Skip to main content

La LNH considère élargir les révisions vidéo, dit Bettman

Les Matchs en Chine et les négociations pour la convention collective ont également été abordés à la conférence de presse de la Finale de la Coupe Stanley

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

BOSTON - La LNH considère élargir le système de révisions vidéo, a déclaré le commissaire Gary Bettman avant le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley entre les Bruins de Boston et les Blues de St. Louis, lundi au TD Garden.

« De toute évidence, ce que nous faisons déjà n'est peut-être pas suffisant », a dit le commissaire Bettman.

La LNH permet actuellement aux entraîneurs de contester des buts marqués après un hors-jeu ou lorsqu'il y a obstruction sur le gardien, mais le commissaire Bettman a reconnu que certains jeux controversés durant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley nécessitent que l'on considère la possibilité d'élargir le nombre de jeux admissibles à la révision.

Il a spécifiquement parlé du but du défenseur des Sharks de San Jose Erik Karlsson en prolongation du match no 3 de la finale de l'Association de l'Ouest, qui a été inscrit après une passe avec la main de Timo Meier en territoire des Blues en direction de Gustav Nyquist que les arbitres sur la glace n'ont pas vue.

Ce but n'était pas admissible à la contestation ou à la révision en vertu des règlements actuels de la LNH pour les révisions vidéo.

« Le fait d'être en mesure de revoir chaque jeu en détail est devenu un avantage et un désavantage à la fois, a fait valoir le commissaire Bettman. « Si nous élargissons le processus de révision vidéo, et nous allons évaluer cette possibilité, nous devons trouver le juste équilibre pour l'utiliser plus souvent sans toutefois nuire au rythme de notre sport. Et ce qui est peut-être encore plus important, c'est que nous devons trouver un système qui nous permettra d'être constants. C'est le défi, et c'est un défi sur lequel nous nous penchons et que nous arriverons à relever. »

Le commissaire Bettman a indiqué que la LNH écoutera les suggestions des directeurs généraux et du Comité de compétition, qui est composé de plusieurs personnes à travers la Ligue, avant de prendre une décision.

Les changements aux règles requièrent l'approbation des DG, du Comité de compétition et du Bureau des gouverneurs.

Le Comité de compétition doit se réunir le 11 juin, selon le commissaire adjoint Bill Daly. Les DG et le Bureau des gouverneurs se rencontreront plus tard en juin.

« Nous devons nous assurer d'avoir les commentaires de toutes les parties prenantes et de recevoir leurs idées afin que tout le monde soit d'accord avec la décision finale qui sera prise, a expliqué le commissaire Bettman. Dans les bureaux de la Ligue, nous comprenons tous les problèmes. Nous savons ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Nous comprenons les défis d'implanter une nouvelle réglementation. Nous allons donc utiliser ces connaissances, les partager avec tout le monde et écouter le plus de commentaires possible de la part des différents acteurs impliqués. »

Le commissaire Bettman a affirmé que retirer la révision vidéo est une option dont on a discuté avec les DG, mais que ce n'est pas quelque chose que la LNH considère.

« Je ne pense pas que nous puissions reculer, a-t-il dit. Ce n'est plus une option qui est sur la table. »

Le commissaire a expliqué que la LNH est très préoccupée par le fait qu'ajouter trop de révisions vidéo pourrait augmenter la durée des matchs.

« Ce n'est pas aussi simple que de tout réviser, car l'effervescence et le rythme de notre sport seraient constamment interrompus si nous révisions tout, a dit le commissaire Bettman. Ce n'est tout simplement pas possible. À la base, tu ne peux pas vraiment décerner une punition qui n'a pas été appelée quelques minutes plus tôt. Tout le monde a une opinion là-dessus, je respecte ça et nous voulons avoir beaucoup d'avis, mais ce n'est pas aussi facile que ça en a l'air.

« Nous devrons arriver avec quelque chose, si nous décidons d'élargir les révisions vidéo, qui fera en sorte que nous ne ruinerons pas le sport tout en prenant les bonnes décisions. »

Voici d'autres éléments que le commissaire Bettman et le commissaire adjoint Daly ont abordés durant la conférence de presse :

Matchs en Chine

La LNH n'enverra pas d'équipes en Chine cet automne en raison de problèmes de logistique reliés à la réservation d'arénas, a expliqué le commissaire adjoint Daly. La LNH a tenu deux matchs préparatoires en Chine lors de chacune des deux dernières années.

Le commissaire adjoint a indiqué que la logistique des Matchs en Chine aurait été impactée par les célébrations du 70e anniversaire de l'arrivée au pouvoir du parti communiste et de son dirigeant Mao Zedong.

Il a mentionné que la LNH compte organiser les Matchs en Chine à nouveau à l'automne 2020 et que la Ligue espère annoncer les équipes qui participeront au cours des prochains mois.

« Nous allons doubler nos efforts en Chine, a dit le commissaire adjoint Daly. Nous allons élargir notre présence là-bas. Nous espérons pouvoir le faire durant l'été avec des visites de joueurs et de membres de la Ligue. Nous allons continuer d'investir dans les programmes scolaires pour poursuivre le développement du hockey chez les jeunes en Chine. Espérons que nous serons dans une position d'annoncer les matchs pour l'année suivante beaucoup plus tôt que par le passé, ce qui devrait nous aider dans la promotion de ces rencontres. »

Réunions pour la convention collective

La LNH et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) continuent de se rencontrer au sujet de la convention collective, et le plan est de continuer à le faire durant la saison morte, a dit le commissaire adjoint Daly.

L'actuelle convention collective, une entente de 10 ans ratifiée en janvier 2013, vient à échéance après la saison 2021-22. Sans une prolongation en place, chaque partie pourrait se prévaloir de son option de rouvrir les négociations, ce qui ferait en sorte que la convention collective se terminerait en septembre 2020.

« Quand on regarde l'état du hockey en ce moment et à quel point il s'est développé, on voit que la paix et la stabilité dans les relations de travail sont importantes, a dit le commissaire Bettman. C'est quelque chose sur quoi notre attention est centrée. Si vous demandez à l'AJLNH, et le [directeur] Don [Fehr] est ici, elle pourrait nommer 10 ou 15 choses qu'elle aimerait changer dans la convention collective. Nous pourrions probablement faire la même chose, mais au final, il faudra voir ce qui est le plus important. »

Fehr a dit que l'AJLNH se réunira au mois de juin et qu'elle compte organiser des rencontres avec les joueurs durant la saison morte. Il a dit qu'elle pourrait ajouter une autre rencontre à la fin du mois d'août ou tôt au mois de septembre.

« Il faut consulter nos membres tout en ayant des discussions avec la Ligue, a dit Fehr. Espérons que nos discussions avec les membres prendront en compte les discussions productives que nous aurons eues avec la Ligue. Nous verrons par la suite. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.