Skip to main content

Hajek croit qu'il peut se faire une place avec les Rangers

L'espoir à la défense a bon espoir d'entamer la saison à New York après son premier camp d'entraînement dans la LNH

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

GREENBURGH, New York - Libor Hajek était convoité par les Rangers de New York pour plusieurs raisons, incluant son gabarit (6 pieds 2 pouces, 202 livres), son coup de patin, son jeu complet, sa présence physique sur la patinoire et son caractère.

Depuis qu'ils ont acquis le défenseur de 20 ans dans une transaction avec le Lightning de Tampa Bay, le 26 février, les Rangers ont également appris qu'il déborde de confiance.

« Je ferai tout en mon possible pour me tailler une place au sein de l'équipe, et je crois que j'y arriverai dès cette année », a déclaré Hajek durant le camp de perfectionnement des Rangers, plus tôt cet été. « C'est mon objectif et je ferai tout pour y arriver. »

À LIRE : Mise à jour 2018-19 : Rangers de New York | Les Rangers accordent un contrat de deux ans à Vesey

Les Rangers ont obtenu Hajek dans la transaction qui a envoyé leur ancien capitaine Ryan McDonagh et l'attaquant J.T. Miller au Lightning. New York a également acquis les attaquants Vladislav Namestnikov et Brett Howden, le choix de première ronde de Tampa Bay au repêchage 2018 et un choix conditionnel de premier tour en 2019.

Hajek, le 37e choix au total du repêchage 2016 de la LNH qui a joué les trois dernières saisons dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL), était probablement la pièce la plus importante de la transaction pour les Rangers. On prévoit qu'il sera un défenseur qui pourra évoluer sur une première paire défensive ou, au pire, sur un top-4 dans la LNH.

« Je l'ai vu jouer à plusieurs reprises et c'est un talent de premier plan », a déclaré Adam Graves, l'ancien attaquant des Rangers qui agit maintenant comme conseiller pour les départements de hockey et d'administration. « Il a été le meilleur défenseur de la République tchèque et l'un des meilleurs défenseurs au Championnat mondial junior. »

« Il excelle dans tous les aspects du jeu. »

Hajek a récolté 39 points (12 buts, 27 passes) en 58 matchs répartis avec Saskatoon et Regina dans la WHL la saison dernière. Il a totalisé 91 points (19 buts, 72 aides) en 192 rencontres dans la WHL en trois saisons.

Les huit points de Hajek (un but, sept mentions d'aide) en sept parties l'ont placé à égalité avec Cale Makar du Canada, un espoir de l'Avalanche du Colorado, pour le plus haut total de points parmi les défenseurs au Championnat mondial junior 2018 de la FIHG. La République tchèque a perdu 9-3 contre les États-Unis dans le match de la médaille de bronze.

« Nous adorons son caractère et sa façon de jouer », a mentionné le directeur général des Rangers Jeff Gorton. « Il joue dur. Si tu vas devant le filet et qu'il est là, tu paieras le prix. Il peut également se joindre à l'attaque. C'est un joueur très complet. »

Hajek est plutôt réaliste de vouloir se tailler une place avec les Rangers à son premier camp d'entraînement dans la LNH cette saison. Il aura beaucoup de compétition, mais il est dans le coup et il y aura des places disponibles, car Kevin Shattenkirk, Brady Skjei et Marc Staal sont les seuls joueurs assurés d'un poste régulier en défensive.

Neal Pionk a une longueur d'avance, car il a bien fait en 28 matchs la saison dernière avec 14 points (un but, 13 passes). Fredrik Claesson, qui a disputé 113 matchs en trois saisons avec les Sénateurs d'Ottawa, est le seul joueur autonome sans compensation que les Rangers ont mis sous contrat.

Il y a également Brendan Smith, qui doit encore écouler trois saisons à son contrat après avoir fini la dernière saison dans la Ligue américaine de hockey, John Gilmour, Tony DeAngelo, Rob O'Gara, Steven Kampfer et les recrues Ryan Lindgren, Sean Day et, bien sûr, Hajek.

« C'est quelque chose dont notre organisation aurait besoin, quelqu'un qui peut se faire une place avec l'équipe de cette façon, particulièrement en défensive actuellement », a dit Gorton au sujet de Hajek.

« S'il arrive au camp, qu'il est prêt et qu'il pousse pour obtenir un poste, nous lui donnerons de la marge de manœuvre afin de voir jusqu'où il peut aller. »

Hajek n'a aucun doute qu'il peut accomplir son objectif.

« Je me sens fort et prêt, a-t-il dit. Je ne veux pas être égocentrique, mais je crois en moi-même et je veux atteindre la LNH cette année. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.