Skip to main content

Patrice Bergeron, heureux d'être de retour en santé

Le vétéran joueur de centre des Bruins de Boston dit regagner le rythme petit à petit

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SOUTH BEND, Indiana - La meilleure chose qu'on puisse souhaiter à Patrice Bergeron pour 2019, c'est la santé.

« La santé, c'est toujours ça le plus important », a lancé le vétéran joueur de centre des Bruins de Boston à l'issue de la séance d'entraînement de l'équipe au Compton Family Ice Arena de l'Université Notre-Dame.

À LIRE AUSSI : Rask dévoile son masque pour la Classique hivernale

Bergeron a pu renouer avec l'action dernièrement. Il a raté un peu plus d'un mois d'activités en raison d'une blessure aux côtes qu'il s'est infligée face aux Stars de Dallas, le 16 novembre. Contrairement aux informations qui ont circulé, il n'a jamais craint que sa saison soit compromise par une opération.

« Ç'a été un beau cadeau de Noël de pouvoir revenir au jeu, a-t-il affirmé. Ça faisait un bout de temps que j'étais à l'écart. Je suis content et je regagne le rythme petit à petit après quatre matchs. »

Bergeron, qui totalise 31 points en seulement 23 rencontres, a pu amorcer la saison régulière à temps après avoir récupéré de l'opération pour une hernie sportive qu'il a subie à la conclusion de la dernière saison.

Les Bruins (21-14-4) se démènent comme ils peuvent malgré les blessures qui les éprouvent cette saison.

Marchand: retour probable

Les Bruins réaccueilleront possiblement dans la formation Brad Marchand à l'occasion de la Classique hivernale Bridgestone 2019 de la LNH qui les opposera aux Blackhawks de Chicago (15-20-6) au Stade de football des mythiques Fighting Irish, mardi (13 h HE; TVAS, NBC, SN, NHL.TV).

Touché au haut du corps, le pugnace ailier droit a dû faire l'impasse sur le match contre les Sabres de Buffalo, samedi.

L'entraîneur Bruce Cassidy a évoqué la forte possibilité que Marchand soit de la partie après n'avoir raté qu'une rencontre.

« Je ne peux pas rien confirmer, mais c'est ce qui est envisagé. »

Marchand a pris part à la séance d'entraînement de dimanche en compagnie de Bergeron et de David Pastrnak.

Video: NSH@BOS: Marchand fait 3-2 d'un tir sur réception

« Je ne suis pas autorisé à vous dire que je jouerai assurément, mais je suis confiant », a commenté Marchand en ajoutant à la blague qu'il s'était senti très mal sur la glace dimanche. « Nous verrons comment ça se passera à l'entraînement lundi. »

Marchand n'avait pas pu prendre part au dernier match extérieur des Bruins, la Classique hivernale 2016, que les Canadiens de Montréal ont remportée facilement 5-1.

« C'est un match de deux points comme les autres, mais c'est un événement auquel on veut participer. C'est une belle expérience à vivre en famille. »

McAvoy, moins certain

Les possibilités que le défenseur Charlie McAvoy puisse renouer avec l'action sont moins bonnes. Blessé au bas du corps, McAvoy n'a pas chaussé les patins dimanche.

« Son statut est incertain. S'il ne prend pas part à la séance d'entraînement lundi, ça augurera alors très mal », a soumis Cassidy.

Les Bruins et les Blackhawks sont sur de bonnes lancées, ayant gagné chacun six de leurs 10 derniers matchs.

Les Bruins conservent leur emprise sur la première place de quatrième as dans l'Association de l'Est, un point devant les Canadiens.

Les Blackhawks, qui n'ont pas tenu d'entraînement dimanche, ont une pente plus abrupte à remonter, eux qui occupent le 13e rang de l'Association de l'Ouest.

« Nous avons été confrontés à beaucoup d'adversité, mais les jeunes ont tenu le fort », a affirmé Bergeron au sujet des Bruins. « Oui ça va bien, mais il y a encore de la place pour de l'amélioration et c'est positif. »

Les deux équipes vont s'entraîner sur la patinoire aménagée au Stade Notre-Dame lundi, si le temps le permet. On attend toutefois de la pluie sur la région de South Bend.

Les prévisions météorologiques sont plus encourageantes pour mardi, avec du temps froid et nuageux annoncé.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.