Skip to main content

Cole amène de l'expérience chez les Blue Jackets

Le double champion de la Coupe Stanley veut mener les siens à une première victoire en séries

par Craig Merz / Correspondant NHL.com

COLUMBUS -- Ian Cole a l'expérience nécessaire pour aider les Blue Jackets à naviguer à travers les hauts et les bas des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Les Blue Jackets ont acquis le défenseur de 29 ans des Sénateurs d'Ottawa le 26 février, trois jours après qu'il eut été échangé à Ottawa par les Penguins de Pittsburgh.

Cole a gagné la Coupe Stanley au cours des deux dernières saisons et cette expérience devient utile dans le jeune vestiaire d'une équipe qui n'a jamais gagné une ronde de séries. Les Blue Jackets n'avaient jamais mené une série avant de gagner le premier match de leur série face aux Capitals de Washington en prolongation.

Ils ont fait la même chose lors de la deuxième rencontre, mais ont perdu les deux suivantes. Le match no 5 aura lieu samedi au Capital One Arena de Washington (15h HE; NBC, NBCSN, SN, TVAS).

Cole sonnait comme le diplômé en psychologie de l'Université Notre Dame qu'il est alors qu'il expliquait son rôle au sein de sa nouvelle équipe.

« La meilleure façon, la seule, est d'aborder ça comme une série au meilleur de trois matchs, a-t-il expliqué vendredi. Nous savons comment ils jouent. Nous savons ce qu'ils veulent faire. Nous savons comment nous jouons. Nous savons comment jouer pour les battre.

« Maintenant, c'est de passer à l'action et de démontrer que nous allons jouer de la même manière peu importe ce qui se produit et afficher la détermination qui fait de nous une très bonne équipe. »

Cole a indiqué qu'il avait partagé ses expériences avec les jeunes joueurs de l'équipe, comme le joueur de centre recrue Pierre-Luc Dubois.

« Je ne pense pas avoir dit quelque chose de révolutionnaire, a dit Cole. Mais même pendant les matchs, c'est bon de remémorer certains détails à Pierre-Luc. »

L'entraîneur des Blue Jackets John Tortorella aime bien que Cole rappelle à ses coéquipiers que les Capitals ont perdu leurs deux premiers matchs face aux Penguins en deuxième ronde, l'an dernier, qu'ils perdaient 3-1 dans la série et qu'ils ont quand même forcé la tenue d'un match ultime.

« C'est important qu'ils ne l'entendent pas seulement de la bouche des entraîneurs, a dit Tortorella. Ils vont aller souper ce soir et discuter. Il ne fait pas ça dans un contexte précis. Je crois que le seul fait de blaguer à propos de ce qui s'est mal déroulé quand ils ont perdu, autour d'un souper ou d'une bière, c'est important. »

Tortorella a ajouté que Cole, qui a disputé 60 matchs de séries au cours de sa carrière dans la LNH, a été l'un des seuls joueurs qui n'a pas laissé sa frustration prendre le dessus au cours de la défaite de 4-1, jeudi.

« Il est fait comme ça, a indiqué l'entraîneur. Il reste concentré et il joue de manière intense. »

Cole ne voit aucun avantage à se frustrer.

« Je ne pense pas que la frustration soit une émotion bénéfique, a-t-il expliqué. Je crois que notre habileté à demeurer concentré et à jouer de façon constante est probablement plus efficace. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.