Skip to main content

Eller prêt pour le défi de gagner à nouveau avec les Capitals

L'attaquant est impatient d'aider les champions de la Coupe Stanley à défendre leur titre après une courte saison morte

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Lars Eller a encore des frissons en revoyant son but vainqueur de la Coupe Stanley avec les Capitals de Washington, ou simplement en y repensant, près de trois mois plus tard.

« Je pense que je me sentirai toujours de cette façon en y repensant », a dit Eller.

Mais il y a du travail à faire, alors que le premier entraînement du camp aura lieu dans moins de deux semaines, le 14 septembre. C'était évident, à voir tous les vétérans des Capitals qui participaient à un entraînement informel au MedStar Capitals Iceplex mardi.

Eller faisait partie d'un groupe composé des attaquants Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom et Evgeny Kuznetsov, du gardien Braden Holtby et des défenseurs John Carlson, Matt Niskanen, Brooks Orpik et Christian Djoos. Mais Eller a affirmé que l'équipe n'est pas encore pleinement concentrée sur la saison à venir.

« Je pense que nous profitons encore d'avoir gagné la Coupe et c'est normal, a affirmé Eller. Tant que tu travailles fort ici sur la glace, tu peux retourner chez toi et te sentir bien. Tant que tu te présentes avec la volonté de devenir meilleur, je ne vois pas de raison de ne plus profiter du fait que nous sommes champions. Je pense que la page se tourne tranquillement. Quand nous commencerons à jouer des matchs, nous passerons réellement à autre chose. »

À LIRE : 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Capitals | 31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs de Washington | 31 en 31 : Analyse des Capitals pour les poolers

L'été de célébrations de la première conquête de la Coupe Stanley des Capitals en 43 saisons d'histoire prendra officiellement fin lorsque la bannière de champions s'élèvera avant leur match d'ouverture contre les Bruins de Boston le 3 octobre (19 h 30 HE, NBCSN, TVA Sports). Eller, dont le but avec 7:37 à faire en troisième période a été celui de la victoire dans un gain de 4-3 contre les Golden Knights de Vegas en Finale, a avoué que passer à autre chose ne serait pas facile.

Le joueur de centre de 29 ans est devenu le premier joueur à apporter la Coupe au Danemark lorsqu'il a profité de sa journée avec le trophée dans sa ville natale de Rodovre le 8 août. Ses coéquipiers ont vécu une expérience similaire avec la Coupe qu'ils n'oublieront jamais, mais ils devront éventuellement tourner la page s'ils veulent réussir à être champions de nouveau.

« C'est un gros défi mental, a affirmé Eller. Mais je pense que lorsque la rondelle sera déposée et que nous commencerons à jouer des matchs, l'aspect compétitif me poussera à passer à autre chose. Tout le monde déteste perdre dans ce vestiaire et quand tu reçois une claque au visage, tu te relèves et tout le monde possède cette mentalité. Nous n'aimerons pas plus perdre qu'auparavant. Mais ce sera un défi. C'est toujours un défi. »

Une saison morte plus courte pour se préparer pour la campagne à venir ajoute au défi. Eller, qui a établi des sommets personnels en carrière avec 18 buts et 38 points la saison dernière, a estimé que par les années passées, il avait environ deux à trois semaines de plus d'entraînement.

Video: WSH@VGK, #5: Eller brise l'égalité en 3e

« C'est presque comme si tu étais en retard dans ta préparation par rapport à la normale, a-t-il dit. Mais en même temps, nous avons joué deux mois de plus que la moitié de la Ligue et six semaines de plus que la majorité des équipes. Nous rattraperons notre retard rapidement. »

Le fait de ramener la plupart des joueurs de l'édition championne devrait aider l'équipe. Le joueur de centre Jay Beagle (mis sous contrat par les Canucks de Vancouver) et le gardien auxiliaire Philipp Grubauer (échangé à l'Avalanche du Colorado) sont les seuls joueurs qui étaient en uniforme dans le dernier match des séries qui ne seront pas de retour.

Le plus gros changement chez les Capitals est survenu derrière le banc, alors que l'ancien entraîneur associé Todd Reirden prendra la place de Barry Trotz, qui a démissionné avant d'aller diriger les Islanders de New York.

« C'est pratiquement la même équipe, sauf qu'il y aura un nouveau visage derrière le banc, a souligné Eller. Ça créera une nouvelle dynamique et un vent de fraîcheur. Je ne pourrais pas imaginer un meilleur scénario pour commencer la saison. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.