Skip to main content

Gerard Gallant prend les devants pour le Jack-Adams

Le pilote des Golden Knights a été le meilleur entraîneur lors du premier quart de la saison selon LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons complété le premier quart de la saison 2017-18, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Jack-Adams, décerné à l'entraîneur de l'année dans la LNH.

Ce qui fait la magie du hockey c'est que parfois, on voit une équipe obtenir des résultats supérieurs à la somme de ses parties. À ce moment-là, il faut regarder du côté de l'entraîneur, qui a su former un tout cohérent avec un ramassis d'individus.

Aucune équipe n'incarne mieux ce concept à l'heure actuelle dans la LNH que les Golden Knights de Vegas, et c'est pourquoi l'équipe de LNH.com a désigné Gerard Gallant meilleur entraîneur du premier quart de la saison.

Finaliste au trophée Jack-Adams au printemps 2016, Gallant a permis aux Golden Knights de devenir la première équipe d'expansion dans l'histoire de la LNH à remporter huit de ses neuf premiers matchs, et aussi d'égaler le record de la ligue pour la plus longue séquence de victoires par une équipe d'expansion, soit cinq.

Même si les Golden Knights sont retombés quelque peu sur terre depuis qu'ils ont profité d'un séjour de sept matchs à domicile en octobre, ils sont présentement en tête de la section Pacifique avec une fiche de 13-6-1. Et ce, même si Vegas a été décimé par les blessures devant le filet, alors qu'il a fallu utiliser cinq gardiens depuis le début de la saison - Marc-André Fleury, Malcolm Subban, Oscar Dansk, Dylan Ferguson et Maxime Lagacé.

Gallant a donc créé le contexte propice pour que les Golden Knights forment un tout supérieur à la somme de ses parties - parties qui ont été obtenues pour la plupart, rappelons-le, par voie de repêchage d'expansion ou de transactions en découlant. 

« C'est un grand défi, c'est certain, a déclaré Gallant au site Web des Golden Knights avant le début de la saison. Mais j'ai de l'expérience à ce titre dans le rôle d'entraîneur adjoint avec Équipe Canada (aux Championnats du monde de 2007 et 2017). Nous avions plusieurs joueurs provenant d'équipes différentes. Après trois semaines, les joueurs sentaient qu'ils formaient une équipe. Quand tu passes du temps ensemble, la chimie s'installe rapidement. »

Les Golden Knights ont surpris bien des observateurs cet automne, mais pas Gallant. Le directeur général de l'équipe George McPhee est un de ceux qui savaient qu'il avait un bon entraîneur sous la main.

« Durant les huit mois où nous avons vérifié ses antécédents, nous n'avons jamais entendu quoi que ce soit de négatif au sujet de Gerard Gallant, la personne, a affirmé McPhee dans un communiqué de l'équipe publié lors de l'embauche de Gallant. Il amènera à notre club un plan, un calme pendant que l'équipe grandira. C'est quelqu'un que ses anciens employeurs respectent vraiment et ont bien aimé, en tant qu'homme et comme entraîneur. »

De toute évidence, ses joueurs aussi.

Un jury composé de 10 membres du personnel et collaborateurs de LNH.com a voté pour déterminer l'identité de l'entraîneur qui mériterait le plus de remporter le trophée Jack-Adams à ce stade-ci de la saison. Gallant a obtenu quatre votes de première place et trois votes de deuxième place, ce qui lui a valu un total de 39 points au scrutin, soit sept points de plus que Jon Cooper, le pilote du Lightning de Tampa Bay (deux votes de première place) et neuf de plus que John Hynes, des Devils du New Jersey (deux votes de première place).

Jon Cooper, lui, est l'incarnation de l'autre genre de redoutable défi que doit parfois affronter un entraîneur : diriger une équipe de premier plan et l'amener à afficher son plein potentiel. C'est ce qu'il a fait avec le Lightning, qui a occupé le premier rang au classement général de la LNH pendant presque tout le premier quart de la saison.

Hynes, lui, a pris une équipe des Devils qui a terminé au dernier rang dans l'Association de l'Est, la saison dernière, et l'a transformée en formation qui gravite parmi les meilleurs clubs. Il a su galvaniser ses joueurs avec un influx de recrues telles que Nico Hischier et Will Butcher, si bien que le New Jersey a connu un bon départ malgré l'absence de joueurs comme Kyle Palmieri et Travis Zajac, blessés, et Brian Boyle, malade.

Résultat du scrutin (points accordés sur une base 5-4-3-2-1) : Gerard Gallant, Golden Knights de Vegas, 39 points (quatre votes de première place); Jon Cooper, Lightning de Tampa Bay, 32 points (deux votes de première place); John Hynes, Devils du New Jersey, 30 points (deux votes de première place); Mike Yeo, Blues de St. Louis, 21 points (un vote de première place); Paul Maurice, Jets de Winnipeg, 15 points (un vote de première place); Mike Babcock, Maple Leafs de Toronto, 6 points; John Stevens, Kings de Los Angeles, 3 points; Doug Weight, Islanders de New York, 2 points; Tim Blashill, Red Wings de Detroit, 1 point

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.