Skip to main content

Foudy veut se tailler un poste rapidement avec Columbus

Le rapide joueur de centre fait tourner les têtes au camp de développement

par Craig Merz / Correspondant NHL.com

COLUMBUS - Liam Foudy a touché la rondelle pour la première fois durant le tournoi annuel trois contre trois des Blue Jackets, à la fin de leur camp de développement, et immédiatement, il a fait écarquiller les yeux du public.

Quand l'espoir au centre s'est emparé de la rondelle dans son territoire, tous les regards du OhioHealth Ice Haus se sont tournés vers le 18e choix au total du repêchage 2018 de la LNH. Puis, la foule a compris pourquoi les Blue Jackets fondent beaucoup d'espoirs à l'endroit du joueur de 18 ans natif de Scarborough en Ontario.

Foudy a utilisé sa vitesse pour se séparer de ses couvreurs et entrer en zone neutre. À plusieurs reprises, il a démontré qu'il peut mettre les défenseurs adverses dans l'eau chaude.

À LIRE : Bon sang ne saurait mentir pour Liam Foudy

« C'est incroyable de voir les feintes qu'il peut réaliser avec de la vitesse », a affirmé l'entraîneur du développement des Blue Jackets Chris Clark. « C'est difficile à faire. Tu peux le faire en ralentissant tes mains, mais il faisait tout avec beaucoup de vitesse. En un ou deux coups de patin, on dirait qu'il est à pleine vitesse. »

Il y a une grosse différence entre un match intraéquipe contre d'autres espoirs et le calibre de la LNH, mais la vitesse de Foudy lui conférera assurément un avantage.

Maintenant, il faudra qu'il développe son gabarit de 6 pieds et 174 livres et qu'il améliore son jeu de finition.

« Le patinage est certainement mon point fort, a-t-il noté. J'essaie de travailler sur mes mains en ce moment. Tu essaies d'améliorer tes mains en espace restreint. Ça t'aide ensuite sur les grandes patinoires. »

Même après avoir offert un contrat de trois ans à Riley Nash, dimanche, Columbus n'a pas beaucoup de profondeur au centre, donc Foudy obtiendra l'occasion de se faire valoir au camp d'entraînement. Il devrait toutefois retourner avec London dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL).

« Mon objectif est de jouer dans la LNH dès cette année », a confié Foudy.

Video: Liam Foudy discute de la fierté d'être repêché

On n'aurait pas cru cela possible au mois de janvier, alors qu'il rongeait son frein sur le troisième ou le quatrième trio de London. Les départs par transaction de plusieurs joueurs lui ont permis d'obtenir plus de temps de glace et c'est à partir de ce moment qu'il s'est mis en marche.

Foudy a récolté 11 points (six buts, cinq passes) à ses 41 premiers matchs, mais il a amassé 29 points (18 buts, 11 aides) à ses 24 dernières rencontres pour un total de 40 points (24 buts, 16 mentions d'aide).

« Je me rappelle qu'il a pris son envol après Noël et on a tous vu ses meilleurs jeux », a raconté Kole Sherwood, un espoir à l'attaque des Blue Jackets évoluant pour Kitchener (OHL). « Il s'est fait un nom. Regardez où ça l'a mené. »

Foudy est passé du 91e rang sur la liste de mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH au 19e rang sur la liste finale. Même avant sa montée en flèche, il n'a jamais douté qu'il pouvait jouer dans la LNH.

« Je ne sais pas trop ce que je me disais il y a six mois, mais il faut toujours rester positif », a-t-il mentionné. « Si tu te dis que tu n'y arriveras pas, tu n'y arriveras pas. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.