Skip to main content

Alexeyev espère rejoindre le contingent russe des Capitals

L'espoir en défensive a suivi Orlov, Ovechkin et Kuznetsov durant le parcours de l'équipe jusqu'à la Coupe Stanley

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Alexander Alexeyev suivait déjà les activités des Capitals de Washington et de leurs trois joueurs russes - les attaquants Alex Ovechkin et Evgeny Kuznetsov et le défenseur Dmitry Orlov - avant que les champions de la Coupe Stanley ne sélectionnent le natif de Saint-Pétersbourg avec le 31e choix au total du repêchage 2018 de la LNH.

En fait, Alexeyev, un défenseur gaucher, affirme qu'Orlov est l'un des joueurs qu'il tente d'imiter, tout comme le défenseur du Lightning de Tampa Bay Victor Hedman. Il espère tirer des leçons du jeu d'Orlov au camp d'entraînement en septembre.

« Je suis presque sûr que je le verrai », a mentionné Alexeyev, âgé de 18 ans, durant le camp de développement des Capitals la semaine dernière. « Je vais lui demander de me donner quelques conseils. On pourra apprendre à se connaître. »

À LIRE : Primeau donne lentement raison aux Canadiens | Foudy veut se tailler un poste rapidement avec Columbus | Sandin émerge comme un défenseur offensif avec les Maple Leafs | La patience est une vertu pour l'espoir des Blues Dominik Bokk

Alexeyev a discuté avec Ovechkin sur Facetime le soir de son repêchage et il a rigolé avec le capitaine des Capitals au sujet de ses célébrations de la Coupe Stanley dans une fontaine. Le style de jeu complet d'Alexeyev est similaire à celui d'Orlov, et sa personnalité enjouée ressemble à celle de Kuznetsov.

Alexeyev n'a pas voulu s'avancer pour dire s'il pensait qu'il aurait une chance de compétitionner pour un poste au sein de l'équipe lors du camp d'entraînement. Avec cinq défenseurs de la saison dernière déjà sous contrat (Orlov, Matt Niskanen, John Carlson, Michal Kempny et Christian Djoos), le joueur autonome avec compensation Madison Bowey qui devrait obtenir un nouveau contrat et la possibilité d'un retour du joueur autonome sans compensation Brooks Orpik, Washington n'aura probablement pas de place pour Alexeyev.

Alexeyev profiterait probablement d'une autre saison avec Red Deer dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL), mais il a hâte d'en apprendre le plus possible au camp d'entraînement.

« Je n'aime pas beaucoup parler du futur, mais ce sera amusant, a dit Alexeyev. Je pense que je dois travailler toujours plus fort et m'améliorer chaque jour, donc nous verrons au mois de septembre. »

Le directeur général adjoint des Capitals Ross Mahoney croit que les deux saisons d'Alexeyev avec Red Deer l'ont aidé à s'adapter au style de jeu nord-américain et à la culture, notamment en lui permettant d'apprendre l'anglais. Alexeyev a mené les défenseurs de Red Deer avec 37 points (sept buts, 30 passes) en 45 matchs la saison dernière après avoir obtenu 21 points (quatre buts, 17 aides) en 41 parties la saison précédente.

« Il est un joueur très intelligent et patient avec la rondelle. Il a un bon tir et il est un excellent patineur, a résumé Mahoney. Je pense qu'il est voué à un bel avenir avec nous. »

Alexeyev a admis qu'il y a encore place à l'amélioration avant d'être prêt pour la LNH. Même s'il possède un bon gabarit à 6 pieds 4 pouces et 196 livres, il croit qu'il doit devenir plus fort. Il compte revenir de Russie tôt vers la fin de l'été pour s'entraîner à Mission Viejo en Californie, afin d'être prêt pour le camp d'entraînement.

« Je ne crois pas que je suis fragile, mais je dois améliorer l'aspect physique de mon jeu et c'est ce que j'essaierai de faire, a-t-il indiqué. Je suis pratiquement sûr que je serai meilleur en arrivant au camp d'entraînement en septembre. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.