Skip to main content

Bortuzzo, le héros inattendu des Blues

Le vétéran défenseur était le souffre-douleur de ses coéquipiers après avoir réussi le but gagnant de St. Louis dans le match no 2 de la finale de l'Ouest

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SAN JOSE - Robert Bortuzzo était la cible de quolibets de ses coéquipiers à l'issue de la victoire des Blues de St. Louis, lundi, mais le vétéran défenseur acceptait avec plaisir d'être leur souffre-douleur.

Bortuzzo a été le héros inattendu du gain de 4-2 des Blues, qui leur a permis de créer l'égalité 1-1 contre les Sharks de San Jose en finale de l'Association de l'Ouest.

Le défenseur âgé de 30 ans a réussi le troisième but des siens à 16:34 du deuxième tiers après s'être avancé vers le gardien Martin Jones, qu'il a mystifié à l'aide d'un tir du revers haut d'une précision chirurgicale.

À LIRE AUSSI : Mission californienne accomplie pour St. LouisTarasenko doit s'impliquer davantage

« Des buts comme celui-là, il en marque tout le temps dans les séances d'entraînement », a lancé à la blague son coéquipier Jaden Schwartz. « C'est un joueur des grandes occasions. »

L'attaquant Oskar Sundqvist en a remis pour la galerie.

« Moi je ne l'avais jamais vu marquer un but semblable à l'entraînement », a-t-il répondu en gardant son sérieux. « Robert est reconnu pour la qualité de ses passes en sorties de zone. En fait, je ne l'avais jamais vu se rendre aussi profondément en zone offensive.

« Blague à part, tout le monde sur le banc était très emballé pour lui. Ç'a été un très beau jeu. »

C'était le premier filet de Bortuzzo en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, à son 31e match.

Video: STL@SJS, #2: Bortuzzo marque un beau but du revers

On lui a demandé s'il se souvenait du dernier but qu'il avait marqué en séries, toutes ligues confondues. On a dû donner un indice avant qu'il avance que ç'a dû avoir été dans l'uniforme des Rangers de Kitchener, dans la Ligue de hockey de l'Ontario. En 2007, lui a-t-on mentionné, le 23 mars très précisément. 

« Je n'ai aucun souvenir de ce but. Ça fait très longtemps », a-t-il réagi.

Le plus drôle, c'est que l'entraîneur des Rangers était Peter DeBoer… l'actuel entraîneur des Sharks! Petit monde que celui du hockey, n'est-ce pas?

Les défenseurs des Blues ont été très actifs lundi, comme ça leur arrive depuis le début des séries.

« Nous encourageons nos défenseurs à s'impliquer à l'attaque, a noté l'entraîneur des Blues Craig Berube. Nous voulons les voir être très actifs. Ils ont été productifs pour nous pendant toute la saison. »

Berube a dit que Bortuzzo n'est peut-être pas le plus habile, mais il fait de bonnes lectures de jeu qui lui permettent de s'isoler en zone adverse.

« Il ne possède pas la touche pour être productif sur une base régulière, mais c'est un gros but qu'il nous a donné. C'était tout un tir du revers. »

Les Blues ont signé un sixième gain à l'étranger en séries cette année - un sommet dans la LNH. Le plus impressionnant dans ces six victoires, c'est qu'ils ont fermé la porte à leurs rivaux en troisième période en ne leur accordant aucun but.

« C'est impressionnant, a acquiescé le joueur de centre Ryan O'Reilly. Ça commence devant le filet. Notre gardien a encore été incroyable, il a fait de superbes arrêts. Il a donné le ton. Nous avons bien défendu devant lui. Nous misons sur de solides attaquants à caractère offensif qui savent comment réagir dans les situations corsées. Ça fonctionne pour nous. » 

Le brio du gardien recrue Jordan Binnington n'est effectivement pas étranger aux succès de l'équipe. Binnington s'est bien raplombé après avoir cédé cinq buts dans la première rencontre.

« Il fait ça depuis qu'il est avec nous, ce n'est rien de nouveau, a commenté Berube. Il est toujours revenu fort après une défaite. Je me souviens qu'il avait perdu un match à Los Angeles et je l'avais utilisé lors de la rencontre suivante à Anaheim. Il avait gagné. C'était son premier test. Il possède une grande force de caractère. »

Binnington, âgé de 25 ans, garde les séries de défaites très courtes depuis qu'il est l'homme masqué de confiance des Blues.

« Il possède l'attitude parfaite pour revenir fort, a ajouté O'Reilly. Les Sharks ont eu de très bonnes chances de marquer vers la fin de la troisième période, mais il n'a pas bronché. Je ne sais pas comment il fait. Il a confiance en ses aptitudes et il a encore joué un rôle important pour nous dans la victoire. »

Video: STL@SJS, #2: Binnington frustre Goodrow en surnombre

Binnington a retourné les éloges à ses coéquipiers, en soulignant le bon soutien qu'ils lui ont offert.

« Ç'a été un solide effort collectif », a souligné le longiligne gardien, en faisant l'éloge de Bortuzzo également pour un tir des Sharks qu'il a bloqué en troisième période. 

« Nous avons connu un bon départ et nous avons joué de façon disciplinée. Nous avons conservé notre sang-froid après que les Sharks eurent créé l'égalité. C'est important à ce stade de l'année. Nous avons apprécié le moment et nous avons été compétitifs jusqu'à la fin. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.