Skip to main content

Le premier quart de la saison en chiffres

Les jeunes joueurs s'illustrent en attaque; hausse marquée des remontées

par LNH.com @LNH_FR

Voici des statistiques tirées des 49 premiers jours et des 317 matchs de la saison 2018-19 de la LNH, soit avant les 14 rencontres de mercredi, alors que le premier quart de la saison a été officiellement atteint.
 

Place aux jeunes

Neuf des 15 premiers pointeurs de la LNH sont âgés de 23 ans ou moins, incluant les quatre premiers (l'attaquant Mikko Rantanen de l'Avalanche du Colorado, le centre Connor McDavid des Oilers d'Edmonton, le centre du Colorado Nathan MacKinnon et l'attaquant des Maple Leafs de Toronto Mitchell Marner). Au total, 46,4 pour cent des joueurs (375 sur 808) qui ont pris part à au moins un match cette saison sont âgés de 25 ans ou moins.

Video: EDM@SJS: McDavid inscrit son 100e but en carrière
 
L'attaquant des Canucks de Vancouver Elias Pettersson, qui a eu 20 ans le 12 novembre, mène toutes les recrues au chapitre des buts (12) et des points (19). Pettersson a inscrit 10 buts à ses 10 premiers matchs dans la LNH, devenant le cinquième joueur après la saison inaugurale de la ligue en 1917-18 à accomplir cet exploit. Il a rejoint Odie Cleghorn des Canadiens de Montréal en 1918-19 (12), Don Murdoch des Rangers de New York en 1976-77 (11), ainsi que Dmitri Kvartalnov des Bruins de Boston et Rob Gaudreau des Sharks de San Jose en 1992-93 (10 chacun).
 
L'attaquant des Canadiens Jesperi Kotkaniemi (né le 6 juillet 2000) a marqué l'histoire lors du match d'ouverture en devenant le premier joueur né dans les années 2000 à prendre part à un match de saison régulière. Quatre jours plus tard, l'attaquant des Hurricanes de la Caroline Andrei Svechnikov (né le 26 mars 2000) est devenu le premier joueur né dans les années 2000 à marquer un but en saison régulière.
Video: WSH@MTL: Kotkaniemi marque son 1er en carrière 

Les quatre premiers choix du repêchage 2018 de la LNH - le défenseur Rasmus Dahlin (Sabres de Buffalo, premier au total) et les attaquants Svechnikov (deuxième rang), Kotkaniemi (troisième rang) et Brady Tkachuk (Sénateurs d'Ottawa, quatrième rang) - ont tous amassé au moins un but et huit points. La dernière fois que les quatre premiers choix d'un repêchage ont marqué dès la saison suivant leur sélection remonte à 2009-10, alors que John Tavares (Islanders de New York, premier rang au total), Victor Hedman (Lightning de Tampa Bay, deuxième rang), Matt Duchene (Avalanche, troisième rang) et Evander Kane (Thrashers d'Atlanta, quatrième rang) ont touché la cible.
 
Plus de buts

Il y a eu un peu plus de buts marqués (1941) qu'au même point en 2017-18 (1920), pour une moyenne de 6,1 buts par match. Il s'agit d'une moyenne presque identique à celle de la dernière campagne, qui s'est conclue avec une moyenne de 5,9 buts par rencontre en 1271 matchs, ce qui a égalé le deuxième plus haut total depuis 1996-97 après 2005-06 (6,2 buts par match). Les 1941 buts marqués cette saison (dont 22 buts décisifs en tirs de barrage) représentent une hausse de 13,9 pour cent par rapport à 2016-17 (1704 buts, dont 27 buts décisifs en tirs de barrage). Au cours de la saison 2005-06, 2007 filets avaient été inscrits après 317 matchs, et il s'agit de la seule campagne depuis 1996-97 où plus de 1941 buts avaient été inscrits à ce stade-ci. Les 7588 marqués en 2005-06 représentent le plus haut total au cours d'une saison de la LNH.

Un total de 52 joueurs ont disputé au moins 10 matchs tout en maintenant une moyenne d'au moins un point par match, le plus haut total après le premier quart de la saison depuis 1995-96 (55). Il y a 15 joueurs qui ont amassé au moins 25 points, un sommet après 317 parties depuis la saison 2007-08 (16), et 35 joueurs ont marqués au moins 10 buts, le plus haut total depuis 1996-97 (37).

Il y a eu 25 occasions cette saison où une équipe a marqué au moins sept buts dans un match, du jamais vu au quart de la saison depuis 1995-96 (31 en 266 matchs). Il y a eu 23 tours du chapeau d'inscrits en 2018-19, le même total qu'au même moment la saison dernière. La dernière saison où plus de triplés avaient été réussis au cours du premier quart de la saison est la campagne 2010-11 (26). Les 23 tours du chapeau ont été l'œuvre de 21 joueurs différents. C'est la troisième fois au cours des 10 dernières années qu'au moins 20 joueurs différents marquent trois buts dans un match au cours du premier quart de la saison (il y en avait également eu 23 en 2017-18; et 26 en 2010-11).
 
Départs historiques

McDavid est devenu le premier joueur de l'histoire de la LNH à amasser au moins un point sur les neuf premiers buts des siens pour entreprendre une saison (quatre buts, cinq passes). La marque précédente était de sept, établie par Adam Oates avec les Red Wings de Detroit en 1986-87.
 
L'attaquant Sebastian Aho a récolté au moins une passe dans chacun des 12 premiers matchs des Hurricanes pour égaler le record de la LNH pour la plus longue séquence du genre pour entamer la saison (quatre buts, 13 passes), établie par Wayne Gretzky des Oilers d'Edmonton en 1982-83 (sept buts, 20 passes) et seulement égalée par Ken Linseman des Bruins de Boston en 1985-86 (deux buts, 19 passes). Aho a aussi établi un record des Hurricanes/Whalers de Hartford pour la plus longue séquence de matchs avec au moins un point pour amorcer la saison, éclipsant le record précédent de 11 matchs qui appartenait à Ron Francis avec Hartford en 1984-85 (14 points; six buts, huit passes).
 
L'attaquant des Devils du New Jersey Kyle Palmieri est devenu le premier joueur de l'histoire de la LNH à inscrire le premier but de son équipe au cours des quatre premiers matchs de la saison. Il est aussi devenu le troisième joueur à toucher la cible en avantage numérique dans chacune des quatre premières parties de son équipe dans une saison depuis que la LNH a officiellement commencé à comptabiliser cette statistique en 1933-34, après Dino Ciccarelli (cinq matchs avec les North Stars du Minnesota en 1986-87) et Bronco Horvath (quatre matchs avec les Bruins de Boston en 1959-60.

Video: DAL@NJD: Palmieri fait mouche d'un boulet en AN
 
L'attaquant des Maple Leafs Auston Matthews est devenu le cinquième joueur de l'histoire de la LNH à amasser plus d'un point dans chacune des sept premières rencontres de son équipe (16 points; 10 buts, six passes). Il a rejoint Mario Lemieux des Penguins de Pittsburgh en 1992-93 (12 matchs), Kevin Stevens des Penguins en 1992-93 (huit matchs), Gretzky avec les Oilers en 1983-84 (sept matchs) et Mike Bossy des Islanders de New York en 1984-85 (sept points).

Les Predators de Nashville ont amorcé la saison avec un dossier de 8-0-0 sur la route, devenant ainsi la troisième équipe de l'histoire de la LNH à remporter ses huit premiers duels de la saison sur la route. Les Sabres de 2006-07 détiennent le record avec 10 victoires, une de plus que les Devils de 2009-10.

Aucune avance n'est sûre

Il y a eu 144 victoires signées à la suite de remontées en 2018-19, le deuxième plus haut total après les 317 premiers matchs dans l'histoire de la LNH après la campagne 2012-13 (146). Cela inclut 61 occasions où une équipe l'a emporté après avoir tiré de l'arrière en troisième période. Il s'agit encore une fois du deuxième plus haut total dans l'histoire de la ligue après 2012-13 (62).
Video: VGK@ARI: Pacioretty marque le but de la victoire 

Au total, 73 parties ont eu recours à la prolongation, le plus haut total à ce stade de la saison depuis l'arrivée de la prolongation à 3-contre-3. Sur ces 73 matchs, 51 (69,9 pour cent) ont pris fin au cours de la période de prolongation, le plus haut pourcentage depuis l'apparition de la fusillade en 2005-06. La marque précédente était de 45 sur 66 (68,2 pour cent) en 2015-16. Il y a également eu 19 buts égalisateurs marqués dans les deux dernières minutes de la troisième période, le deuxième plus haut total dans une saison de la LNH depuis 2000-01 (21).
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.