Skip to main content

En cinq points : Avalanche vs Sharks, match no 1

Le Colorado voudra sortir en force après un long repos; San Jose doit composer avec la perte de Pavelski

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

AVALANCHE vs SHARKS
22 h (HE); NBCSN, CBC, TVAS, SN


Les Sharks de San Jose et l'Avalanche du Colorado vont s'affronter pour la première fois en neuf ans en séries éliminatoires de la Coupe Stanley alors qu'ils se disputeront le match no 1 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au SAP Center vendredi.

À LIRE AUSSI: Pavelski absent | Girard de retour

Les Sharks et l'Avalanche ont tous deux remporté deux des quatre affrontements précédents au cours du tournoi printanier, alors que San Jose est sorti vainqueur des deux plus récents chocs entre les deux formations en séries. Les Sharks se sont imposés en six matchs en première ronde en 2010, soit lors du dernier duel entre les deux formations en séries.

Les Sharks ont conservé une fiche de 3-0-0 contre l'Avalanche cette saison, avec un avantage de 14-9 dans la colonne des buts.

Les équipes qui prennent les devants 1-0 dans une série quatre de sept présentent une fiche de 472-217 (68,5 pour cent), ce qui inclut un dossier de 5-3 depuis le début de l'actuel tournoi printanier.

Voici les cinq points à surveiller en vue du match no 1 :


1. Remplacer Pavelski


Les Sharks seront privés de leur Joe Pavelski après que ce dernier eut subi une blessure dont la nature n'a pas été divulguée à la suite d'un double-échec de l'attaquant des Golden Knights de Vegas Cody Eakin à 9:13 de la troisième période dans le gain de 5-4 en prolongation du match no 7 de la première ronde mardi.

Video: VGK@SJS, #1: Pavelski ouvre la marque en AN

La recrue Dylan Gambrell va prendre la place de Pavelski dans la formation, et va disputer un premier match en carrière en séries dans la LNH. Il n'a pas amassé de point en huit parties avec les Sharks cette saison et a récolté 45 points (20 buts, 25 passes) en 51 matchs avec le Barracuda de San Jose dans la Ligue américaine de hockey.

« Nous n'avons pas de remplaçant désigné [pour Pavelski], souligné l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer. Ce sera fait par comité à l'aide de notre profondeur. C'est pourquoi vous vous efforcez de bâtir votre profondeur tout au long de la saison. Nous aimons notre profondeur, c'est un élément important de notre équipe. J'aime les joueurs qui vont faire leur entrée dans la formation, nous leur faisons confiance. » 


2. Longue pause pour l'Avalanche


Même si le Colorado n'a pas joué depuis vendredi dernier après avoir vaincu les Flames de Calgary 5-1 dans le match no 5 de leur série quatre de sept du premier tour, les joueurs de l'Avalanche ne pensent pas que ce long repos va leur nuire.

« Nous devons être prêts dès le match no 1, a affirmé le défenseur de l'Avalanche Nikita Zadorov. Nous avons eu une longue pause, et nous en avons profité pour tenir de bons entraînements. Nous sommes tous reposés, nous sommes affamés et nous sommes prêts à jouer. »

Les Sharks ont disputé leur dernier match mardi contre les Golden Knights, et ont remporté les trois derniers matchs de cette série.

« Si vous me le demandez, j'aurais préféré avoir une semaine de congé, a indiqué DeBoer. Vous vous battez pour votre vie pendant trois parties de suite. C'est éprouvant émotionnellement, alors il faudra retrouver un équilibre émotif avant de sauter sur la glace vendredi soir. »


3. Quelle version de Jones sera devant le filet?


Alors que San Jose fera face à l'élimination au cours des matchs no 5, 6 et 7, le gardien Martin Jones a repoussé 122 des 129 tirs dirigés vers lui (pourcentage d'arrêts de ,946). Il a stoppé 30 lancers dans un gain de 5-2 dans le match no 5, avant d'établir des Sharks en séries avec 58 arrêts dans une victoire de 2-1 en deuxième période de prolongation dans le match no 6 à Vegas. Jones a finalement réalisé 38 arrêts dans le match no 7.

Video: VGK@SJS, #7: Jones réalise un arrêt incroyable

Il a cependant accordé 13 buts sur 80 tirs au cours des quatre premières parties, et il a été retiré du match à deux reprises. Il a également présenté la pire moyenne de buts alloués (2,94) et le pire taux d'efficacité (,896) de sa carrière au cours de la saison régulière.


4. Pression de l'Avalanche


En première ronde, l'Avalanche a terminé au premier rang avec 41,0 lancers par match, et les Sharks ont accordé le quatrième plus haut total de tirs, avec une moyenne de 35,0 par rencontre.

« Je crois qu'il faut simplement se concentrer sur notre première présence, a avancé l'attaquant de l'Avalanche Matt Nieto. Sortir avec beaucoup d'énergie, être partout sur la glace. Nous sommes un groupe très rapide, et il faudra être intelligents avec la rondelle. [Les Sharks] misent sur des joueurs dangereux, comme ce fut le cas avec Calgary, et si nous ne faisons pas attention au disque, ils vont en profiter. Il faudra faire preuve d'intelligence et d'intensité. »


5. Bataille des unités spéciales


Les unités spéciales pourraient jouer un rôle important après que les deux formations eurent éprouvé des ennuis à ce chapitre au premier tour. 

Les Sharks ont affiché un rendement de 4-en-29 sur le jeu de puissance, en plus d'accorder deux buts aux Golden Knights en infériorité numérique, avant d'inscrire quatre buts au cours d'une punition majeure de cinq minutes en troisième période du match no 7. Ils ont accordé huit buts en 24 occasions en désavantage numérique dans les cinq premières parties, mais ont été parfaits en cinq occasions dans les matchs no 6 et 7.

Video: VGK@SJS, #7: Labanc lance les Sharks en avant en AN

L'Avalanche a marqué cinq fois en 25 occasions sur le jeu de puissance, mais son unité d'infériorité numérique a cédé cinq fois en 22 occasions.

Formation prévue de l'Avalanche
Gabriel Landeskog -- Nathan MacKinnon -- Alexander Kerfoot
Colin Wilson -- Carl Soderberg -- Mikko Rantanen
Matt Calvert -- J.T. Compher -- Matt Nieto
Tyson Jost -- Gabriel Bourque -- Derick Brassard

Samuel Girard -- Erik Johnson
Nikita Zadorov -- Tyson Barrie
Cale Makar -- Ian Cole

Philipp Grubauer
Semyon Varlamov

Retranchés: Mark Barberio, Ryan Graves, Sven Andrighetto, Patrik Nemeth
Blessés: Aucun

Formation prévue des Sharks
Timo Meier -- Logan Couture -- Gustav Nyquist
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Lukas Radil
Marcus Sorensen -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Dylan Gambrell -- Barclay Goodrow -- Melker Karlsson

Marc-Edouard Vlasic -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Joakim Ryan -- Justin Braun

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés: Tim Heed
Blessés: Joe Pavelski (non divulgué), Joonas Donskoi (non divulgué)

Dans le calepin

Gambrell sera en uniforme en remplacement de Pavelski. ... Donskoi va rater un deuxième match de suite. ... Girard sera de retour dans la formation après avoir raté trois matchs en raison d'une blessure au haut du corps et va remplacer Nemeth. ... Brassard effectue un retour après une absence de trois matchs en raison d'une maladie, et c'est Andrighetto qui va céder sa place.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.