Skip to main content

La défaite crève-cœur contre les Islanders est déjà un lointain souvenir

Les Canadiens voudront reprendre au Centre Bell, jeudi, où ils ont laissé à Philadelphie, mardi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Les Canadiens de Montréal n'ont pas de temps à perdre à ruminer les défaites du passé. Celle crève-cœur encaissée face aux Islanders de New York, la semaine dernière, est déjà un lointain souvenir. Le CH sera plus animé du désir de venger la mauvaise performance qu'il a offerte au Nassau Coliseum, à l'occasion du match-revanche entre les deux équipes au Centre Bell, jeudi (19h30 HE; RDS, TSN2, MSG+).

« C'est déjà derrière nous », a assuré l'attaquant Tomas Tatar, mercredi. « C'était un match à oublier. Nous avons connu un mauvais début et nous n'avons pas été bons. »

« Vous verrez une équipe très différente », a mentionné quant à lui le joueur de centre Phillip Danault. « Il faut bâtir sur notre grosse victoire de mardi et jouer du hockey désespéré. » 

À LIRE AUSSI : Les Canadiens obtiennent deux points importants à Philadelphie

Le Tricolore (38-28-7, 83 points) va s'inspirer davantage de la prestation sans bavure qu'il a fournie dans le gain de 3-1 acquis contre les Flyers de Philadelphie, mardi.

« Tout de notre jeu m'a plu face aux Flyers », a réitéré l'entraîneur Claude Julien, mercredi matin. « Nous avons peu donné en défense et nous avons créé pas mal à l'attaque. Nous avons bien protégé certaines parties de la patinoire, comme alentour de notre but, et nous avons été efficaces en repli. Ç'a facilité la tâche de Carey (Price) devant le but. » 

Quand tout le monde joue du hockey solide, Julien a relevé qu'il peut répartir le temps d'utilisation plus équitablement entre les joueurs.
Il y a également que le suivi du lendemain avec les joueurs est beaucoup plus harmonieux.

« Ç'a été une courte réunion de cinq minutes, a précisé Julien. Nous avons parlé de l'horaire de la journée et nous sommes revenus sur le match de la veille. La préparation est amorcée pour jeudi. » 

Drouin à l'ouvrage

Sur la glace, l'équipe a tenu une séance facultative d'entraînement à laquelle 11 joueurs ont pris part, incluant quatre attaquants du groupe des 12 -- Jonathan Drouin, Joel Armia, Jesperi Kotkaniemi et Jordan Weal. En plus des gardiens Antti Niemi et Charlie Lindgren, il y avait les réservistes Charles Hudon, Nicolas Deslauriers, Matthew Peca, Dale Weise et Mike Reilly.

Drouin a été l'attaquant de l'équipe le moins utilisé mardi, avec 10:55, devant Kotkaniemi qui a passé 12:28 au cœur de l'action.

Julien a été peu enclin à commenter la soirée de travail de Drouin. Il a été plus volubile pour ce qui est de Kotkaniemi, qu'il avait laissé sur le banc pendant la majeure partie des deuxième et troisième périodes du match contre les Blackhawks de Chicago, samedi..

Video: WPG@MTL: Drouin égalise rapidement la marque

« J'ai aimé la façon dont il a réagi, a-t-il dit au sujet du Finlandais recrue. Il avait eu de la difficulté avec son repli défensif dans le match d'avant, mais mardi il a été très bon. Il a eu une bonne chance de marquer et il a bien patiné dans les deux sens de la patinoire. C'est positif de voir un jeune réagir de la sorte. »

Écart rétréci

Les Canadiens ont rétréci à un point (84-83) l'écart les séparant des Blue Jackets de Columbus, qui sont la seconde équipe repêchée dans la course aux quatrièmes as. La lutte pour la dernière place à l'enjeu dans l'Association de l'Est se précise entre les deux équipes, qui ont encore neuf matchs à jouer chacune.

« Nous avons gagné du terrain au classement, l'objectif maintenant est de revenir dans le portrait des huit équipes qui pourraient faire partie des séries », a noté Julien.

Le duel contre les Islanders (42-24-7, 91 points) aura de nouveau la saveur d'un septième match d'une série quatre de sept.

« Ce seront tous des matchs nos 7 d'ici la fin, a tranché Danault. C'est le 'fun' on carbure à ça depuis le début de la saison. Nous avons notre destinée entre les mains, il n'y a rien de mieux que ça. »

Les deux équipes en sont venues aux prises la semaine dernière, les Islanders ayant le meilleur 2-1 grâce au but d'Anders Lee inscrit à 2:57 de la fin du troisième vingt.

Le trio principal des Islanders, pivoté par Mathew Barzal, avait fait la pluie et le beau temps pendant toute la soirée.

« Nous n'avons pas joué un gros match contre les Islanders, a relevé Julien. Les joueurs talentueux comme Barzal ont du succès dans ce temps-là. Si nous jouons mieux, nous allons limiter leurs chances de s'illustrer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.