Skip to main content

CMH moins de 18 ans: États-Unis et Canada s'inclinent en demi-finale

La Russie l'emporte en fusillade, la Suède marque un but tardif pour atteindre la finale

LNH.com @NHLdotcom

Les États-Unis se sont inclinés 3-2 en tirs de barrage contre la Russie en demi-finale du Championnat du monde des moins de 18 ans 2019 de la FIHG à Ornskoldsvik, en Suède, samedi.

Les Américains vont affronter le Canada, qui a perdu 4-3 contre la Suède dans l'autre demi-finale, dans le match pour la troisième place dimanche (9 h 30 (HE); NHLN). Les deux équipes avaient remporté leurs cinq premiers matchs du tournoi.

La Suède et la Russie vont se disputer la finale (13 h 30 (HE); NHLN). La Suède est en quête d'un premier gain au Championnat du monde des moins de 18 ans. La Russie n'a pas remporté ce tournoi depuis 2007.

Les États-Unis ont été sacrés champions de ce tournoi au cours de sept des dix dernières éditions, et ont terminé parmi les trois premiers au cours de chacune des 15 dernières années.

Cole Caufield a marqué deux buts pour les États-Unis. Il a créé l'égalité 1-1 avec l'aide de Jack Hughes après 12 secondes de jeu en troisième période, avant de donner les devants aux États-Unis 2-1 à 3:16. Caufield a égalé le record du tournoi avec 14 buts, marque qui a été établie par l'attaquant de la Russie Alex Ovechkin en 2002. Caufield et Hughes partagent la tête du tournoi avec 17 points chacun. Ils ont tous deux amélioré le précédent record américain pour le plus grand nombre de points en un tournoi, qui était de 16 points et qui appartenait à Phil Kessel depuis 2005, et ils se trouvent à quatre points du record du tournoi, qui appartient à l'attaquant de la Russie Nikita Kucherov depuis 2011.

Semyon Chistyakov a marqué pour la Russie pour créer l'égalité 2-2 à 7:27, et après une prolongation de 10 minutes, Rodion Amirov a déjoué le gardien des États-Unis Spencer Knight pour inscrire le seul but de la séance de tirs de barrage. Le gardien de la Russie Yaroslav Askorav n'a pas cédé contre les cinq tireurs qu'il a affrontés, et il a mis fin au match en stoppant la tentative de Matthew Boldy.

« J'ai trouvé que malgré notre lent départ, nos joueurs se sont vraiment bien repris et ont disputé un bon match dans l'ensemble, a affirmé l'entraîneur des États-Unis John Wroblewski au site Web de USA Hockey. La Russie aussi doit recevoir beaucoup de mérite pour la manière dont elle a joué.

« Nous devrons maintenant faire de notre mieux demain afin de revenir à la maison avec une médaille. »

Dans le deuxième match, Connor Zary a inscrit son deuxième but du match pour le Canada en contournant le filet à 12:49 de la troisième période pour créer l'égalité 3-3. Albin Grewe a cependant réussi le but gagnant pour la Suède à 17:29, alors qu'il a trompé la vigilance du gardien Taylor Gauthier d'un tir haut en provenance du point de mises en jeu gauche.

Alex Newhook a aussi fait mouche pour le Canada, qui a eu le dessus 34-30 sur la Suède dans la colonne des tirs. Alexander Holtz a inscrit un doublé et Philip Broberg a aussi marqué pour la Suède, qui a terminé au troisième rang l'an dernier.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.