Skip to main content

La chance pour Oskar Sundqvist de créer son propre rêve

Après avoir vécu de près les deux récentes conquêtes des Penguins de Pittsburgh, l'attaquant des Blues peut avoir « sa Coupe » cette année

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

ST. LOUIS - Oskar Sundqvist a pu toucher au rêve d'être champion de la Coupe Stanley à titre de réserviste chez les Penguins de Pittsburgh en 2016 et en 2017. L'attaquant natif de la Suède va maintenant tenter de créer son propre rêve avec les Blues de St. Louis, à compter du match no 1 de la Finale contre les Bruins de Boston au TD Garden, lundi (20 h (HE); TVAS, CBC, NBCSN, SN).
 

Sundqvist dit conserver des souvenirs indélébiles du doublé des Penguins. Il raconte qu'il a pu soulever la Coupe Stanley à bout de bras sur la glace avec les joueurs la première année et qu'il a même passé des moments privilégiés avec le convoité trophée pendant une journée d'été dans sa ville natale de Boden.

« Mon nom n'est pas sur la Coupe, mais j'ai les bagues de champion », spécifie-t-il.

À LIRE AUSSI: Backes prêt à affronter ses anciens coéquipiers des Blues en FinaleUn autre rendez-vous avec la Coupe pour Perron

Sundqvist, choix de troisième tour des Penguins en 2012 (81e au total), n'a pas suffisamment joué pour voir son nom être gravé sur la Coupe Stanley. En deux saisons chez les Penguins, il n'a pris part qu'à 28 matchs au total en saison régulière et à seulement deux rencontres en séries - l'année de la première conquête.

« J'ai trouvé ça "cool" d'être au cœur des festivités, affirme-t-il. À ce moment, vous pensez que vous vivez peut-être l'expérience d'une vie. Mais j'ai maintenant la chance de vivre moi-même l'expérience. Ça va être formidable de jouer en Finale de la Coupe Stanley. »

Sundqvist indique que ç'a été très formateur pour lui, à l'âge de 22 et de 23 ans, de côtoyer à l'entraînement les Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Kristopher Letang et de vivre au quotidien les parcours des Penguins en séries éliminatoires.

« Bien évidemment que j'aurais voulu jouer un rôle plus important, mentionne-t-il, mais je me disais que tant qu'à ne pas jouer, aussi bien en profiter pour apprendre des choses.

« Et ça m'a beaucoup aidé, reconnaît-il. Je portais une attention particulière à la préparation des joueurs, pas nécessairement un précisément, dans toutes les sphères. J'ai pu acquérir de l'expérience qui m'est actuellement très précieuse.

Sundqvist, maintenant âgé de 25 ans, a bien fait ses devoirs. Les Blues l'ont acquis des Penguins avant la saison 2017-18, dans l'échange de l'attaquant Ryan Reaves. Après avoir amassé seulement cinq points en 42 matchs la saison dernière, Sundqvist a connu une éclosion à l'attaque cette saison avec une récolte de 31 points (14 buts) en 74 matchs.

Video: STL@SJS, #5: Sundqvist profite d'un revirement

Il poursuit sur sa lancée en séries, avec quatre buts et sept points en 20 matchs. Le vétéran Alexander Steen, Ivan Barbashev et lui forment un quatrième trio efficace en défense et engagé en échec-avant, que l'entraîneur des Blues Craig Berube utilise en masse. Le trio a joué un rôle important en finale de l'Association de l'Ouest, en donnant le ton à plusieurs matchs. L'entraîneur des Sharks de San Jose Peter DeBoer a d'ailleurs souligné son brio, avant le match no 6.

« La communication est un des facteurs de notre succès, estime Sundqvist. Nous nous parlons beaucoup à l'extérieur du jeu et nous nous entraidons sur la glace. Ce n'est rien de compliqué. Nous ne sommes jamais éloignés les uns des autres et nous fonçons vers l'avant. Steen possède une vaste expérience. Ivan et moi écoutons tout ce qu'il nous dit. »  

La bataille des quatrièmes trios sera assurément une des intrigues en Finale. Les Bruins en ont un qui n'est également pas piqué des vers, avec Sean Kuraly, Joakim Nordstrom et Noel Acciari ou Chris Wagner.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.