Skip to main content

Berggren suit les traces de nombreux Vikings

L'espoir des Red Wings a grandi en admirant ses compatriotes suédois à Detroit

par Dave Hogg / Correspondant NHL.com

DETROIT -- Jonatan Berggren était déçu de ne pas avoir été sélectionné lors de la première ronde du dernier repêchage.

Lorsqu'il a entendu son nom être prononcé avec le deuxième choix de la deuxième ronde, sa déception s'est envolée. L'attaquant suédois a été sélectionné par l'équipe de son enfant: les Red Wings de Detroit.

« C'était mon équipe préférée quand j'étais jeune, a dit Berggren, qui a eu 18 ans, le 16 juillet. J'aimais beaucoup Henrik Zetterberg. »

Maintenant capitaine des Red Wings, l'attaquant de 37 ans est l'un des nombreux suédois qui ont joué un rôle important lorsque l'équipe a remporté quatre fois la Coupe Stanley entre 1997 et 2008. L'édition championne de 2008 comptait également sur les défenseurs Nicklas Lidstrom et Niklas Kronwall ainsi que sur les attaquants Tomas Holmstrom, Mikael Samuelsson et Johan Franzen.

Zetterberg, Kronwall, Gustav Nyquist et Jonathan Ericsson forment désormais le noyau suédois à Detroit. Berggren n'aura donc pas de difficultés à trouver ses repères lors du camp d'entraînement en septembre.

« Il y avait tellement de Suédois dans la formation et il y en a encore beaucoup, a-t-il évoqué durant le camp de développement, le mois dernier. Je ne les ai pas rencontrés encore, mais je suis excité. »

Berggren a fait ses débuts dans la Ligue élite de Suède la saison dernière, ne récoltant aucun point en 10 rencontres avec Skelleftea AIK. Plus tôt dans la campagne, il avait amassé 57 points (18 buts, 39 aides) en 38 matchs avec la formation junior de l'organisation.

À 5 pieds 10 pouces et 181 livres, il n'a pas le gabarit idéal d'un attaquant de la LNH, un facteur qui a peut-être contribué à le faire glisser au deuxième tour.

« Je ne serai pas le plus gros ni le plus fort sur la patinoire, a-t-il dit. Je dois utiliser ma vitesse. J'étais déçu de ne pas avoir été sélectionné; j'ai eu une bonne saison. »

L'idole de Berggren n'est pas un Suédois des Red Wings, mais plutôt l'attaquant des Predators de Nashville Viktor Arvidsson, qui a été sélectionné au quatrième tour (no 112) en 2014. Le patineur de 5 pieds 9 pouces et 180 livres provient de la même organisation.

« Je joue pour Skelleftea, son ancienne équipe, donc je peux m'inspirer de lui, a lancé Berggren. Nous sommes tous les deux des plus petits joueurs avec beaucoup de vitesse. »

À LIRE : L'éternel combat de Pierre-Olivier Joseph | Logan Brown veut s'établir dans la LNH cette fois | Vilardi, une surprise dès cette saison?

Arvidsson avait cependant un avantage marqué au niveau de l'expérience contrairement à Berggren. Il avait 21 ans quand il a été sélectionné et avait joué 106 matchs dans la Ligue élite, 96 de plus que son jeune compatriote.

Berggren passera probablement les deux prochaines saisons avec Skelleftea tout en faisant le voyage jusqu'à Detroit pour s'entraîner pendant la saison morte.

Pendant ce temps, les Red Wings vont observer de près son développement en espérant qu'il devienne une partie de la solution d'ici quelques années.

« Nous sommes heureux, a commenté Hakan Andersson, le directeur du recrutement européen. Il est jeune, il a mené la ligue junior au chapitre des points cette saison et plusieurs équipes ont dit qu'ils allaient le sélectionner juste après nous. »

Berggren pourrait éventuellement rapporter gros et ce serait le scénario parfait pour les Red Wings, qui sont en pleine reconstruction.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.