Skip to main content

Tatar aime bien qu'on l'appelle « Tuna »

L'ailier slovaque des Canadiens trouve amusant son titre du plus beau surnom dans la LNH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Tomas Tatar ne savait pas trop comment accepter l'honneur ou s'il devait remercier son père. C'est que les résultats d'un sondage mené auprès de ses pairs dans la LNH révélaient qu'il était affublé du plus beau surnom, « Tuna », comme dans « Tuna Tartare » -- Tartare de thon.

« J'aime bien, c'est un surnom amusant », a fini par admettre l'attaquant des Canadiens de Montréal, mercredi, en commentant les résultats du sondage que l'Association des joueurs de la LNH a mené auprès de ses membres.

À LIRE AUSSI : La défaite crève-cœur contre les Islanders est déjà un lointain souvenir | Les Canadiens obtiennent deux points importants à Philadelphie

À la question capitale « quel joueur est affublé du meilleur sobriquet », Tatar l'a emporté avec 5,6 pour cent au scrutin. Il a devancé Artemi « Breadman » Panarin des Blue Jackets de Columbus, qui a reçu 5,2 pour cent des votes.

« Ç'a commencé à Detroit, a raconté Tatar. Mon coéquipier Tomas Holmstrom en voyant mon nom dans le dos m'a dit : « Ok, à partir de maintenant je vais t'appeler 'Tuna' ». Tout le monde a adopté le surnom et, après l'échange qui m'a fait passer des Golden Knights de Vegas aux Canadiens en septembre dernier, Andrew Shaw a reparti le bal ici. »

Plus sérieusement, les répondants au sondage ont de nouveau couronné Carey Price à titre de meilleur gardien de la LNH. Price l'a emporté avec 29,9 pour cent des votes. Pekka Rinne des Predators de Nashville a fini deuxième avec 17,3 des voix. Marc-André Fleury des Golden Knights de Vegas a terminé au quatrième rang avec 6,5 pour cent au scrutin.

« Je ne suis pas surpris », a réagi l'entraîneur Claude Julien au sujet de Price. « Rien ne me surprend. Carey a fait ses classes. Il a accompli beaucoup de choses. Il est humain. Il a connu des bas par moments, mais il mérite bien ce titre pour tout ce qu'il a fait depuis le début de sa carrière. » 

Tatar a confié que son coéquipier avait obtenu son vote.

« Tout le monde voit l'importance qu'il a dans nos succès », a-t-il simplement dit.

L'attaquant Phillip Danault a dit que le choix de Price allait de soi.

« Pour le voir aller depuis quelques années déjà, je peux affirmer que c'est un gardien exceptionnel. Le record de 315 victoires pour la concession qu'il vient d'établir est très révélateur. Je me considère chanceux de le côtoyer. »

Danault a souligné que Price peut, en plus de stopper la rondelle, agir comme un troisième défenseur avec la façon dont il manie le disque avec le bâton.

Video: MTL@DET : Tatar se défait d'un défenseur et marque

« C'est un gardien complet. Il fait tout bien. Il peut même relancer l'attaque. Il possède également tout un tir pour un gardien. » 

Sa plus grande qualité demeure son calme olympien, selon Danault.

« Il ne bronche jamais, en pleine tourmente ou pas. C'est ce qui fait de lui un gardien extraordinaire à Montréal. »

Les joueurs du CH interrogés n'ont pas été surpris de constater que Brad Marchand des Bruins de Boston avait remporté les palmes de champion du langage ordurier et de la pire mauvaise langue dans le feu de l'action.

« Il est excellent dans ce qu'il fait, a commenté Tatar. C'est la raison pour laquelle il est si spécial. Tout le monde connaît son surnom à travers la ligue. C'est un rouage important des Bruins », a ajouté le Slovaque âgé de 28 ans en ne voulant pas dévoiler le surnom que ses adversaires donnent à Marchand sur la glace. 

Tatar et le défenseur Victor Mete ont souligné que leur coéquipier Andrew Shaw n'est également pas piqué des vers en matière de langage ordurier sur la patinoire.

« J'ai déjà eu quelques échanges aigres-doux avec lui quand nous étions des adversaires, a confié Tatar. Mais je ne vous dévoilerai pas le contenu de ces échanges.

« 'Shawsy' parle beaucoup sur la glace. Il nous motive sur le banc avec ce qu'il dit. Il est également très bon dans ce qu'il fait. Il joue un rôle important pour nous. », a conclu Tatar.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.