Skip to main content

Julien : « C'est un capitaine qui prend ses responsabilités »

Max Pacioretty assume l'entière responsabilité de l'élimination du CH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

NEW YORK - En bon capitaine, Max Pacioretty a pris l'entière responsabilité pour le manque d'attaque des Canadiens de Montréal dans la série de premier tour contre les Rangers de New York.

« Ma tâche consiste à saisir les occasions de marquer que j'obtiens. Ce n'est pas que je n'en ai pas eu. Je ne tiens pas le compte, mais j'en ai eu. »

Le Tricolore a réussi seulement 11 buts en six matchs, quatre dans les trois derniers matchs - autant de défaites.

« Je prends l'entière responsabilité parce que je n'ai pas marqué un but dans la série. »

L'entraîneur Claude Julien n'a rien dit afin de réconforter son capitaine.

« C'est un capitaine qui prend ses responsabilités », a-t-il réagi quand on lui a rapporté tout le blâme que Pacioretty s'attribuait. 

Le gardien Carey Price s'est porté à la défense de son coéquipier.

« Ce n'est pas la faute d'un seul individu. Tout le monde aurait dû en faire davantage. À la suite d'un échec semblable, c'est le sentiment qui doit nous habiter tout un chacun. »

Price a dit accepter lui-même une partie du blâme, en ajoutant qu'il aurait pu faire plus d'arrêts importants.

Pacioretty a souligné tout le soutien qu'il a reçu au sein de l'organisation, des hauts dirigeants jusqu'à ses coéquipiers.

Il a dit avoir reçu beaucoup de messages de réconfort au cours des derniers jours. Le soulèvement de mécontentement à son endroit s'est accentué au terme du match no 4 au Madison Square Garden. 

Les Canadiens avaient les Rangers dans les câbles, mais ils les ont laissés retrouver leur esprit en s'inclinant 2-1.

« Je suis entouré de très bonnes personnes qui font preuve d'honnêteté avec moi, peu importe que je sois dans le tort ou non. Les gens qui ont communiqué avec moi, j'ai vraiment aimé qu'ils l'aient fait. Je les en remercie même. Comme je l'ai dit, ma tâche est de marquer des buts et d'aider l'équipe à l'attaque. Je ne m'en suis pas acquitté.

« J'estime que l'équipe aurait mérité un meilleur sort. C'est ce qui ajoute grandement à la frustration. Il n'y avait aucun doute dans mon esprit que nous allions remporter la série. »

Julien s'est montré en partie d'accord avec Pacioretty en affirmant que les Canadiens n'ont pas suffisamment vu la chance leur sourire.

« À toutes les fois que nous aurions souhaité avoir un bond favorable, nous ne l'avons pas eu, a-t-il avancé. Ce n'est pas la raison pour laquelle nous avons perdu. Mais pour aller loin en séries, il faut un peu de chance. Nous avons dû travailler fort pour marquer nos buts. Nous avons quand même joué une série très solide contre des adversaires qui ont atteint la Finale de la Coupe Stanley, il y a quelques années (2014).

« Les gars ont été très compétitifs. Ils ont essayé fort. En fin de compte, ça n'a pas été suffisant. »

Julien a renchéri en disant que toutes ces occasions de qualité ratées en territoire offensif sont venues hanter l'équipe.

« Nous nous sommes rivé le nez sur leur meilleur joueur qui a été leur gardien », a-t-il indiqué.

Le capitaine Pacioretty s'est dit d'autant déçu parce qu'il croyait aux chances de l'équipe de faire un bon bout de chemin en séries cette année.

« Je suis très fâché. C'était une belle occasion pour nous d'accomplir de grandes choses. J'ai réellement le sentiment que c'est une occasion de perdue pour nous. »

Le défenseur Shea Weber était visiblement abattu. Il a mentionné qu'il aura besoin de temps avant de digérer l'élimination, sa première à titre de membre des Canadiens.

« Ce n'est pas une soirée jojo, un bon sentiment à vivre. Les gars qui n'avaient jamais vécu ça ne doivent pas oublier afin de grandir pour l'avenir. Personnellement, je vais mettre du temps à m'en remettre. Je vais repenser à des situations de match ou à des choses que j'aurais pu faire différemment. Dans le moment, c'est trop chaud. » 

Weber, comme Price, a déclaré que les Rangers n'avaient pas volé leur victoire.

« Ils ont été la meilleure équipe. Il faut leur donner ça : ils méritaient de gagner », a résumé Weber.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.