Skip to main content

La LNH et l'AJLNH discutent d'une Coupe du monde pour 2020

Le commissaire adjoint affirme que la Ligue veut s'assurer d'éviter un conflit de travail avant de planifier l'événement

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

TORONTO - La LNH et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) discutent régulièrement de la tenue d'une Coupe du monde de hockey en 2020, a affirmé le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly lundi.

Cela dit, Daly a mentionné que pour organiser la Coupe du monde à l'automne 2020, il faudra s'assurer d'éviter un conflit de travail à ce moment-là, un dossier qui fait partie des discussions avec l'AJLNH.

« Notre position est que nous ne voulons pas l'organiser si un conflit de travail plane à l'horizon, a expliqué Daly. Nous devons nous assurer d'éviter un conflit de travail pour jouer la Coupe du monde. Ça n'a pas très bien fonctionné en 2004 quand nous avons essayé de le faire. »

À LIRE AUSSI : Le vote pour une expansion à Seattle devrait se tenir le mois prochain

L'actuelle convention collective vient à échéance à la fin de la saison 2021-22, mais la Ligue et l'AJLNH peuvent chacune rouvrir les négociations de la convention collective en septembre 2019, ce qui pourrait mener à l'échéance de l'actuelle convention collective au terme de la saison 2019-20.

Daly a dit que la LNH et l'AJLNH doivent en venir à une entente avant la fin du mois de janvier, au plus tard, pour renoncer à rouvrir les négociations en septembre 2019 ou pour repousser la date limite s'ils veulent avoir assez de temps pour planifier et mettre en œuvre une Coupe du monde en 2020.

« C'est le problème, quand tu es trop proche pour faire les choses comme elles devraient être faites, a dit Daly. Je pense que c'est l'échéancier. Si on dépasse la fin du mois de janvier, je pense qu'il serait difficile d'organiser une Coupe du monde de hockey en 2020. »

L'AJLNH ne partage pas l'avis de la LNH selon lequel un conflit de travail doit être évité pour organiser une Coupe du monde en 2020, a affirmé le directeur général de l'AJLNH Donald Fehr.

Fehr a mentionné qu'il n'est pas nécessaire de relier les opportunités de marketing, de promotion et d'image de marque que présente une Coupe du monde à la convention collective.

« Cela dit, je comprends leur sensibilité, je comprends leur point de vue sur le moment choisi, et s'il y a une manière de ficeler tout ça ensemble, nous allons essayer de le faire », a indiqué Fehr.

La Ligue et l'AJLNH discutent de changer le format de la Coupe du monde en 2020 pour en faire un tournoi disputé dans plusieurs villes lors duquel se mesureraient huit équipes nationales.

La Coupe du monde de hockey 2016 a été jouée à Toronto et mettait en vedette six équipes nationales et deux équipes mixtes, l'équipe Amérique du Nord et l'équipe Europe. L'Amérique du Nord était formée des meilleurs joueurs de 23 ans et moins natifs des États-Unis et du Canada. L'équipe de l'Europe était formée des meilleurs joueurs des pays européens qui n'étaient pas déjà représentés à la Coupe du monde (Suède, Finlande, République tchèque, Russie). Le Canada a vaincu l'Europe en deux parties pour remporter la médaille d'or.

« Avec nos discussions préliminaires, je dirais que l'on penche plus pour huit équipes nationales comparativement aux deux équipes de la dernière édition, mais nous avions eu beaucoup de succès avec ces deux équipes, a noté Daly. Je n'écarterais pas encore ce scénario, mais je dirais que ce n'est pas le favori actuellement. »

Daly a également confirmé que la LNH souhaite tenir un événement international semblable à la Coupe Ryder au golf, mais ça fait partie d'un calendrier international plus large que la Ligue espère encore mettre sur pied avec l'AJLNH.

« Tout ça est tributaire d'une relation à long terme avec la convention collective, donc nous verrons comment les choses tourneront », a mentionné Daly.

Daly a dit que la position de la Ligue à propos de la participation de ses joueurs aux Jeux olympiques n'a pas changé.

La LNH n'a pas envoyé ses joueurs aux Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang après avoir participé aux cinq Jeux d'hiver précédents. Actuellement, il n'y a aucune entente pour que les joueurs de la LNH prennent part aux Jeux olympiques 2022 de Pékin.

« Il n'y a rien de nouveau à ce sujet, a dit Daly. Vous avez entendu la position de nos propriétaires à ce sujet. Nous savons que les joueurs veulent participer aux Jeux olympiques. Nous aurons des discussions d'ici là et nous verrons où cela nous mènera. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.