Wayne Simmonds ceremonial puck drop

PHILADELPHIE, Pennsylvanie – C’est pour ce qu’il a fait sur la patinoire, mais aussi pour ses gestes dans la communauté que Wayne Simmonds a été honoré par les Flyers de Philadelphie, samedi.

L’ancien attaquant, qui a annoncé sa retraite le 18 mars, a paraphé un contrat symbolique d’une journée avec les Flyers, vendredi, à la veille d’une cérémonie à son honneur au Wells Fargo Center.

« C’est avec grande humilité que je prends ma retraite en étant un Flyer, a-t-il dit. J’ai amorcé cette aventure alors que j’étais un jeune enfant de Scarborough, en Ontario, et je l’ai fini en jouant pour les Maple Leafs de Toronto. Entre temps, j’ai eu les huit meilleures années de ma vie à porter l’uniforme orange et noir, à Philadelphie. Je n’aurais pas voulu que ma carrière se termine autrement qu’en m’affichant comme un Flyer. C’est extrêmement spécial pour ma famille et moi. »

Simmonds a récolté 378 points (203 buts, 175 aides) en 584 matchs de saison régulière avec Philadelphie, puis 15 points (cinq buts, 10 aides) en 30 rencontres de séries éliminatoires. Il a atteint le plateau des 30 buts à deux reprises lors de son passage avec l’équipe, puis a été nommé joueur par excellence du Match des étoiles 2017.

Mais il s’est aussi illustré en s’impliquant auprès de la Fondation Ed Snider pour l’enfance. Peu de temps après son acquisition des Kings de Los Angeles par les Flyers, en 2011, Simmonds a joint le conseil d’administration de la fondation.

Wayne Simmonds

« On parle souvent d’un ‘’vrai Flyer’’, avec raison, mais Wayne était l’incarnation d’un Flyer, a souligné le président des opérations hockey Keith Jones. Il était robuste, le premier gars à être là pour défendre ses coéquipiers tout en étant très productif. C’est difficile d’avoir toutes ces qualités en même temps. Il a donné beaucoup à l’équipe, au personnel d’entraîneurs, aux dirigeants, mais aussi à la communauté. »

Simmonds a transité vers un rôle émérite au sein de la Fondation Snider après qu’il ait été échangé aux Predators de Nashville en 2018-19, mais maintenant que sa carrière de joueur est terminée, il souhaite retrouver son niveau d’implication d’antan.

« Il deviendra de nouveau membre de notre conseil d’administration à temps plein », s’est réjoui le président de la fondation, Scott Tharp. « J’ai discuté brièvement avec lui hier et il est heureux de revenir dans l’entourage de la fondation maintenant qu’il sera à Philadelphie plus souvent. 

« 90 % de nos enfants pourraient dire que Wayne Simmonds est leur joueur préféré. Il a eu un grand impact lorsqu’il était ici et nous sommes heureux de renouer avec lui. »

J.J. Jones, un attaquant de 18 ans du programme de hockey Snider, est l’un de ceux prenant exemple sur Simmonds. Le jeu du natif de Voorhees, au New Jersey, est inspiré de celui de l’ancien des Flyers. L’automne prochain, Jones tentera de poursuivre sa carrière dans la NAHL.

Wayne with young JJ

« C’est un bon modèle à avoir, a dit Jones. Il était le meilleur. On pouvait voir à quel point il travaillait pour marquer des buts. Il était divertissant à voir jouer. Bien que je ne l’aie vu que quelques fois, il est comme un grand frère pour moi. J’étais heureux de le revoir, puis heureux qu’il prenne sa retraite en tant que Flyer. »

Jones est l’un des joueurs à avoir remis à Simmonds un maillot commémoratif de Snider Hockey, samedi. En 2018, alors qu’il n’avait que 12 ans, il a eu la chance de rencontrer l’ancien l’attaquant et de prendre une photo avec lui. Les deux hommes ont pu se remémorer ce moment et constater à quel point six ans plus tard, Jones arrive presque nez-à-nez avec Simmonds et ses six pieds deux pouces.

« Tu ne réalises pas vraiment l’impact que tu as, sur le coup, a indiqué Simmonds. Tu ne fais pas cela pour la reconnaissance ou l’attention. Tu le fais parce que tu veux redonner. Mais de voir, aujourd’hui, l’impact que j’ai eu… Ça fait du bien! »

Le président des Flyers, Dan Hilferty, soutient qu’Ed Snider lui-même serait l’un des plus heureux de voir Simmonds honoré samedi. Snider est décédé le 11 avril 2016.

« Ta manière de jouer au hockey est l’exemple parfait de ce qu’Ed Snider s’attendrait de la part d’un Flyer, a commenté Hilferty. Tu as rendu tout le monde redevable l’un de l’autre pas seulement sur la glace, mais aussi dans la communauté. Tu as toujours été là pour la Fondation Snider pour l’enfance. Lorsque tu te seras reposé un peu, Jonesy et moi aimerions avoir une conversation… sur la manière dont nous pouvons te garder impliqué dans nos efforts communautaires. »

Choix de deuxième tour (61e au total) des Kings en 2007, Simmonds a totalisé 526 points (263 buts, 263 aides) dans l’uniforme des Kings, des Flyers, des Predators de Nashville, des Devils du New Jersey, des Sabres de Buffalo et des Maple Leafs. Il a également ajouté 22 points (huit buts, 14 aides) en 53 matchs de séries éliminatoires.

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu

Contenu associé