Skip to main content

Bergevin a bien tenté de dénicher un deuxième choix de premier tour

Les Canadiens se félicitent d'avoir sélectionné le joueur de centre finlandais Jesperi Kotkaniemi au troisième échelon

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

DALLAS -- Marc Bergevin a bien tenté de dégoter un deuxième choix de premier tour pour les Canadiens de Montréal au repêchage 2018 de la LNH, vendredi, avec possiblement comme appât des choix de deuxième tour qu'il a en réserve pour samedi.

Le directeur général a dit que ç'a été le calme plat sur le parquet du American Airlines Center, même s'il a avoué avoir eu des discussions avec plusieurs homologues. 

« Je ne peux pas dire pour quelles raisons », a réagi Bergevin dans un haussement d'épaules quand on lui a posé la question à l'issue de la première ronde.

Il n'a pas caché que le Tricolore voyait dans sa soupe le défenseur Nicolas Beaudin des Voltigeurs de Drummondville, que les Blackhawks de Chicago ont sélectionné en 27e position.

« Nous n'avons pas été surpris qu'il parte en première ronde », a-t-il précisé.

Le Tricolore aura un début de samedi occupé avec quatre choix de deuxième tour - les nos 35, 38, 56 et 62 -- ainsi qu'un choix de troisième tour - no 66.

Video: Bergevin sur la sélection de Kotkaniemi au 3e rang

Le meilleur disponible

Bergevin était satisfait de la prise du Finlandais Jesperi Kotkaniemi au troisième échelon. Il a affirmé qu'on a opté pour le meilleur joueur disponible, tout en tenant compte jusqu'à un certain degré des besoins de l'équipe à la position de centre.

« C'était pour nous le meilleur espoir disponible. Ça adonnait qu'on a besoin de joueurs de centre. Les équipes de la LNH connaissent l'importance de repêcher de bons joueurs de centre. Les deux centres les mieux classés sont sortis dans les cinq premiers. Les Coyotes de l'Arizona nous ont imités (en choisissant Barrett Hayton en cinquième position). »

Au total, huit joueurs de centre ont été choisis parmi les 31 espoirs qui sont montés sur la scène.

« C'est une position très difficile à combler. Les jeunes joueurs de centre talentueux ne courent pas les rues. Nous ne pouvions pas passer à côté de la chance d'en choisir un. » 

La progression accélérée qu'a affichée Kotkaniemi au cours de la deuxième moitié de saison a été ce qui a convaincu le CH d'appeler son nom.

« On a pu voir le potentiel qu'il possède à long terme. On le voit se développer comme un centre complet, efficace tant en défense qu'à l'attaque. »

Interrogé au sujet de deux des principaux candidats pressentis pour partir au troisième rang, les ailiers Brady Tkachuk et Filip Zadina, Bergevin a répondu en disant qu'on aurait bien voulu avoir trois choix parmi les cinq premiers afin de les choisir en plus de Kotkaniemi.

Video: Montréal sélectionne Kotkaniemi au troisième rang

Indiquant avoir tenté de reculer de quelques rangs, Bergevin n'a pas voulu s'avancer quant à l'arrivée probable de Kotkaniemi chez les Canadiens. Comme le jeune finlandais l'avait dit avant lui, il peut se soustraire à l'entente de deux saisons qui le lie à l'équipe d'Assat.

« Je ne veux pas lui imposer de pression indue, a affirmé Bergevin. Il va prendre part au camp de développement de l'équipe la semaine prochaine. Il reviendra pour le camp d'entraînement. C'est trop tôt pour répondre à la question. La Ligue finlandaise est de fort calibre. Je dis souvent que c'est aux joueurs de nous forcer la main par leur performance au camp d'entraînement. Personne ne pensait que le jeune défenseur Victor Mete mériterait un poste avec nous la saison dernière. »

Il y a six ans, le Tricolore avait également sélectionné un joueur de centre au troisième rang en Alex Galchenyuk. Or, Bergevin vient d'échanger Galchenyuk aux Coyotes de l'Arizona obtenant en retour l'attaquant Max Domi.

Malgré ce constat d'échec, le directeur général a dit voir une belle relève pointer au centre, avec l'Américain Ryan Poehling qui progresse bien après avoir été le choix de premier tour de l'équipe en 2017 (no 25).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.