Skip to main content

Jay O'Brien n'est pas pressé de se joindre aux Flyers

Le joueur de centre s'attend à rejoindre Providence College après avoir été sélectionné avec le 19e choix du repêchage 2018

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Jay O'Brien a réagi de façon intéressante lorsque les Flyers de Philadelphie l'ont sélectionné avec le 19e choix au total du repêchage 2018 de la LNH.

Le joueur de centre de 19 ans n'allait pas devoir acheter de nouveaux vêtements, car il possède déjà beaucoup d'équipement orange et noir.

Thayer Academy, l'école secondaire de Braintree au Massachusetts où O'Brien a joué pendant les deux dernières saisons, porte des uniformes semblables à ceux des Flyers.

« Quand ils ont prononcé mon nom, je me suis dit que ce serait les mêmes couleurs et les mêmes uniformes, a-t-il dit. Assez facile. »

O'Brien a porté le chandail des Flyers pendant quelques jours au camp de perfectionnement au début du mois de juillet, mais il affichera de nouvelles couleurs cette saison alors qu'il portera le noir, argent et blanc des Friars du Providence College.

Il a affirmé que la décision d'évoluer dans la NCAA au lieu de la Ligue canadienne de hockey était facile. Les Cataractes de Shawinigan de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) retiennent ses droits après l'avoir sélectionné avec le deuxième choix au total du repêchage d'espoirs américains 2018 de la LHJMQ.

« J'ai toujours voulu jouer au hockey universitaire dans l'association Hockey East, et Providence est le bon endroit pour moi, a dit O'Brien. Ça représente une nouvelle étape et j'ai hâte de relever le défi, d'y aller et d'avoir un impact. »

O'Brien a eu un impact à Thayer la saison dernière, récoltant 80 points (43 buts) en 30 rencontres. Il a mené tous les joueurs d'écoles secondaires en Nouvelle-Angleterre au chapitre des points et a remporté le trophée John Carlton, remis annuellement par les Bruins de Boston aux joueurs de quatrième année qui associent l'excellence sportive et académique. Il occupait le 32e rang dans le classement final des patineurs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH.

À LIRE : Beaudin veut s'améliorer dans les deux sens de la glace | Groulx a laissé une bonne impression | Barré-Boulet prêt à faire ses preuves

« O'Brien est un marqueur qui a complètement dominé dans les rangs secondaires », a indiqué David Gregory du Bureau central. « Et quand il a participé aux tournois à un niveau supérieur, il n'a eu besoin que de quelques présences pour trouver le rythme. Il est un joueur très intelligent doté d'une belle vision. Il aime transporter la rondelle et donner le ton. »

Les Flyers étaient satisfaits de ce qu'ils ont vu pendant le camp de perfectionnement, et ils prôneront la patience avec O'Brien (5 pieds 11 pouces, 176 livres) alors qu'il développe son jeu.

« Je crois qu'il a bien fait », a déclaré Kjell Samuelsson, qui a dirigé le camp de perfectionnement des Flyers. « Il était un peu nerveux et il voulait laisser une bonne première impression. Je crois qu'il a fait un super travail. [Les joueurs] doivent réaliser qu'il faudra du temps. S'il faut une, deux ou trois années, c'est bon. Suivez votre propre rythme. Tout le monde se développe de façon différente. »

O'Brien a eu un petit avantage dans son développement à Thayer: il a joué sous les ordres de l'ancienne vedette de la LNH Tony Amonte, dont les 416 buts représentent le huitième meilleur total dans l'histoire de la Ligue parmi les joueurs américains. Amonte a atteint la barre des 30 buts à huit reprises en 15 saisons, incluant 93 matchs avec les Flyers.

« Il a connu tant de succès dans la LNH et je veux faire de même, a lancé O'Brien. D'apprendre de lui est tellement spécial. Il est bon de le voir me soutenir en chemin. »

Le moment où ce chemin le mènera de nouveau à un uniforme orange et noir reste à déterminer, mais O'Brien a suggéré qu'il n'est pas pressé. Son objectif pour cette saison est d'ajouter du poids et de la vitesse alors qu'il s'adapte à un niveau supérieur de hockey.

« Je ne m'imposerai pas une date [pour atteindre la LNH], a-t-il dit. J'irai à Providence pour aider les Friars à remporter un autre championnat national, et puis je verrai à partir de là. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.