Skip to main content

Dunn déjeune dans la Coupe Stanley

Le défenseur des Blues a célébré sa conquête du trophée chez lui, mais aussi dans deux hôpitaux

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste LNH.com

LINDSAY, Ontario - La Coupe Stanley, le petit déjeuner des champions? Il semblerait bien que oui pour Vince Dunn.

Samedi, le défenseur des Blues de St. Louis avait droit à sa journée avec la Coupe Stanley, et il a décidé que le trophée allait faire partie de son déjeuner… littéralement! Dunn a commencé sa journée en se versant un gros bol de Cheerios dans la Coupe Stanley, avant d'y mettre du lait et d'y enfoncer sa cuillère. 

Un déjeuner qui n'a pas été facile à manger, puisque Dunn souffre encore de la blessure au visage qu'il a subie lors du troisième match de la Finale de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose le 15 mai, lorsqu'il a été frappé à la mâchoire par un lancer de Brenden Dillon. Il a raté les six matchs suivants avant d'effectuer son retour lors du quatrième duel de la Finale face aux Bruins de Boston.

« Avec beaucoup de morceaux de métal dans la bouche pour tout tenir », a expliqué Dunn alors qu'il tenait la Coupe dans ses mains.

« Ça fait deux mois et il y a encore certaines choses qui sont difficiles à manger. Mais pour réussir à tenir la Coupe, ça valait la peine. Ça valait vraiment la peine. »

À LIRE : Binnington récompensé par un nouveau contrat | Binnington rapporte la Coupe chez lui

Après son déjeuner des champions, Dunn a participé à un défilé sur la rue Kent de Lindsay en Ontario, la ville où il a grandi et joué son hockey mineur. Pour les résidents, jeunes et moins jeunes, de cette ville de 20 354 personnes située à 130 km au nord-est de Toronto, c'était une chance unique de voir la Coupe.

« C'était génial de voir l'appui de la communauté des affaires, les résidents, tout le monde, a souligné Dunn. C'est une journée que je ne vais jamais oublier. »

Lawny Woodcock n'oubliera pas cette journée non plus, lui qui a été complètement surpris lorsqu'il a vu le défenseur et la Coupe faire leur entrée dans sa chambre à l'hôpital Ross Memorial. Woodcock, qui connaît bien Michelle Sanderson, une amie de la famille Dunn, a été diagnostiqué d'un cancer du côlon il y a quatre mois. Il avait les larmes aux yeux quand il a vu l'arrivée du joueur des Blues.

Le prochain arrêt de Dunn s'est fait au Complexe récréatif de Lindsay, où les partisans ont pu prendre des photos avec le hockeyeur et le trophée pendant trois heures. À l'intérieur du centre, on pouvait apercevoir un cadre dans lequel se retrouvait un chandail des Blues afin de rendre hommage à Dunn.

« C'était une façon de partager l'expérience avec les gens ici, a souligné le joueur de 22 ans. J'ai passé beaucoup de temps ici en vieillissant. »

La folle journée de Dunn n'était pas terminée. Une fois que la Coupe a été remballée, il l'a apportée à Toronto afin de visiter l'Hôpital pour enfants malades de Toronto.

« Je ne sais plus pourquoi, mais quand j'étais bébé, je me suis retrouvé ici. Je comprends toute l'importance de ce que les gens ici font.

« C'est important de donner à ces enfants une raison de sourire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.