salarial accéléreront sa reconstruction

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

À leur première saison complète de reconstruction, les Rangers de New York n'atteindront pas les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Les Rangers ont été éliminés de la course aux séries en raison de la victoire des Canadiens de Montréal, samedi, et ils rateront le tournoi printanier pour une deuxième saison consécutive.

À LIRE : Les Bruins survivent aux blessures pour atteindre les séries | Les Jets en séries grâce à une bonne première moitié de saison

Voici un survol de ce qui s'est passé en 2018-19 et les raisons pour lesquelles le vent pourrait tourner pour les Rangers en 2019-20. 

Les infos

Potentiels joueurs autonomes sans compensation : Connor Brickley, A; John Gilmour, D
Potentiels joueurs autonomes avec compensation : Pavel Buchnevich, A; Brendan Lemieux, A; Neal Pionk, D; Tony DeAngelo, D; Fredrik Claesson, D; Vinni Lettieri, C
Nombre potentiel de choix au repêchage 2019 de la LNH : 10

Ce qui leur a fait mal

Difficultés à conserver l'avance : Les Rangers présentent le pire pourcentage de victoires (0,441) dans les matchs où ils inscrivent le premier but (15-9-10). Ils sont la seule équipe de la LNH à afficher un pourcentage inférieur à 0,500 dans de telles circonstances. C'était surtout un gros problème dans la première moitié de la saison, lorsque les Rangers ont perdu sept matchs (0-5-2) après avoir pris une avance de 2-0. Ils ont cumulé un différentiel de moins-22 (60-82) en deuxième période cette saison.

Manque de succès en prolongation : Les Rangers ont laissé filer beaucoup de points en perdant neuf matchs en prolongation, le plus grand nombre de défaites en surtemps parmi toutes les équipes de l'Association de l'Est et le deuxième plus haut total dans la LNH, derrière l'Avalanche du Colorado (11). New York a signé seulement deux victoires en prolongation cette saison : le 11 octobre face aux Sharks de San Jose et samedi face aux Maple Leafs de Toronto. Les Rangers ont une fiche de 6-4 dans les matchs décidés en tirs de barrage.

Video: TBL@NYR: Hedman donne la victoire au Lightning

Vendeurs à la date limite : Tous ces points échappés en laissant filer des avances ou en étant incapables de marquer en prolongation ont précipité la dégringolade des Rangers au classement. Par conséquent, le directeur général Jeff Gorton n'a jamais hésité à être vendeur avant la date limite des transactions 2019 de la LNH, le 25 février. Les Rangers ont échangé l'ailier droit Mats Zuccarello aux Stars de Dallas, le joueur de centre Kevin Hayes aux Jets de Winnipeg et le défenseur Adam McQuaid aux Blue Jackets de Columbus. Chacun d'entre eux pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet. Depuis la date limite, les Rangers ont une fiche de 2-6-4. 

Raisons d'être optimistes

Des espoirs qui ont fait le saut dans la LNH : Deux des meilleurs espoirs des Rangers sont devenus des joueurs réguliers dans la LNH cette saison. Filip Chytil, l'attaquant sélectionné avec le 21e choix au total du repêchage 2017, a amassé 21 points (10 buts, 11 passes) en 70 rencontres. Le joueur de centre Brett Howden a amassé 18 points (cinq buts, 13 aides) en 58 parties. Howden a été repêché en première ronde par le Lightning de Tampa Bay (27e au total) en 2016 avant d'être acquis par les Rangers dans une transaction la saison dernière. Les Rangers sont également satisfaits des progrès du joueur de centre Lias Andersson, le septième choix au total du repêchage 2017, depuis son rappel du club-école de Hartford dans la Ligue américaine de hockey (LAH) le 21 février. Libor Hajek, un défenseur de 21 ans qui a également été acquis du Lightning, a impressionné à ses cinq premiers matchs dans la LNH avant de subir une blessure à l'épaule le 9 mars. Hajek, qui en est à sa première saison chez les professionnels, a connu une bonne saison à Hartford.

Video: BOS@NYR: Chytil marque sur le retour et fait 3-3

Des espoirs qui se développent loin de la Grosse Pomme : Les Rangers sont heureux des progrès de leurs trois choix de première ronde au repêchage 2018. Vitali Kravtsov, l'ailier droit choisi au neuvième rang, a mené tous les joueurs ayant moins de 20 ans dans la Ligue continentale de hockey (KHL) au chapitre des buts (huit), des aides (13) et des points (21). Les Rangers comptent accorder un contrat de recrue à Kravtsov, âgé de 19 ans, pendant l'été. À des fins de comparaison, l'attaquant des Blue Jackets de Columbus Artemi Panarin a également obtenu 21 points dans la KHL à l'âge de 19 ans en 2010-11. Panarin, qui a 27 ans, a récolté 76 points (29 buts) cette saison. K'Andre Miller, le 22e choix, a terminé à égalité au cinquième rang parmi tous les défenseurs de première année dans la NCAA avec 22 points (cinq buts, 17 mentions d'aide) en 26 parties avec l'université du Wisconsin. Miller, qui devrait demeurer avec les Badgers pendant au moins une autre saison, a réussi plus de points à titre de défenseur de première année que les autres choix de première ronde Zach Werenski (21 en 2014-15), Mike Matheson (18 en 2012-13), Jacob Trouba (17 en 2012-13), Noah Hanifin (16 en 2014-15) et Charlie McAvoy (14 en 2015-16). Nils Lundkvist, le 28e choix, qui aura 19 ans le 27 juillet, a disputé 41 matchs avec Lulea dans la Ligue élite de Suède (SHL) et a obtenu 10 points (trois buts, sept passes). Il est le 14e défenseur ayant moins de 19 ans à récolter 10 points dans une saison au cours des 30 dernières années dans la SHL. Lundkvist devrait passer une autre saison avec Lulea.

Des choix de repêchage et de la marge de manœuvre : Les Rangers possèdent 10 choix au repêchage 2019, incluant au moins deux sélections en première ronde. Ils obtiendront également le choix de première ronde du Lightning si ce dernier remporte la Coupe Stanley. Les Rangers recevraient également le choix de premier tour des Stars de Dallas si ces derniers atteignaient la finale de l'Association de l'Ouest. New York s'est également donné de la marge de manœuvre sous le plafond salarial pour la saison prochaine en décidant d'échanger de nombreux vétérans, comme le défenseur Ryan McDonagh et les attaquants J.T. Miller, Hayes et Zuccarello au cours des 13 derniers mois. Les choix de repêchage et l'espace sous le plafond salarial donnent aux Rangers une flexibilité importante pour effectuer des transactions et s'entendre avec des joueurs autonomes pendant la saison morte afin d'accélérer leur reconstruction.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.