Skip to main content

Gagné: Tout un duel en perspective entre les Bruins et les Blues

Notre chroniqueur donne un léger avantage à St. Louis en raison de sa profondeur en attaque et de son incroyable séquence depuis Noël

par Simon Gagné / Chroniqueur LNH.com

Simon Gagné a disputé 14 saisons dans la LNH et il a réussi 291 buts et totalisé 601 points en 822 matchs, connaissant notamment deux saisons de 40 buts et plus. Il a remporté la Coupe Stanley dans l'uniforme des Kings de Los Angeles en 2012. Sur la scène internationale avec le Canada, il a savouré la conquête de la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et la conquête de la Coupe du monde en 2004. L'attaquant sélectionné au 22e rang du repêchage 1998 a successivement porté les couleurs des Flyers de Philadelphie, du Lightning de Tampa Bay, des Kings de Los Angeles et des Bruins de Boston. Simon a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine afin de discuter de l'actualité de la LNH.

Nous sommes très chanceux d'assister à une aussi belle Finale de la Coupe Stanley, qui mettra aux prises les Bruins de Boston et les Blues de St. Louis. Si plusieurs attendaient le Lightning de Tampa Bay, les Jets de Winnipeg ou les Predators de Nashville en début de saison, on aura droit à un duel entre deux des meilleures équipes de la Ligue depuis Noël.

Au moment d'écrire ces lignes, j'ai énormément de difficulté à déterminer qui va l'emporter. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, et les deux équipes pourraient très bien en sortir gagnantes. C'est très positif, car ça devrait nous donner du très bon hockey, mais ça rend le jeu des prédictions très difficile!

À LIRE AUSSI : Boucher: Tous les ingrédients sont en place pour une longue FinaleLa chance pour Sundqvist de créer son propre rêveLes Bruins ont déployé plusieurs de leurs forces en route vers la Finale

Avec la longue pause dont profitent les Bruins, ils devraient être avantagés si la série se prolonge, et je m'attends à une longue série. L'expérience se trouve aussi du côté de Boston, alors que seul David Perron a déjà pris part à une Finale du côté de St. Louis. 

Par contre, quand je fais mes prédictions, j'opte souvent pour les équipes qui sont sur une lancée en fin de saison, et il est difficile de faire mieux comme séquence que celle des Blues. Ce sont eux qui jouent le meilleur hockey dans la LNH depuis quelques mois maintenant, et je vais les favoriser pour soulever la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire.

On a beaucoup vanté la profondeur des Bruins cette année, mais je dois accorder l'avantage aux Blues à ce chapitre, surtout en attaque. Si le premier trio des Bruins est dominant, on mise sur deux unités très dangereuses chez les Blues. Je préfère le deuxième trio composé de David Perron, Ryan O'Reilly et Samuel Blais par rapport à celui de Boston formé de David Krejci, Jake DeBrusk et David Backes.

Le quatrième trio des Bruins, surtout depuis le retour au jeu de Sean Kuraly, s'est attiré beaucoup d'éloges. Mais que dire de celui des Blues, alors qu'Alexander Steen, Oskar Sundqvist et Ivan Barbashev ont touché la cible dans chacun des cinq derniers matchs de St. Louis. 

Video: SJS@STL, #3: Barbashev et Steen font la paire

En fin de compte, comme c'est souvent le cas en Finale de la Coupe Stanley, ça devrait ultimement se jouer devant les filets. C'est bizarre à dire en raison de son expérience et du rendement qu'il affiche depuis deux rondes, mais mon point d'interrogation est Tuukka Rask. Il joue comme un gardien possédé en ce moment, et s'il continue ainsi, je ne vois pas comment les Blues pourraient le vaincre. Cependant, si le Finlandais devait abaisser son niveau de jeu ne serait-ce que d'un cran et qu'il redevienne un bon gardien, comme ce fut le cas en saison régulière et en première ronde, plutôt qu'un gardien dominant, les Blues trouveront le moyen d'en profiter.

La longue pause n'aidera pas Rask à cet égard. Autant les joueurs que les gardiens ne souhaitent pas arrêter de jouer quand les choses vont bien. Rask devra retrouver rapidement son « mojo », et ne pas accorder de buts un peu faibles en lever de rideau.

Video: BOS@CAR, #4: Rask stoppe Pesce avec la mitaine

Et comme ce sont les gardiens qui vont décider de l'issue de la série, je m'attends à ce que ce soit l'un d'entre eux qui mette la main sur le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile des séries. Jordan Binnington est tellement constant depuis son arrivée dans la LNH, et il a poursuivi son excellent travail en séries. Et si Rask parvient à multiplier les miracles comme il le fait depuis deux rondes, il est le seul candidat pour les Bruins.

À la guerre contre des amis

S'il y a un joueur qui espérait voir les Sharks de San Jose remporter la finale de l'Association de l'Ouest, c'est bien l'attaquant des Bruins David Backes. L'ancien capitaine des Blues devra affronter plusieurs amis proches en Finale, et il n'y a malheureusement qu'une seule équipe qui pourra soulever le précieux trophée au terme de la série. Il a échoué dans sa tentative de remporter la Coupe Stanley avec les Blues, et il risque maintenant de voir ses anciens coéquipiers la gagner sans lui.

Il devra trouver un moyen de faire abstraction de ça, même si ce sera difficile. Ce sera encore pire dans les matchs qui seront disputés à St. Louis, alors que les souvenirs vont affluer et qu'il mettra les pieds dans un amphithéâtre où il a joué pendant tellement longtemps. Les joueurs de hockey sont des professionnels, mais c'est impossible de ne pas ressentir des émotions contradictoires dans des situations comme celles-là.

Video: CAR@BOS, #2: Backes saute sur une rondelle libre

J'ai bien failli vivre une situation semblable en séries en 2011, alors que je jouais avec le Lightning de Tampa Bay. Je me croisais les doigts pour que les Flyers de Philadelphie perdent pour ne pas les affronter en finale de l'Est. C'était déjà difficile de jouer à Philadelphie en saison régulière, je n'ose pas penser à ce que ça aurait été en séries. Heureusement, les Bruins de Boston l'avaient emporté, m'épargnant ainsi un duel contre mes anciens frères d'armes.

*Propos recueillis par Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.