Skip to main content

Carey Price pour finir la saison au Centre Bell

Le vétéran gardien des Canadiens de Montréal va coiffer Jacques Plante en prenant part à sa 557e rencontre face aux Jets de Winnipeg, mardi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Carey Price va devancer Jacques Plante au sommet des gardiens les plus sollicités de l'histoire des Canadiens de Montréal, mardi, en affrontant les Jets de Winnipeg au Centre Bell (19 h 30 (HE); RDS, TSN2, TSN3).

Price effectuera sa 557e présence devant le but dans l'uniforme bleu-blanc-rouge. Il aura toutefois fort à faire afin d'aider le Tricolore (28-39-12, 68 points) à clôturer la saison régulière sur une note positive à domicile.

« Nous aimerions terminer en beauté, mais l'équipe que nous affrontons est une des meilleures de la Ligue nationale actuellement, a affirmé l'entraîneur Claude Julien. Ils sont imposants physiquement et rapides. Ils sont très talentueux et ils présentent un bel équilibre. Il va falloir tout un effort de notre part pour l'emporter, nous le savons », a ajouté Julien en soulignant l'indulgence des partisans à l'endroit de l'équipe.

« Je tiens à les remercier, a-t-il tenu à dire. Les partisans nous ont hués à quelques reprises cette saison parce que nous n'étions pas bons. Mais globalement, ils se sont montrés patients et ils ont apprécié l'effort louable que nous avons fait. Cela dit, je comprends la frustration qui les habite parce que j'ai été moi-même très frustré par moments. »

Les Jets (49-20-10, 108 points) s'accrochent à de minces chances de rejoindre les Predators de Nashville au sommet de la section Centrale. Ils accusent un retard de cinq points, avec trois matchs à jouer.

Quelques heures avant le match, l'entraîneur des Jets Paul Maurice a confirmé que Mark Scheifele, Blake Wheeler, Adam Lowry, Jacob Trouba, Josh Morrissey et Connor Hellebuyck seraient retranchés à des fins de repos.

Dustin Byfuglien, Shawn Matthias, Marko Dano, Jack Roslovic, Sami Niku et Steve Mason seront de l'alignement partant.

Gallagher et Byron honorés

Les Canadiens ont procédé à quelques remises de récompenses, avec trois matchs à jouer.

Les attaquants Brendan Gallagher et Paul Byron ont été honorés à titre de récipiendaires de la coupe Molson et du trophée Jacques-Beauchamp-Molson, respectivement.

« Ces deux-là ne sont pas à 100 pour cent de leurs capacités, mais ils démontrent une grande volonté à faire partie de la solution, a affirmé l'entraîneur Claude Julien. Ils ne se sont pas cachés parce que ça ne va pas bien pour l'équipe. Au contraire, ils ont affiché du leadership. Ils méritent les honneurs qu'on leur fait. Ils ont été deux de nos meilleurs joueurs cette saison. » 

Gallagher se voit attribuer le titre de joueur par excellence de l'équipe pour la première fois de sa carrière.

« Les deux objectifs que j'avais en tête avant la saison étaient de rester en santé le plus possible, d'éviter à tout le moins les salles de chirurgie, et d'être un meilleur joueur. Je me suis présenté au travail tous les jours animé du désir de m'acquitter de mes tâches, en faisant abstraction des distractions. Je suis satisfait du résultat, même si j'aurais préféré que l'équipe fasse mieux. »

Gallagher a été le gagnant du segment de mars-avril. En 16 matchs, il a obtenu 14 points (neuf buts, cinq aides). Deux de ses buts ont donné la victoire aux Canadiens.

Au scrutin final, le patineur natif d'Edmonton a devancé au scrutin le joueur de centre Jonathan Drouin et le gardien Antti Niemi.

Gallagher a atteint le plateau des 30 buts (30) et des 50 points (51) pour la première fois, menant l'équipe dans les deux catégories. 

En 2017-2018, le classement de la coupe Molson a accordé trois points pour une première étoile, deux points pour une deuxième étoile et un point pour une troisième étoile.

Quant à Byron, il a été choisi le lauréat du trophée Jacques-Beauchamp-Molson, à titre de héros obscur de l'équipe, pour la deuxième fois en trois saisons.

Après avoir remporté le trophée en 2015-2016, il avait vu l'attaquant Phillip Danault lui succéder.

« À mon arrivée avec l'équipe, peu de gens savaient quel type de joueur j'étais, a commenté Byron. Plusieurs croyaient que je n'étais qu'un joueur de quatrième trio. Je savais que je pouvais apporter une plus grande contribution à l'équipe. J'ai mis beaucoup d'efforts et il reste beaucoup de travail à accomplir. J'espère être encore meilleur la saison prochaine et aider l'équipe à participer aux séries. »

Byron a obtenu le plus de votes au scrutin tenu auprès des journalistes affectés à la couverture de l'équipe, totalisant 75 points. Il a devancé Nicolas Deslauriers (68 points) et Antti Niemi (62 points).

À sa troisième saison chez le CH, Byron occupe le deuxième rang de l'équipe au chapitre des buts (19) et la sixième position pour ce qui est des points (34). Il a réussi son premier tour du chapeau en carrière, le 2 décembre.

Le hockeyeur originaire d'Ottawa a atteint des sommets personnels pour les tirs (110), les tirs bloqués (53) et les mises en échec (133).

Formation projetée des Canadiens
Paul Byron - Jonathan Drouin - Brendan Gallagher
Alex Galchenyuk - Jacob de la Rose - Artturi Lehkonen
Nikita Scherbak - Logan Shaw - Kerby Rychel
Nicolas Deslauriers - Michael McCarron - Daniel Carr

David Schlemko - Jeff Petry
Karl Alzner - Noah Juulsen
Mike Reilly - Brett Lernout

Carey Price
Antti Niemi

Retranchés : Charles Hudon, Jordie Benn, Byron Froese, Rinat Valiev 
Blessés : Shea Weber (cheville), Max Pacioretty (genou), Andrew Shaw (tête), Phillip Danault (cou), Victor Mete (doigt), Ales Hemsky (commotion cérébrale)

Formation projetée des Jets
Nikolaj Ehlers -- Paul Stastny -- Patrik Laine
Mathieu Perreault -- Bryan Little -- Joel Armia
Kyle Connor -- Andrew Copp -- Jack Roslovic
Marko Dano -- Shawn Matthias -- Brandon Tanev

Ben Chiarot -- Dustin Byfuglien
Sami Niku -- Tyler Myers
Joe Morrow -- Tucker Poolman

Steve Mason
Eric Comrie

Retranchés: Blake Wheeler, Mark Scheifele, Jacob Trouba, Adam Lowry, Josh Morrissey, Connor Hellebuyck
Blessés: Dmitry Kulikov (dos), Toby Entsrom (bas du corps), Matt Hendricks (bas du corps)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.