McDonagh

Ryan McDonagh a été échangé au Lightning de Tampa Bay par les Predators de Nashville en retour d’un choix de septième ronde au repêchage 2024 et d’un choix de deuxième tour en 2025, mardi.

Le Lightning reçoit également le choix de quatrième ronde des Oilers d’Edmonton au repêchage 2024 dans cette transaction.

Le défenseur de 34 ans, auteur de 32 points (trois buts, 29 passes) en 74 parties avec les Predators cette saison, effectue un retour avec le Lightning, avec qui il a passé cinq saisons et remporté la Coupe Stanley deux fois, en 2020 et 2021.

« Il y a beaucoup d’émotions quand tu es échangé », a dit McDonagh, mardi. « Tu penses aux joueurs avec qui tu viens de jouer en séries et aussi à l’occasion qui se présente à toi, avec un groupe que je connais bien. […] C’est un endroit pour lequel ma famille et moi éprouvons encore beaucoup d’amour. J’ai hâte d’amorcer le processus avec Tampa.

« Il y a plusieurs joueurs au sein de cette équipe qui sont des gagnants, et ce n’est pas à négliger. Il y a évidemment de nouveaux joueurs avec qui je n’ai jamais joué que j’aurai la chance de côtoyer, mais vous savez comme moi que le noyau de cette équipe est spécial. En étant de retour avec eux, c’est difficile de ne pas croire que nous pouvons accomplir quelque chose de spécial encore une fois. »

Le directeur général de Tampa Bay Julien BriseBois a indiqué que l’échange de McDonagh, qui a encore deux saisons à écouler à un contrat de sept ans d’une valeur de 47,25 millions $ (salaire annuel moyen de 6,75 millions $) signé avec Tampa Bay le 1er juillet 2018, ne l’empêchera pas de tenter de faire signer un nouveau contrat au capitaine Steven Stamkos, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

« Nous avons encore de l’espace sous le plafond salarial, a assuré BriseBois. Steven Stamkos n’est pas encore sous contrat. Ce dossier est en cours. Selon moi, nous pouvons encore en arriver à une entente qui est logique pour Steven et l’organisation, même après l’acquisition de Ryan McDonagh. En fonction de ce qui va se produire avec d’autres joueurs, nous comblerons d’autres besoins. Mais nous avons encore de l’espace sous le plafond pour accomplir ce qui doit être fait durant la saison morte.

« Je ne pense pas que quelque chose ait changé. Steven a été clair en disant qu’il voulait rester ici. C’est sa préférence. Je lui ai dit que c’était ce que nous voulions nous aussi. Nous travaillons encore à trouver une solution qui sera logique pour les deux camps. »

Quant aux Predators, ils ont maintenant neuf choix au repêchage 2024, qui aura lieu à la Sphère de Las Vegas les 28 et 29 juin, dont quatre lors des deux premières rondes.

Au repêchage 2025, ils auront encore neuf sélections, dont deux en première ronde et deux autres au deuxième tour.

Le DG des Predators Barry Trotz a affirmé qu’il n’a pas fait cette transaction en pensant au plafond salarial. Il a plutôt voulu exaucer le souhait de McDonagh.

« Ryan nous l’a en quelque sorte demandé, a révélé Trotz. Nous avons parlé à la fin de la saison, et il a tellement de bons souvenirs de son passage à Tampa. C’est probablement là que son épouse et lui vont s’installer (après sa carrière). Nous avons eu une conversation sur la vie et ce qui l’attend dans le futur. Il a été un leader exceptionnel et il est une personne pour qui j’ai beaucoup de respect. Il m’a demandé d’explorer la possibilité qu’il puisse retourner à Tampa. Par respect pour Ryan et la personne qu’il est, j’ai parlé à Julien et il m’a fait une offre juste qui nous permet de renvoyer Ryan à Tampa Bay et de faire la bonne chose.

« Parfois, dans le hockey, tu essaies de faire la bonne chose pour de bonnes personnes, et Ryan est l’un des meilleurs leaders avec qui j’ai été associé. J’ai dirigé de bons leaders, et il figure au haut de la liste. Plus important encore, il est l’une des meilleures personnes que vous pouvez rencontrer dans le hockey. Il est honnête, et tu comprends pourquoi il a gagné autant. »

McDonagh a été échangé au Lightning par les Rangers de New York avec J.T. Miller en retour de Vladislav Namestnikov, Libor Hajek, Brett Howden, le choix de première ronde de Tampa Bay en 2018 et un choix conditionnel au repêchage 2019, le 26 février 2018.

Il a ensuite été échangé à Nashville par Tampa Bay contre Philippe Myers et Grant Mismash le 3 juillet 2022.

« Il sera difficile à remplacer parce qu’il est un être humain spécial, a renchéri Trotz. Cela dit, nous avons relevé chaque défi. Nous avons tellement un bon groupe de leaders avec [le capitaine Roman] Josi, [le gardien Juuse Saros], Filip Forsberg, Ryan O’Reilly, Colton Sissons et Luke Schenn. Nous sommes encore en bonne posture. Mais Ryan est l’une des bonnes personnes que tu rencontres dans le hockey. Je veux le remercier personnellement pour tout ce qu’il a accompli depuis que je suis ici. Son impact sera toujours ressenti. »

McDonagh a mentionné qu’il n’était pas certain qu’un échange allait se produire.

« Honnêtement, je n’entrevoyais pas un scénario où je pouvais retourner à Tampa avec ce contrat, a-t-il dit. Quand on m’a informé de la possibilité, c’était difficile de ne pas être enthousiaste.

« Tu dois peser plusieurs options, d’abord pour moi-même et pour ma carrière, mais ensuite pour ma famille et mes trois enfants. Au final, retourner à Tampa est ce qui est le mieux pour tout le monde, donc c’est ce qui a motivé cette demande. Je n’ai que du respect pour Barry et tout ce qu’il a fait pour ma famille ici à Nashville. Je n’ai que du respect pour les joueurs ici. Mais je ne peux pas dire que je ne suis pas emballé que Julien et le Lightning veuillent me ravoir. Je suis heureux de faire partie de leurs plans de nouveau. »

McDonagh a mené la LNH avec un différentiel de plus-18 en plus d’avoir amassé huit mentions d’aide au cours des séries éliminatoires de 2021, alors que le Lightning avait défendu son titre avec succès en disposant des Canadiens de Montréal en cinq matchs en finale.

Il a été sélectionné par les Canadiens au 12e rang au total du repêchage 2007, mais n’a jamais joué pour Montréal. Il a été échangé aux Rangers de New York dans le cadre d’une transaction à six joueurs le 30 juin 2009. Il a obtenu 389 points (76 buts, 313 passes) en 928 matchs dans la LNH au cours de sa carrière de 14 saisons avec les Rangers, le Lightning et les Predators, en plus d’ajouter 65 points (12 buts, 53 passes) en 191 matchs des séries éliminatoires.

McDonagh a été le meilleur pointeur de New York au cours des séries 2014 avec 17 points (quatre buts, 13 passes) en 25 matchs, alors que les Rangers ont atteint la finale de la Coupe Stanley. Ils ont toutefois baissé pavillon en cinq matchs contre les Kings de Los Angeles.

Il a confié avoir déjà discuté avec Stamkos de son retour à Tampa.

« J’ai échangé beaucoup de messages textes avec les gars et j’ai parlé à “Stammer” directement, a dit McDonagh. Certains gars sont en voyage et d’autres jouent au Championnat du monde. Plusieurs d’entre eux m’ont écrit, et c’est génial de sentir leur enthousiasme à propos de mon retour.

« Le leadership là-bas est encore extraordinaire. J’ai appelé Stammer aujourd’hui et il venait de sortir de la glace avec [Nikita Kucherov]. Quelle date sommes-nous? Le 21 mai? Comment pouvez-vous ne pas être heureux de rejoindre un groupe comme celui-là? Ils peaufinent leur jeu alors qu’ils viennent tout juste d’être éliminés en première ronde. C’est le standard que les entraîneurs, la direction et les joueurs ont mis en place là-bas. »

*Avec la contribution du journaliste NHL.com Adam Kimelman et du correspondant indépendant NHL.com Corey Long.

La tasse de café, le balado de LNH.com

Les Panthers dans le siège du conducteur en finale