Skip to main content

Jets: L'absence possible de Laine et Connor ne serait pas une distraction

Les joueurs autonomes avec compensation n'ont toujours pas signé de contrat alors que le camp d'entraînement va bientôt commencer

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG - Les joueurs autonomes avec compensation Patrik Laine et Kyle Connor sont toujours sans contrat, mais quelques-uns de leurs coéquipiers des Jets de Winnipeg affirment qu'il ne s'agira pas d'une distraction au sein de l'équipe même si les attaquants ne se présentent pas à l'ouverture du camp d'entraînement, la semaine prochaine.

« Je pense que ça ne va pas changer grand-chose », a déclaré le joueur de centre Bryan Little, mercredi, à la suite d'une séance d'entraînement informelle. « Ça arrive de plus en plus souvent un peu partout dans la Ligue. Ce n'est pas vraiment une distraction. Tu te dis qu'il y a des chances que ça arrive, donc d'une certaine façon tu t'y prépares. »

Laine et Connor font partie d'un groupe de joueurs de premier plan de la LNH qui sont autonomes avec compensation. Ce groupe comprend notamment les attaquants Mitchell Marner des Maple Leafs de Toronto, Brayden Point du Lightning de Tampa Bay, Brock Boeser des Canucks de Vancouver et Matthew Tkachuk des Flames de Calgary, ainsi que les défenseurs Zach Werenski des Blue Jackets de Columbus, Ivan Provorov des Flyers de Philadelphie et Charlie McAvoy des Bruins de Boston.

À LIRE AUSSI: Morrissey et les Jets discutent d'une prolongation de contratMarner: l'objectif du DG demeure d'en venir à une entente avant le camp

« On nous pose la question tous les jours après l'entraînement, mais ça mis à part, il faut se dire que ce sont comme ça que les choses fonctionnent maintenant, a affirmé le défenseur des Jets Josh Morrissey. Je ne crois pas que les gens adorent ça quand ça se passe comme ça. Je suis passé par là moi aussi. »

Morrissey a été joueur autonome avec compensation l'été dernier et il a signé un contrat de deux ans le 16 septembre, deux jours après le début du camp d'entraînement.

« Évidemment, nous aimerions qu'ils soient tous les deux ici, a-t-il déclaré. Ce sont des joueurs remarquables. Chaque situation est unique en son genre. Ça fait partie du jeu maintenant. »

Laine a amassé 50 points (30 buts et 20 passes) en 82 matchs la saison dernière. Il a marqué 110 buts en trois saisons jusqu'ici, ce qui lui donne le sixième rang de la LNH à ce chapitre durant cette période. Connor a récolté 66 points (34 buts et 32 aides) en 82 rencontres l'hiver dernier et il a pris le deuxième rang chez les Jets pour les buts, derrière Mark Scheifele, auteur de 38 filets.

Video: DAL@WPG: Laine atteint la trentaine en A.N.

« Tu veux que ces gars-là soient ici dès le premier jour, mais je pense que nous comprenons tous qu'il y a bien des choses qui se passent en coulisses que nous ne contrôlons pas », a noté Little.

Morrissey a déclaré que ses négociations de contrat lui ont permis de mieux comprendre l'aspect des affaires du hockey, et qu'il est important d'être patient et bien préparé.

« C'était tout simplement un processus à suivre, ce n'était pas très plaisant, et c'est évident que pour tout le monde, pas une journée ne passe sans qu'on souhaite que ça se règle, a-t-il dit. En même temps, regardez comment cette tendance se développe et je pense que tout le monde sait que ça pourrait prendre un certain temps. »

Les Jets entreprendront la saison avec une brigade défensive remaniée après avoir échangé leur défenseur de premier duo Jacob Trouba aux Rangers de New York, le 17 juin, en retour du défenseur Neal Pionk et du 20e choix du repêchage 2019 de la LNH (utilisé pour réclamer le défenseur Ville Heinola), en plus d'avoir perdu les services des arrières Tyler Myers (Canucks de Vancouver) et Ben Chiarot (Canadiens de Montréal) sur le marché des joueurs autonomes.

« C'est un peu l'évolution naturelle qu'on voit au sein d'une équipe, a fait remarquer Morrissey. Il va toujours y avoir des joueurs qui arrivent, des joueurs qui partent. Ces trois gars-là ont été de gros morceaux à la ligne bleue, mais je ne me fais pas de souci parce que nous avons de bons jeunes joueurs ici qui sont prêts à relever leur niveau de jeu d'un cran. »

Pionk se retrouvera probablement au sein d'un des quatre premiers défenseurs des Jets avec Morrissey, Dustin Byfuglien et Dmitry Kulikov. Nathan Beaulieu, Sami Niku et Tucker Poolman auront droit au reste du temps de glace.

L'incertitude entourant Laine et Connor et les changements à la ligne bleue semblent avoir amené les observateurs à diminuer leurs attentes à l'endroit des Jets. Little a déclaré qu'il n'en faisait pas de cas, bien au contraire, alors qu'il a reconnu qu'il n'a pas aimé du tout le thème récurrent du camp d'entraînement de l'an dernier, quand les Jets venaient de connaître une campagne de 114 points et d'être éliminés aux mains des Golden Knights de Vegas en Finale de l'Association de l'Ouest.

« C'est peut-être une bonne chose, a avancé Little. L'an dernier, en s'amenant au camp et en devant répondre aux questions à propos de la Coupe Stanley et tout ça, ce sont les joueurs qui ont dû dire à tout le monde de se calmer un peu. Ce n'est pas juste une question de réduire les attentes, c'est que bien des gens ne réalisent pas à quel point c'est difficile de revenir au niveau où nous nous trouvions, de se rendre aussi loin. Il y a bien des choses qui doivent bien fonctionner. »

Winnipeg a amassé 99 points la saison dernière, ce qui lui a valu la deuxième place dans la section Centrale. Les Jets ont par la suite été éliminés en six matchs au premier tour éliminatoire dans l'Association de l'Ouest par les éventuels champions de la Coupe Stanley, les Blues de St. Louis.

« Il s'agit de se qualifier pour les séries et ensuite, c'est un nouveau départ, a souligné Little. Tout peut arriver, on le voit chaque année. Une blessure, un joueur qui connaît une léthargie au mauvais moment, ça peut faire toute la différence. L'an dernier, les gens s'attendaient à ce que nous nous rendions jusqu'en finale et ils voyaient grand. Nous avons dû faire acte d'humilité l'an dernier, et ces changements au sein du personnel des joueurs, c'est ce dont nous avions besoin. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.