Skip to main content

Claude Julien ne relâche pas les cordeaux

L'éclatante victoire face aux Bruins de Boston mardi n'a pas rassasié l'entraîneur des Canadiens de Montréal

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Claude Julien tient les cordeaux serrés cette saison. Ce n'est pas parce que les Canadiens de Montréal ont défait les redoutables Bruins de Boston, la veille, que l'entraîneur allait les relâcher, mercredi.

Julien a soumis ses troupiers à une autre séance d'entraînement éducative et rythmée, au lendemain de la brillante victoire de 5-4 acquise au Centre Bell. On l'a vu, lui et ses adjoints, multiplier les directives pendant les exercices.

« On ne peut pas se satisfaire d'avoir gagné un match ou de notre positionnement au classement », a justifié Julien, avant le départ de l'équipe vers Philadelphie, où elle affrontera les Flyers, jeudi (19h HE; RDS, TSN2, NBCSP). 

À LIRE : Toute la matière grise de Julien mise à profit | GAGNÉ : La patience est de mise avec Kotkaniemi

Avec 18 points, les Canadiens (8-5-2) occupent la seconde place de quatrième as dans l'Association de l'Est, avant mercredi.

« On veut s'améliorer et il y a encore beaucoup de place pour le faire, a repris l'entraîneur. Le jeu de puissance glisse depuis quelque temps. Il faut redresser la barre. On a également mis l'accent à couper des jeux plus rapidement.

« Il faut être meilleur dans cet aspect, précisément. On a deux autres gros matchs à jouer cette semaine. »

Après les Flyers (7-5-2), le Tricolore va revenir au Centre Bell accueillir les Kings de Los Angeles, samedi (19h HE; TVAS, CITY, SNE, FS-W).

Kotkaniemi fait ses valises

Récupérant d'une légère blessure à l'aine, le jeune Finlandais Jesperi Kotkaniemi a patiné pour la deuxième journée d'affilée - la première avec toute l'équipe.

Julien a annoncé que Kotkaniemi serait du voyage et qu'on verra quant à sa disponibilité pour jeudi.

Kotkaniemi s'est dit prêt à reprendre du service, admettant que la courte pause d'une semaine lui avait été salutaire.

Le joueur de centre âgé de 19 ans connaît une deuxième campagne plus ardue que la première - deux buts, une passe en 12 rencontres.

Congé pour Shea, Jeff et Nate

Les vétérans Shea Weber, Jeff Petry et Nate Thompson ont eu congé d'entraînement, mercredi. Pas de souci à avoir, a dit Julien, les trois seront à leur poste, jeudi. L'ailier droit Brendan Gallagher a pris part à la séance même s'il s'est offert une bonne frousse vers la fin de la rencontre face aux Bruins, mardi.

Gallagher a retraité au vestiaire en toute hâte après avoir été atteint à la main gauche par un tir du défenseur Torey Krug. 

« Tout est correct. J'ai eu plus de peur que de mal. J'ai encore été atteint à une main. C'est fou comment ça arrive souvent, a relevé Gallagher. Sur le coup, la douleur était vive et j'ai craint le pire. Heureusement, il n'y a pas eu de fracture. »

Video: BOS@MTL: Mete profite de la circulation devant Rask

Pendant un moment, Gallagher a vu défiler sa vie d'éclopé d'il y a quelques années, quand il a dû s'absenter deux fois pendant longtemps en raison de fractures - doigts et main gauche.

« C'était la première fois que j'étais atteint sur le dessus de la main. C'était une sensation différente, a-t-il expliqué. J'ai eu mal pendant un moment. Une fois dans le vestiaire, la sensation est revenue. Ils ont passé des radiographies. Il n'y avait rien de cassé. J'ai pu revenir au banc. C'était au bon moment. Nous avons marqué à ce moment-là, le but de Ben (Chiarot). »

Retrouvailles à 'Philly'

Les Canadiens vont retrouver leur ancien entraîneur Michel Therrien, qui agit depuis cette saison comme adjoint au nouvel entraîneur des Flyers Alain Vigneault.

« Il a beaucoup fait pour moi, a mentionné Gallagher. Il m'a donné une chance, mais il m'a aussi poussé à mériter ma place. Quand il m'a utilisé dans des situations plus corsées, c'est parce qu'il sentait que j'étais prêt. Il m'a récompensé en me fournissant des occasions de me mettre en valeur. Avec le recul, je lui suis reconnaissant. Je suis content qu'il se soit trouvé un emploi ailleurs. »

Julien va renouer avec deux membres francophones de la confrérie qu'il considère comme des amis.

« Je côtoie Alain et Michel depuis plusieurs années, a-t-il élaboré. Nous avons joué de nombreuses parties de golf ensemble pendant les étés. Nous sommes des entraîneurs, nous avons un travail difficile à faire, et c'est important de se soutenir les uns les autres. Ils ont eu beaucoup de succès dans la LNH et je ne doute pas que les Flyers seront prêts et affamés, jeudi. »

Les Flyers bien partis

Vainqueurs des Hurricanes de la Caroline 4-1 mardi, les Flyers totalisent 16 points après 14 matchs pour la première fois depuis la saison 2014-15.

Julien n'a pas voulu dire s'il déploiera la même stratégie en défense que celle qu'il a concoctée face aux Bruins. 

Les colosses Chiarot et Weber ont été appelés à unir leurs efforts afin de museler le gros trio des Bruins. Victor Mete a été muté avec Jeff Petry. 

« On va revoir ça cette saison, c'est sûr, a certifié Julien. Je ne peux pas dire quand. Je n'ai pas établi les duos pour jeudi. Ce sont des choses que tu veux faire contre des adversaires misant sur de gros trios. Les Capitals de Washington, avec Alex Ovechkin, ont également un gros trio. On a un bon exemple du résultat que ça peut donner. Chiarot et Weber ont fait de l'excellent travail, mardi. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.