Skip to main content

Dernières nouvelles de la Coupe du monde de hockey

Voici ce qui a retenu l'attention au cours du jeudi 15 septembre

par LNH.com / LNH.com

Voici un résumé des principales activités qui ont entouré la Coupe du monde de hockey 2016, jeudi :

 

Le match d'ouverture de la Coupe du monde approche à grands pas, mais avant même la première mise en jeu, on parle déjà de l'organisation des prochaines éditions.

Équipe Canada fait office de favorite en vue de cette Coupe du mondequi sera disputée sur ses terres. Elle sait toutefois que les attentes sont élevées, et que tout peut arriver dans un tournoi aussi court.

Malgré ce statut de favorite, Équipe Canada devra prendre des décisions difficiles dans les prochains jours quant à l'identité des joueurs qui seront laissés de côté pour le premier match de l'équipe dans le tournoi. Se pourrait-il que le meilleur pointeur de la LNH au cours des cinq dernières années se retrouve sur la galerie de presse?

S'il y a une question qui semble avoir trouvé réponse au cours des matchs préparatoires, c'est la condition du gardien Carey Price. Ce dernier a confirmé son statut de gardien no 1 d'Équipe Canada, en plus de rassurer les partisans et les dirigeants des Canadiens de Montréal.

Le coéquipier de Price avec les Canadiens, Max Pacioretty, a baigné dans la controverse au cours des derniers jours, mais il assure que cela l'adavantage rapproché de ses entraîneurs, autant avec Équipe États-Unis qu'avec le Tricolore.

Le nouveau coéquipier de Price et Pacioretty à Montréal, le défenseur Shea Weber, semble polariser l'opinion chez les partisans des Canadiens, maisil fait l'unanimité parmi ses confrères de la LNH.

Le gardien d'Équipe Suède Henrik Lundqvist a accordé huit buts en 33 lancers depuis le début des matchs préparatoires de la Coupe du monde, mais cela n'inquiète pas son entraîneur ni ses coéquipiers.

Après des débuts timides en matchs préparatoires, Équipe Europe a le sentiment d'avoir franchi une grande étape en disposant d'Équipe Suède mercredi, et elle aborde le tournoi à venir avec confiance.

On parle souvent de la vitesse et des aptitudes des joueurs d'Équipe Amérique du Nord, mais ces joueurs qui n'ont jamais joué ensemble doivent égalementtrouver une mentalité et une identité commune.

Avec les Panthers de la Floride, Aleksander Barkov évolue sur le même trio que le vétéran Jaromir Jagr qui a plus du double de son âge. Avec Équipe Finlande, il est le joueur le plus âgé de son trio, mais il est à l'aise avec son rôle de vétéran.

 

En voir plus