Skip to main content

Bouchard : Une première ronde de prédictions

Notre chroniqueur tente de prédire qui sortira gagnant de chaque série du premier tour

par Olivier Bouchard @oli_bou / Chroniqueur LNH.com

Enfin, les séries. Le dernier mois de la saison régulière nous a donné beaucoup de matchs plus ou moins intéressants et, il faut le dire, quelques scénarios plus excitants dont un possible 83e match! La deuxième saison commence maintenant.

Association de l'Est

Lightning de Tampa Bay contre les Devils du New Jersey

Le Lightning est à mon sens un peu un tigre de papier. Une formidable attaque, une des bonnes équipes quant aux tirs obtenus à forces égales et surtout, un excellent avantage numérique et un désavantage numérique dans la bonne moyenne. Les Devils ne sont pas disciplinés (14e pour le nombre de pénalités mineures décernées) et leur avantage numérique n'est pas très bon, ce qui va les empêcher de profiter de la principale faiblesse du Lightning, troisième équipe ayant obtenu le plus de pénalités mineures dans la LNH.

Tampa Bay en 5

Maple Leafs de Toronto contre Bruins de Boston

L'excellence défensive de Boston contre la superbe attaque de Toronto. Un choc extrême dès la première ronde. Toronto possède, aux buts attendus, le meilleur avantage numérique, la troisième meilleure attaque à forces égales, mais écope d'un peu plus de pénalités qu'ils n'en provoquent. Les Bruins ont la meilleure défensive en désavantage comme à forces égales, et leur offensive est dans la bonne moyenne. Si Rick Nash est en forme, je pense que Boston passe les Leafs de manière assez définitive. Sans lui, David Krejci se retrouve entre Jake DeBrusk et David Backes et Boston n'a probablement pas ce qu'il faut pour tirer profit du bas d'alignement des Maple Leafs.

Video: CHI@BOS: Nash complète un beau jeu de passes

C'est la série à suivre dans l'Est.

Boston en 7

Penguins de Pittsburgh contre Flyers de Philadelphie

Splendide chevauchée que celle des Flyers, à la suite d'une merveilleuse saison de Claude Giroux. Les Flyers sont très bons à forces égales. Si on regarde la seule part des tirs obtenus, ils font jeu égal, mais ils ont provoqué 46 pénalités de plus qu'ils n'en ont subies dans cette situation et leur jeu de puissance crée beaucoup de chances de marquer.

Video: PHI@PIT: Couturier crée l'égalité 4-4 en fin de 3e

Un adversaire coriace pour les Penguins, donc, qui ne sont pas l'équipe la plus disciplinée et qui arrivent amochés en séries. Cela dit, si Derick Brassard est en santé, je ne donne pas cher de la peau des Flyers.

Pittsburgh en 5

Capitals de Washington contre Blue Jackets de Columbus

Les statistiques avancées n'aiment pas ces deux équipes, particulièrement les modèles de buts attendus. Ces deux formations ont des faiblesses évidentes en désavantage numérique, les Capitals ont un excellent jeu de puissance, les Blue Jackets en ont un passablement mauvais. Mais Washington est indiscipliné (un déficit de 33 pénalités à forces égales) et Columbus est discipliné (23 pénalités causées de plus).

Je donne quand même l'avantage aux Capitals parce qu'ils ont drôlement solidifié leur défensive depuis quelques mois. John Carlson est bien mieux accompagné avec Michal Kempny qu'avec Brooks Orpik. Et ce dernier, relégué à la 3e paire défensive, est désormais bien accompagné de Jakub Jerabek. Et si on décide de secouer un peu l'alignement, Christian Djoos a très bien fait lorsqu'on a eu recours à ses services.

Washington en 7

Association de l'Ouest

Predators de Nashville contre Avalanche du Colorado

Cendrillon ne se rend jamais à la fin du bal. Et l'Avalanche va rencontrer son Waterloo dès la première ronde. Les Predators sont parmi les meilleures équipes de la ligue et ils ont accompli l'exploit sans Ryan Ellis pour la moitié de la saison. Avec 32 points en 44 matchs, ce dernier a montré à quel point il peut avoir un impact sur une équipe. Le quatuor défensif de choc est de retour et, outre Calle Jarnkrok, tout le monde est présent à l'attaque. La bande à Nathan MacKinnon n'a pas les munitions nécessaires pour traverser les Predators, mais ils vont les faire travailler, ne serait-ce que par le seul impact, immense, du trio de leur capitaine Gabriel Landeskog, de MacKinnon et du jeune Mikko Rantanen.

Video: SJS@NSH: Ellis brise l'égalité d'un tir frappé

Predators en 6

Jets de Winnipeg contre Wild du Minnesota

Avec Ryan Suter, je pense que cette série aurait pu être serrée. La défensive des Jets n'est pas sensationnelle et on ne sait pas jusqu'à quel point Jacob Trouba, qui sera, semble-t-il, du match initial, est vraiment en santé. Le Wild a une attaque surprenante, surtout en avantage numérique, et deux trios de choc : Eric Staal continue à terroriser les défensives adverses alors que Mikko Koivu et Mikael Granlund ont été parmi les meilleures unités défensives du circuit (ce qui n'a pas empêché Granlund d'accumuler 67 points).

Video: MIN@LAK: Dumba aide Staal à resserrer l'écart

Mais sans Ryan Suter et Jared Spurgeon, les choses ne sont guère encourageantes. Matt Dumba et Jonas Brodin peuvent tenir le coup, mais après? Les Jets ont trois trios offensifs à envoyer contre cette défensive démunie, je pense qu'ils vont renverser le Wild.

Winnipeg en 5

Golden Knights de Vegas contre les Kings de Los Angeles

La bataille de la 15! Les Kings de Los Angeles ont pris une tangente plus offensive depuis le départ de Darryl Sutter, mais demeurent une équipe foncièrement défensive, dont le talon d'Achille, l'indiscipline, joue précisément dans les forces des Golden Knights, qui sont extrêmement disciplinés. Entre ça et le fait que la bande à Gerard Gallant est bien meilleure quand vient le temps de prendre l'avantage aux tirs à forces égales, je pense que Vegas va aller chercher la deuxième ronde dès sa première saison dans la LNH. Cela dit, Jeff Carter pourrait me faire mentir.

Vegas en 7

Ducks d'Anaheim contre Sharks de San Jose

La bataille de la 5! Les Ducks sont maganés : Cam Fowler et John Gibson vont probablement manquer le début de la série. Ça fait deux très gros trous dans un alignement qui a peiné à garder l'avantage aux tirs depuis le début de la saison. Mais Ryan Kesler semble enfin avoir retrouvé ses jambes, ce qui donne trois très bons trios aux Ducks.

Video: COL@ANA: Kesler fonce au but et saute sur le retour

Les Sharks ne sont pas en reste et leurs bons joueurs sont tous en santé, à l'exception de Joe Thornton. Je me demande jusqu'à quel point on ne précipite pas le retour de celui-ci, ce qui pourrait finir par être un problème en soi. S'il est inefficace, il va ralentir une équipe qui a connu une fin de saison du tonnerre. Joe Pavelski et Evander Kane, Logan Couture et Tomas Hertl, Kevin Labanc et Chris Tierney permettent tour à tour aux Sharks d'envoyer au front trois lignes menaçantes. Et leur défensive, encore et toujours menée par Marc-Édouard Vlasic et Brent Burns, est en santé. Ajoutons à cela le retour d'un joueur oublié, Paul Martin, et San Jose me semble avoir l'avantage.

San Jose en 6

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.