Skip to main content

Hudon n'aurait jamais cru partir d'Alma et jouer au hockey à Las Vegas

Un premier passage du Tricolore au Nevada qui suscite beaucoup d'intérêt

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal s'apprêtent à faire la découverte d'une autre dimension, à l'occasion de leur première visite historique à Las Vegas.

L'atmosphère débridée qui caractérise les matchs des Golden Knights au T-Mobile Arena marque déjà l'imaginaire.

« Vous ne pouvez pas le croire tant que vous ne l'avez pas vécu », affirme l'attaquant québécois David Perron des Golden Knights. « Je parle à beaucoup de joueurs d'autres équipes et ils me disent tous que c'est la meilleure ambiance dans la Ligue nationale. »

On est curieux chez les Canadiens de le constater de visu, samedi (19 h HE, TVA Sports, SN360, CITY, ATTSN-RM).

« J'ai très hâte de vivre ça », a mentionné l'entraîneur Claude Julien, lundi, avant le départ de l'équipe pour son périple de quatre matchs.

« Les Golden Knights ont beaucoup de succès à domicile. Ça va être un bon défi pour nous et j'apprécie ce genre de défis », a-t-il continué.

Un premier passage au Nevada pour le CH qui suscite grandement l'intérêt des joueurs.

« Je n'aurais jamais pensé partir d'Alma, au Lac-Saint-Jean et aller jouer à Las Vegas », lance l'attaquant Charles Hudon.

« C'est un match attendu des gars. »

« Ce sera spécial », a ajouté l'attaquant Nicolas Deslauriers.

Le joueur de centre Jonathan Drouin en sera également à sa première visite à Las Vegas, après un rendez-vous de hockey manqué dans son adolescence.

« J'étais censé prendre part à un tournoi à Las Vegas pendant une saison de hockey d'été au Québec vers l'âge de 13 ans, mais je n'ai pas pu y aller parce que j'ai attrapé une pneumonie », a-t-il relaté.

Les Canadiens devraient compter sur un fort contingent de partisans au T-Mobile Arena, comme c'est le cas pour toutes les équipes visiteuses. Les Golden Knights prennent toutefois un malin plaisir à refroidir leurs ardeurs, comme en fait foi leur fiche à la maison (21-4-2) qui est l'une des meilleures de la LNH.

Le CH (22-28-7) en aura plein les bottes avec l'équipe de première saison qui représente la plus grande surprise dans la LNH cette saison.

« Surpris de l'ampleur de leurs succès, oui, mais pas tant qu'ils soient compétitifs, a réagi Julien. Regardez leur formation. Plusieurs bons joueurs ont été rendus disponibles au repêchage d'expansion et ils ont fait de l'excellent travail pour les recruter.

« Ces gars-là ont une crotte sur le cœur à l'endroit de leur ancienne équipe. C'est normal, ce serait aussi mon cas si j'étais à leur place, a-t-il renchéri. Ils se défoncent et tout fonctionne. Ils obtiennent les bonds favorables, tant mieux pour eux. Ils créent leur propre chance. »

Pour Drouin, ça donne un bon coup de pouce à une équipe d'expansion d'avoir un gardien de la trempe de Marc-André Fleury devant le but.

« Leurs joueurs importants à l'attaque livrent la marchandise, les Jonathan Marchessault, James Neal et William Karlsson, a-t-il ajouté. Ça aide vraiment. Ils veulent prouver des choses à leur ancienne équipe.

« À tous les matchs des Golden Knights, il y a un joueur qui joue avec la rage au cœur. »

Au moins, les Canadiens n'auront pas à composer avec le phénomène parce que le joueur que les Golden Knights ont sélectionné de leur équipe au repêchage d'expansion est le défenseur Alexei Emelin, qui porte les couleurs des Predators de Nashville.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.