Skip to main content

Joe Pavelski absent pour le match no 1

L'attaquant des Sharks s'est blessé contre les Golden Knights en première ronde

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

SAN JOSE - L'attaquant Joe Pavelski ne sera pas en uniforme pour le premier match de la série de deuxième tour dans l'Ouest entre les Sharks de San Jose et l'Avalanche du Colorado (22 h (HE); TVAS, CBC, SN).

À LIRE AUSSI: Aperçu de la série Sharks-Avalanche

L'attaquant a subi une blessure dont la nature n'a pas été dévoilée à la suite d'un double-échec de l'attaquant des Golden Knights Cody Eakin survenu en milieu de troisième période lors du match ultime, mardi, et il est réévalué sur une base quotidienne. Il a perdu l'équilibre après avoir été frappé par Eakin avant d'entrer en collision avec l'attaquant de Vegas Paul Stastny. Sa tête a durement frappé la glace lorsqu'il est tombé et a eu besoin d'aide pour retraiter au vestiaire.

« Il va nous manquer dans toutes les facettes du jeu, a affirmé l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer vendredi. Il est notre capitaine. Ça commence dans le vestiaire et sur le banc avec son calme, surtout à ce moment-ci de la saison avec toute l'émotion de chaque match. Nous allons nous ennuyer de lui. Sur la glace, il fait tout, que ce soit bloquer des tirs, prendre des mises en jeu, évoluer en avantage numérique, écouler les punitions, en début de match, en fin de match, pour protéger une avance ou quand nous avons absolument besoin d'un but. Est-ce suffisant? »

Pavelski, qui a mené les Sharks avec 38 buts cette saison, a récolté quatre points, dont deux buts, en sept matchs éliminatoires.

Il a été victime d'une blessure à la mâchoire et a perdu plusieurs dents lors du premier match contre les Golden Knights après avoir reçu un tir de Brent Burns au visage - qui s'est transformé en but - mais il n'a raté que quelques présences avant de revenir avec une visière complète.

Video: VGK@SJS, #1: Pavelski ouvre la marque en AN

« Nous allons avoir besoin que des gars élèvent leur jeu d'un cran pour nous aider, a déclaré l'attaquant des Sharks Logan Couture. Ces joueurs ne sont pas faciles à remplacer, mais nous allons avoir besoin de la contribution de tout le monde si nous voulons connaître du succès. »

Pavelski a récolté huit points, dont deux buts, en 10 matchs éliminatoires l'an dernier, et 23 en 24 rencontres quand les Sharks ont perdu face aux Penguins de Pittsburgh en Finale de la Coupe Stanley en 2016.

« Je l'ai vu hier et quelques autres gars lui ont parlé, a indiqué le défenseur Brenden Dillon. Il a passé du temps ici aujourd'hui. Ce n'est pas une situation facile, mais nous sommes heureux de voir qu'il se porte bien. »

Sans Donskoi

En plus de Pavelski, l'attaquant Joonas Donskoi va aussi s'absenter. Il s'est entraîné avec sans contact jeudi, lui qui avait raté le match no 7 contre les Golden Knights en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée.

« Il va mieux, mais ne sera pas disponible », a expliqué DeBoer.

Peu importe qui sera en uniforme, l'entraîneur des Sharks fait encore confiance à son équipe.

« C'est du hockey de séries, a commenté DeBoer. Si nous voulons aller jusqu'au bout, nous allons devoir utiliser tout le monde à un point ou à un autre. Nous faisons confiance aux gars qui sont ici. Certains d'entre eux ont joué 15 ou 20 matchs, peu importe, nous savons qu'ils vont faire le travail. »

Pour pallier ces absences, l'attaquant Dylan Gambrell, qui n'a disputé que huit matchs avec les Sharks, pourrait disputer son premier match éliminatoire en carrière.

« Chaque équipe doit surmonter des blessures et c'est le moment pour d'autres de démontrer leur valeur, a indiqué Joe Thornton. C'est excitant pour les joueurs qui se retrouvent dans cette position. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.