Skip to main content

DeBrincat veut en faire davantage lors de sa deuxième saison avec Chicago

L'attaquant veut devenir un joueur plus complet après avoir inscrit 28 buts à sa saison recrue

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO -- L'attaquant Alex DeBrincat a connu une excellente première saison avec les Blackhawks de Chicago.

DeBrincat, 20 ans, a percé l'alignement des Blackhawks au camp d'entraînement et semblait être à l'aise, peu importe où il se trouvait dans la formation. Il a répété les prouesses offensives qu'il avait montrées avec les Otters d'Erie dans la Ligue de hockey de l'Ontario, là où il a inscrit 167 buts en trois campagnes. Il a notamment réussi trois tours du chapeau, en route vers une saison de 52 points (28 buts) avec les Blackhawks.

Malgré tous ces succès, DeBrincat avoue qu'il peut encore s'améliorer dans certaines facettes du jeu.

« Je crois que je peux mieux jouer derrière le filet adverse et dans ma propre zone. En territoire offensif, je pourrais en faire davantage pour échapper aux défenseurs et tenter de créer plus de chances de marquer, a admis DeBrincat. Je travaille sur cela. Je pense que je peux m'améliorer à plusieurs égards. Je tente de peaufiner mon jeu. »

DeBrincat a profité d'une courte pause cet été, mais il est maintenant de retour au travail, perfectionnant son jeu lors de la première saison de la « Chicago Pro Hockey League » au MB Ice Arena. Selon DeBrincat, renouer avec l'action pendant l'été a ses avantages.

« Tu peux t'entraîner autant que tu le souhaites, mais les matchs sont vraiment différents, a noté DeBrincat. Ça te permet d'y goûter un peu, c'est plaisant. Tu retrouves vite le rythme des matchs. J'adore jouer au hockey, et cette ligue-ci me permet de le faire. »

DeBrincat a disputé tous les matchs lors de sa saison recrue, mais étant donné son horaire chargé des dernières campagnes, le calendrier de la LNH ne s'est pas avéré être pas trop intimidant. En 2016-17, il a pris part à 63 matchs de saison régulière et 22 matchs des séries avec Erie, qui a perdu face aux Spitfires de Windsor en finale de la Coupe Memorial. Il a toutefois dû s'adapter au jeu plus physique et plus rapide de la LNH, et ce à chacune des parties.

« Au cours de la saison, tu apprends beaucoup de nouvelles choses, a-t-il dit. Il faut prendre soin de toi-même en début de saison. C'est pas mal éprouvant et épuisant. Tu apprends à devenir un professionnel. La chose la plus importante est probablement de prendre soin de ton corps. »

Video: CHI@DET: DeBrincat réussit son deuxième triplé

DeBrincat représentait les États-Unis lorsqu'ils ont décroché la médaille de bronze au Championnat du monde 2018 de la FIHG à Copenhague, au Danemark, en mai. Pendant ce tournoi, DeBrincat a souvent joué aux côtés de l'ailier droit des Blackhawks Patrick Kane, et les deux joueurs ont établi une chimie considérable. Pourraient-ils se retrouver au sein du même trio cette saison avec les Blackhawks? L'entraîneur Joel Quenneville a envisagé de réunir Kane et DeBrincat avec le joueur de centre Nick Schmaltz la saison dernière, mais les trois joueurs ont finalement passé peu de temps ensemble. Cependant, étant donné l'adaptation rapide de DeBrincat à la LNH et la chimie déjà en place entre Kane et Schmaltz, il pourrait s'agir d'une bonne combinaison.

« Jouer là-bas avec Kane, ce fut une bonne expérience pour moi, a déclaré DeBrincat. Il peut te remettre la rondelle, alors c'était très plaisant. Il a généré de nombreuses chances pour moi. »

Alors que DeBrincat tente d'améliorer son jeu sur le plan personnel, les Blackhawks tenteront de faire de même en tant qu'équipe. Ils ont compilé une fiche de 33-39-10 (76 points) la saison dernière et ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2007-08. Les Blackhawks ont acquis trois joueurs le 1er juillet : le gardien Cam Ward et l'attaquant Chris Kunitz ont chacun accepté un contrat d'un an, tandis que le défenseur Brandon Manning a paraphé un contrat de deux saisons. Il reste des points d'interrogation à propos de la défensive de l'équipe, mais en ce qui concerne l'attaque, DeBrincat fait partie d'un bon mélange de vétérans et de jeunes joueurs.

DeBrincat a fait le saut de la OHL dans la LNH sans anicroche. Il veut encore améliorer certains éléments de son jeu à l'aube de sa deuxième saison.

« L'été dernier, je passais d'un camp à l'autre. C'est bien de demeurer à un seul endroit, de m'entraîner et de sauter sur la glace. J'en ai grandement bénéficié. C'est super d'avoir une patinoire ici, a affirmé DeBrincat. J'ai hâte d'entamer ma deuxième saison. Elle ne viendra jamais trop tôt. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.