Skip to main content

Le gardien des Canadiens Carey Price augmente la cadence à l'entraînement

Il travaille sur ses déplacements latéraux et son maniement de rondelle

par Arpon Basu @ArponBasu / Rédacteur en chef de LNH.com

BROSSARD, Québec - Le gardien des Canadiens de Montréal Carey Price n'a pas semblé trop incommodé au cours de sa séance de patinage quotidienne de vendredi, et il a franchi une autre étape en travaillant sur ses mouvements latéraux dans son demi-cercle.

Price, qui a remporté les trophées Hart et Vézina la saison dernière, est à l'écart du jeu depuis le 25 novembre en raison d'une blessure au bas du corps.

 

L'entraîneur des Canadiens Michel Therrien a déclaré après l'entraînement qu'il n'avait aucune nouvelle information à transmettre à propos de la récupération de Price.

« Je comprends que vous posiez des questions à propos de Carey, mais il n'est pas encore rendu à la prochaine étape, alors je n'ai pas de mise à jour à vous donner puisque je n'en ai pas, a expliqué Therrien. Lorsqu'il sera rendu à la prochaine étape de sa récupération, je vais vous le faire savoir et je serai plus qu'heureux de vous le dire. Mais pour l'instant, rien n'a vraiment changé. »

Price a patiné pendant près d'une heure vendredi en compagnie d'un membre du personnel de soigneurs des Canadiens. Price a travaillé sur ses mouvements latéraux dans son demi-cercle alors qu'il portait son bouclier et sa mitaine en plus de tenir un bâton de gardien. Il s'est ensuite déplacé derrière le filet pour récupérer des rondelles les dégager par la rampe. Price a aussi effectué des exercices de maniement de rondelle avec son bouclier et sa mitaine, ainsi que des exercices de tirs et de patinage avec un bâton et des gants de joueur.

Price a patiné presque chaque jour depuis le 11 janvier sans son équipement de gardien, mais il a créé un léger émoi à Montréal mercredi alors qu'il a brisé son bâton en signe de frustration et qu'il a grimacé, apparemment de douleur, alors qu'il effectuait des croisements.

Therrien n'a pas non plus voulu s'étendre sur l'apparente douleur de Price mercredi.

« Je n'étais pas là, a-t-il plaidé. Et je ne regarde pas la télévision. »

La vidéo de mercredi a mené plusieurs personnes à suggérer que Price demeure à l'écart jusqu'à la fin de la campagne, surtout que la fiche de 5-20-1 des Canadiens à leurs 26 derniers matchs a rendu très improbable une qualification en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, une réalité que Therrien a reconnue après un revers de 4-2 contre les Sabres de Buffalo mercredi.

Les Canadiens se trouvent à six points des Devils du New Jersey et de la dernière place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est. Avant la blessure de Price les Canadiens occupaient le premier rang de la section Atlantique.

La croyance initiale était que Price allait rater six semaines pour se remettre de sa blessure au bas du corps, puis il a été annoncé qu'il ne reviendrait pas au jeu avant la pause du Match des étoiles. Le 21 janvier, le directeur général des Canadiens Marc Bergevin a toutefois indiqué qu'il s'attendait à ce que Price ait besoin de trois à quatre autres semaines de récupération.

« Ce fut plus long que prévu, a reconnu Bergevin le mois dernier. Les blessures […], tout le monde a un corps différent, certains guérissent plus rapidement ou plus lentement. Sa position est très exigeante par rapport à la blessure qu'il a subie. Le processus a donc ralenti. […] Nous n'avons pas d'échéancier. Nous espérons le revoir. Mais il n'en est pas encore là. Nous allons devoir continuer à nous passer de Carey. »

Si Price devait revenir au jeu après trois semaines, il serait de retour le 12 février contre les Sabres de Buffalo. Si c'est le délai de quatre semaines qui prévaut, son retour aurait lieu le 19 février à domicile contre les Flyers de Philadelphie. Aucune de ces dates ne semble réaliste, car Price n'a toujours pas recommencé à patiner avec son équipement.

Depuis que Price est absent de l'alignement des Canadiens, ces derniers ont compilé une fiche de 7-20-2. Avec une récolte de 16 points au cours de cette période, Montréal a amassé au moins sept points de moins que toutes les autres équipes de la ligue.

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.