Skip to main content

Fowler a hâte de faire équipe avec Dallas Eakins

Le défenseur des Ducks n'a entendu que de belles choses au sujet de son nouvel entraîneur

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

MOUNT CLEMENS, Mich. -- Cam Fowler a fait ses devoirs à propos de Dallas Eakins, son nouvel entraîneur chez les Ducks d'Anaheim. Le vétéran défenseur a discuté avec des joueurs qui ont évolué sous les ordres d'Eakins avec les Gulls de San Diego, dans la Ligue américaine de hockey, au cours des quatre dernières saisons.

« Tout le monde l'adore », a lancé Fowler qui prenait part mercredi à un événement sur glace regroupant plusieurs joueurs de la LNH. « C'est un entraîneur proche des joueurs, qui insuffle beaucoup d'enthousiasme et d'énergie dans une équipe. Je n'ai rien entendu de négatif à son endroit.

« Il accorde une grande importance à la communication, a-t-il enchaîné. Il parle aux joueurs, il veut comprendre d'où nous venons. C'est le sentiment que j'ai eu en jasant avec lui. J'ai hâte de travailler en sa compagnie. »

À LIRE AUSSI : Tracey impressionne les Ducks avec son éthique de travail

Fowler a reçu un appel d'Eakins quelques semaines après son embauche, le 17 juin. Eakins a informé Fowler de ce qu'il pouvait s'attendre de lui. Eakins a également fait savoir à Fowler ce qu'il s'attendait de lui.

La saison dernière, les Ducks ont raté les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2011-12. Le 9 mai, le joueur de centre Ryan Kesler a été opéré à une hanche, mettant en péril sa carrière. Le 19 juin, l'équipe a racheté le contrat de l'attaquant Corey Perry, qui vient au premier rang de la concession au chapitre des matchs joués (988), en deuxième position pour les buts (327) et en troisième rang pour les points (776).

Fowler, âgé de 27 ans, premier choix des Ducks au Repêchage 2010 (12e au total), va amorcer sa 10e saison à Anaheim.

« Je pense qu'il (Eakins) a beaucoup confiance en moi en raison de mon bagage d'expérience, a déclaré Fowler. Il s'attend donc à ce que je m'acquitte un peu plus d'un rôle de leader. Il a été très clair quant à ses attentes, ce que j'ai apprécié.

« Quand on y regarde de près, je suis tout juste derrière le capitaine Ryan Getzlaf pour ce qui est de l'ancienneté, ce qui est difficile à croire. »

Fowler a pouffé de rire en soulignant ce fait. Il lui semble que c'était hier qu'il faisait ses débuts dans la LNH contre les Red Wings de Detroit au Joe Louis Arena.

« Tout va trop vite. Je suis reconnaissant de la chance que j'ai de jouer au hockey, a-t-il continué. Le leadership, on peut l'exercer de différentes façons. Je ne serai pas du genre très vocal, ce n'est pas dans ma personnalité. Mais je vais pousser dans le dos des jeunes, me présenter pour travailler tous les jours et aider l'équipe à connaître du succès. »

Video: ANA@LAK: Fowler compte à travers le trafic

Fowler, qui a grandi en banlieue de Detroit, a dit que le défi des Ducks cette saison sera de prouver aux observateurs qu'ils peuvent effectuer un retour en séries.

« À Anaheim, on s'attend au minimum à ce que l'équipe participe aux séries et qu'elle soit compétitive, ce qui n'a pas été le cas la saison dernière.

« Les gens ne fondent pas de grands espoirs pour nous et nous pourrions utiliser ça comme une source de motivation additionnelle, a-t-il avancé.

« Le fait demeure que nous serons une jeune équipe. Nous allons devoir nous fier à quelques-uns de nos jeunes afin de faire un grand pas vers l'avant. Je peux en témoigner parce que je me suis déjà retrouvé dans la même situation à mes débuts avec l'équipe, au début des années 2010. »

Les Ducks auront besoin de la contribution de jeunes comme le défenseur Brendan Guhle ainsi que des attaquants Troy Terry, Sam Steel et Max Jones.

Eakins est friand d'un style de jeu très combatif, qui contraint les adversaires à gagner leur dû.

« Notre style doit changer un peu afin que nous aidions davantage notre gardien (John Gibson) », a soumis Fowler. La saison dernière, nous voulions être combatifs, mais nous l'étions dans les mauvais moments. Nous avons trop souvent laissé notre gardien seul avec lui-même. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.