Skip to main content

Jérémy Lauzon, si près du but

Le défenseur québécois fait partie des « Black Aces » des Bruins et vit le parcours de l'équipe de très près

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

RALEIGH, Caroline du Nord - Depuis déjà deux semaines, Jérémy Lauzon est un témoin privilégié du parcours des Bruins de Boston en séries.

Le défenseur québécois fait partie des « Black Aces », un groupe d'espoirs que l'organisation rappelle de la Ligue américaine de hockey (LAH) après l'élimination du club-école dans l'optique de leur faire vivre l'expérience des séries de près.

Pour l'instant, Lauzon se contente de regarder les matchs du haut de la galerie de presse du TD Garden et de s'entraîner à l'écart de l'équipe en compagnie d'une dizaine d'autres as. La différence entre vous et lui, c'est qu'il pourrait enfiler l'uniforme à n'importe quel moment.

À LIRE AUSSI : Hurricanes: Dilemme devant le filetUn peu de réconfort pour les HurricanesLes Bruins ne pèchent pas par excès de confiance

« C'est la première fois que je vis ça », a-t-il déclaré d'entrée de jeu en entrevue avec LNH.com. « On ne sait jamais ce qui peut arriver. Il peut se produire n'importe quoi et je peux être dans la formation au prochain match. Je dois rester prêt et concentré.

« Des fois, on peut paraître loin de l'entourage de l'équipe, mais en réalité on est directement dedans. On ne sait jamais quand notre tour va venir. »

Cette perspective est évidemment différente pour chaque membre des « Black Aces ». Il serait fort surprenant qu'un espoir qui a une année d'expérience dans la LAH dispute un match de Finale de l'Association de l'Est face aux Hurricanes de la Caroline, par exemple, mais il y a de jeunes recrues qui ont déjà goûté à la grande ligue.

Lauzon est l'un de ceux-là.

Le natif de Val-d'Or, au Québec, qui vient tout juste de souffler ses 22 bougies, a disputé 16 matchs avec les Bruins cette saison - dont le dernier - et a passé la majorité de la première moitié du calendrier avec l'équipe en raison des nombreuses blessures.

« Certains gars doivent se tenir plus prêts que d'autres, a indiqué l'entraîneur des Bruins, Bruce Cassidy. C'est une occasion pour les plus jeunes de s'imprégner de l'expérience et de commencer leur entraînement estival.

« Jérémy est l'un des gars auxquels on pourrait faire appel. Je ne dévoilerai pas notre plan, mais si Zdeno Chara devait se blesser et que nous avions besoin d'un gars pour le désavantage numérique, par exemple, il pourrait prendre quelques minutes. Nous avons différents scénarios. »

Le Québécois peut sembler loin du but lorsqu'il prend place dans les hauteurs du TD Garden, mais il ne l'est pas tant que ça. Il n'a pas besoin de regarder bien loin pour se le faire rappeler. Connor Clifton, son colocataire à Providence, n'a disputé que 19 matchs avec les Bruins en saison et joue régulièrement en séries.

Video: CAR@BOS, #2: Clifton marque dans une cage béante

« Je suis très proche de lui, a confié Lauzon. Nous avons joué ensemble pendant deux ans à Providence et il a maintenant la chance de vivre ça. Il m'appelle de temps en temps pour jaser. C'est trippant ce qu'il vit et c'est plaisant de voir ça. »

En confiance

Plaisant de voir ça, certes, parce que les recrues de l'organisation savent que le grand club n'hésite pas à leur faire confiance quand ils ont des besoins à combler ou qu'ils sentent que les jeunes sont prêts à passer à la prochaine étape.

Cassidy a été au sein du groupe d'entraîneurs à Providence de 2008 à 2016 et on sent qu'il n'a aucun doute quant à la qualité du travail de développement qui y est mis en œuvre.

« Personnellement, quand j'ai joué à Boston, on m'a parfois confié une vingtaine de minutes par match, a fait valoir Lauzon. J'ai eu l'impression qu'ils me faisaient confiance. C'est quelque chose que tu recherches en tant que jeune joueur. C'est quelque chose qui ne s'achète pas. »

L'arrière québécois vient de terminer sa deuxième saison complète dans l'organisation des Bruins, et il est très heureux du déroulement de celle-ci - mis à part peut-être une blessure à un pied qui lui a fait rater deux mois d'activités. Il a récolté un but et six aides en 29 matchs à Providence en plus d'inscrire son premier but dans la LNH en novembre. On ne sait pas s'il y aura des changements à la ligne bleue au cours de l'été, mais son objectif en vue de la prochaine saison est clair.

Video: VGK@BOS: Lauzon inscrit son premier but dans la LNH

« C'est mon but de percer la formation et c'est ce sur quoi je vais me concentrer au cours de l'été, a-t-il conclu. J'ai prouvé cette année que j'étais capable de jouer et ça va être à moi d'avoir un gros camp d'entraînement. »

Peut-être pourra-t-il même ajouter des arguments à sa candidature d'ici la fin du parcours éliminatoire des Bruins…

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.