Skip to main content

Carnet d'espoir: Raphaël Lavoie

L'attaquant des Mooseheads tentera de guider les siens vers la Coupe du Président face aux Huskies

par Raphaël Lavoie / Collaborateur spécial LNH.com

Considéré comme le meilleur espoir québécois en vue du prochain repêchage de la LNH, Raphaël Lavoie en est à sa deuxième saison complète avec les Mooseheads d'Halifax. L'imposant attaquant (6 pieds 4 pouces, 191 livres) originaire de Chambly est répertorié comme le 20e meilleur espoir en Amérique du Nord par le Bureau central de dépistage de la LNH. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de LNH.com jusqu'au repêchage qui se tiendra en juin à Vancouver.

Bonjour à tous,

Difficile à croire que nous sommes au printemps puisqu'il neige encore en Abitibi, mais la bonne nouvelle c'est que nous jouons encore au hockey. Nous avons disputé hier le premier match de la Finale de la Coupe du Président face aux Huskies de Rouyn-Noranda, une défaite de 5-2.

C'est ma toute première finale d'importance et c'est très excitant. 

À LIRE AUSSI : Cinq questions avec… André TourignySur le radar : Joël Teasdale, taillé pour les séries

Nous venons à peine d'éliminer les puissants Voltigeurs de Drummondville en six rencontres en demi-finale pour atteindre le but que nous nous étions fixé au tout début de la saison.

C'est Xavier Parent qui a marqué le but de la victoire en prolongation lors du match no 6 pour nous permettre de les éliminer. Le moment était assez incroyable et nous étions tous heureux pour lui et pour l'équipe.

Tweet from @EastlinkKevin: Xavier Parent���s overtime winner for @HFXMooseheads as they advance to the President Cup final! @Eastlink @QMJHL pic.twitter.com/FHeWa2OLCR

Quand je regarde notre parcours jusqu'à maintenant, je me rends compte que notre victoire en sept matchs face aux Remparts de Québec au premier tour a été très importante pour nous. On a appris beaucoup de ça et ça nous a aidés à être meilleurs pour le reste des séries.

On est passés proches de la catastrophe en faisant face à l'élimination à deux reprises, mais on s'en est sortis et on en a tiré des leçons pour ne plus que ça se reproduise.

Dans la série face aux Voltigeurs, nous avons perdu le premier match et nous étions en difficultés dans le deuxième avant de faire tourner le vent de côté. 

Nous avons tiré de l'arrière 2-0 et 3-1 dans la rencontre. J'ai réussi un tour du chapeau pour créer l'égalité 3-3 puis toute l'équipe s'est regroupée jusqu'à ce qu'Arnaud Durandeau (Islanders de New York, 165e au total, 2017) nous donne la victoire 5-4 en deuxième prolongation. C'est là que nous avons pris le contrôle et ça s'est poursuivi jusqu'à la fin.

Nous sommes encore dans le rôle des négligés pour l'affrontement contre les Huskies puisqu'il s'agit de la meilleure équipe au Canada en saison. La plupart des observateurs les favorisent, mais ça fait partie du jeu et tout le monde a droit à son opinion.

On se concentre sur ce qu'on peut faire et ça se joue sur la patinoire. En plus, je soupçonne que le fait que nous ayons beaucoup d'anglophones dans l'équipe nous aide à ignorer tout ça parce qu'ils ne peuvent pas lire les prédictions en français!

Les choses vont bien personnellement (NDLR : Lavoie est le meilleur pointeur des séries avec 18 buts et 10 aides en 18 matchs) et ce sera un bon défi pour moi de poursuivre sur cette lancée contre les Huskies et leur gardien Samuel Harvey, qui a les meilleures statistiques depuis le début du tournoi printanier.

Bonne finale à tous les amateurs!

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.