Skip to main content

Boucher: Tous les ingrédients sont en place pour une longue Finale

Notre chroniqueur s'attend à ce que tout se joue dans le duel entre le trio de Bergeron et la brigade défensive des Blues

par Philippe Boucher @Booboo4343 / Chroniqueur LNH.com

Philippe Boucher a disputé 17 saisons dans la LNH récoltant 94 buts et 300 points en 748 matchs. Le défenseur natif de Saint-Apollinaire a notamment connu deux saisons de 40 points et plus. Il a participé au Match des étoiles en 2007, en plus de soulever la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh, à sa dernière saison dans la LNH en 2009. Choix de première ronde (no 13) des Sabres de Buffalo en 1991, il a successivement porté les couleurs des Sabres, des Kings de Los Angeles, des Stars de Dallas et des Penguins. Au terme de sa carrière de joueur, il a occupé des postes de direction chez l'Océanic de Rimouski, les Remparts de Québec et les Voltigeurs de Drummondville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Philippe a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com afin de traiter de divers sujets de l'actualité du hockey.

Après de longs mois de saison régulière et des séries éliminatoires qui ont été fertiles en rebondissements, nous connaissons enfin les finalistes qui vont se disputer la Finale de la Coupe Stanley : les Bruins de Boston et les Blues de St. Louis.

Comme je le dis chaque fois, j'espère que nous allons avoir droit à une longue série. C'est toujours intéressant de voir un affrontement entre deux équipes de calibre comparable évoluer pendant sept matchs.

À LIRE AUSSI: Boucher : Zdeno Chara vieillit comme le bon vinBoucher : La défensive des Blues va leur permettre de vaincre les Sharks

Et heureusement pour les amateurs de hockey, c'est ce qui semble vouloir se dessiner. Devant le filet, les deux gardiens font le travail depuis le début des séries. Les deux brigades défensives, même si elles présentent des différences, sont très solides, et les deux formations misent sur des attaquants qui peuvent changer le cours d'un match.

Je pense toutefois que la série va se jouer dans un affrontement en particulier : le premier trio des Bruins composé de Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak contre l'imposante et talentueuse défensive des Blues. 

Les défenseurs de St. Louis devraient être en mesure de faire payer le prix à Bergeron et ses comparses, mais tout au long de la saison, cette unité a pu tirer son épingle du jeu et mener Boston aux plus hauts sommets. J'ai bien hâte de voir comment ce duel va se conclure.

Video: BOS@CAR, #4: Bergeron complète la passe-et-va en A.N.

Pour le reste, on assistera à une bataille de la profondeur. Les deux équipes peuvent compter sur quatre trios capables de marquer, et ça m'étonnerait vraiment qu'un joueur se lève et fasse la différence à lui seul. 

Un des facteurs particuliers qui aura un impact au début de la série est la durée de la pause dont auront bénéficié les Bruins avant le début de la Finale. On parle de 11 jours! Les Blues auront le couteau entre les dents dès le départ, comme c'est le cas pour eux depuis le début des séries. Du côté des Bruins, ils avaient aussi le proverbial couteau entre les dents au cours des trois premières rondes, mais ils ont dû le déposer sur le comptoir de la cuisine pendant un moment. Il faudra voir si les joueurs pourront le récupérer à temps pour le début du premier match.

Force de caractère impressionnante

J'ai été grandement impressionné par la manière dont les Blues ont répondu face à l'adversité au cours de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose. Ça ne devrait plus nous surprendre, en raison de la manière dont cette équipe a composé avec les hauts et les bas depuis le début de la saison pour finalement connaître une saison historique. Reste que la façon dont ils ont rebondi après leur défaite dans le match no 3, à la suite d'un jeu controversé en prolongation, est exceptionnelle.

Video: SJS@STL, #3: Karlsson donne la victoire aux Sharks

L'équipe a persévéré et n'a jamais abandonné après un début de saison atroce, et on a pu constater que ce n'était pas un match ou un seul jeu qui allait faire dérailler leur saison.

Les leaders de l'équipe ont eu leur rôle à jouer, mais il faut surtout se tourner vers l'entraîneur Craig Berube. On peut affirmer sans trop craindre de se tromper que Berube est le meilleur entraîneur par intérim de l'histoire de la ligue (rires). Je le regarde derrière le banc en compagnie notamment de Steve Ott, que je connais très bien, et je vois des entraîneurs en contrôle. Les joueurs veulent jouer pour eux, et les entraîneurs sont parvenus à tirer le meilleur de chacun d'entre eux.

La parité est tellement présente dans la LNH, que quand la chimie s'installe dans une équipe, il suffit de regarder du côté des Golden Knights de Vegas l'an dernier, une étincelle peut se créer et générer un incendie qui est difficile à contrôler. C'est le cas des Blues cette année, et j'ai hâte de voir s'il sera possible de les arrêter. Les entraîneurs ont un gros rôle à jouer pour que cette étincelle apparaisse, et pour cela, je lève mon chapeau à Berube et son personnel. On est en train d'écrire une belle histoire à St. Louis.

Cependant, même ce ne sera pas facile d'arrêter les Blues, s'il y a une équipe qui est bâtie pour le faire, c'est bien les Bruins. À mon avis, les meilleures équipes se trouvaient dans l'Est cette saison, et les Bruins sont parvenus à sortir du lot, et je m'attends à ce que ce soit Zdeno Chara qui reçoive la Coupe Stanley des mains du commissaire au cours des prochaines semaines.

Un nouveau défi

On m'a offert la chance de relever un nouveau défi cette semaine, alors que j'ai été nommé directeur général des Voltigeurs de Drummondville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Ça faisait un an que je n'étais plus associé à une équipe de la LHJMQ, et la pause avait assez duré.

Je suis toutefois très heureux d'annoncer que je vais poursuivre mon association avec LNH.com pour le reste de la saison, et que je serai de retour l'automne prochain. J'adore pouvoir discuter avec les amateurs de hockey de l'actualité de la LNH, et j'ai hâte de poursuivre cette belle aventure.

* Propos recueillis par Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.