Skip to main content

Super 16: Les Capitals se hissent au troisième rang

Les Sabres gagnent eux aussi du terrain, les Panthers de retour dans le classement établi par LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur indépendant LNH.com

Pendant que les Bruins de Boston et l'Avalanche du Colorado occupent respectivement les premier et deuxième rangs du Super 16 de LNH.com pour une deuxième semaine de suite - tout en récoltant plus de points au scrutin que la semaine dernière -, voilà que surgissent les Capitals de Washington en troisième place du classement des 16 équipes du moment dans la Ligue.

Les Capitals, qui ont remporté leurs quatre derniers matchs, ont gagné cinq rangs au sein de notre top-16, pour ainsi repousser plus loin le Lightning de Tampa Bay et les Golden Knights de Vegas. Ils doivent leur montée en grade au fait qu'ils connaissent leurs meilleurs moments de la saison, avec l'aide notamment de leur défenseur John Carlson. Celui-ci connaît un mois d'octobre phénoménal comme en fait foi sa production de 20 points… jusqu'ici.

À LIRE AUSSI: Gagné : Pas de profondeur, pas de problème à BostonPoolers : Le top-50 des défenseurs de la LNH

Les Sabres de Buffalo ont également amélioré leur sort de cinq rangs, passant du 12e au septième échelon. Dans leur cas, ils affichent un très bon dossier depuis le début de la campagne, phénomène qui se confirme avec la séquence de trois victoires qu'ils connaissent à l'heure actuelle. Le fait qu'ils continuent d'exceller semble enfin venir à bout des doutes du panel de LNH.com.

Ça se bouscule donc en première moitié de tableau de notre palmarès et il a suffi que les Hurricanes de la Caroline s'inclinent à leurs deux derniers matchs pour qu'ils connaissent la plus forte baisse au classement, passant du sixième au neuvième rang.

Deux nouvelles équipes apparaissent dans le Super 16 de cette semaine, les Panthers de la Floride (au 14e rang) et les Coyotes de l'Arizona (en 16e place).

Tandis que les Coyotes ont retenu l'attention en raison de leur fiche qui est désormais très bonne (5-2-1) en vertu d'une série de quatre victoires, les Panthers montrent un dossier moins ronflant de 4-2-3, mais leur fiche de 3-0-3 à leurs six dernières parties a suffi pour convaincre l'équipe de LNH.com qu'ils méritaient de revenir dans le top-16 après une absence d'une semaine.

Leur apparition au classement a eu pour effet de déloger trois équipes du Super 16, soit les Jets de Winnipeg, ainsi que les Ducks d'Anaheim et les Flyers de Philadelphie, qui étaient à égalité au 16e rang la semaine dernière.

Les bons moments que connaissent les Canucks de Vancouver (fiche de 6-3-0) et les Islanders de New York (dossier de 5-3-0 et série de quatre victoires) leur ont valu des votes, mais pas assez pour percer le top-16.

Notre panel a préféré continuer de donner le bénéfice du doute aux Sharks de San Jose - et de croire à leur potentiel. Il s'agit de la seule équipe au sein du Super 16 qui a une fiche déficitaire. Mais quand on aligne des défenseurs comme Brent Burns et Erik Karlsson… un réveil reste non seulement possible, mais probable.

Pour établir le classement du Super 16, chacun des huit membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 


1. Bruins de Boston (6-1-2)
Total de points : 123
La semaine dernière : 1er


Toujours l'homme de confiance : Patrice Bergeron fait partie d'un groupe de cinq joueurs dans la LNH à avoir pris au moins 200 mises en jeu. Parmi ceux-ci, il affiche le deuxième meilleur taux d'efficacité (54,7 pour cent), derrière Sidney Crosby des Penguins (57,0 pour cent).

Video: TBL@BOS: Bergeron complète Pastrnak en A.N.


2. Avalanche du Colorado (7-1-1)
Total de points : 118
La semaine dernière : 2e


Le duo de confiance : Erik Johnson et Samuel Girard forment clairement le duo de confiance à la ligne bleue à Denver, puisqu'ils ont tous les deux droit à plus de 22 minutes de temps de glace par match - 23:18 pour Johnson et 22:38 pour le jeune défenseur de 21 ans. Nikita Zadorov et la recrue Cale Makar viennent loin derrière avec moins de 19 minutes chacun à ce chapitre.


3. Capitals de Washington (7-2-2)
Total de points : 110
La semaine dernière : 8e


En feu à la ligne bleue : John Carlson a récolté 20 points (cinq buts, 15 passes) jusqu'ici en octobre et il n'est plus qu'à cinq points du record de la LNH pour le plus grand nombre de points amassés par un défenseur de la Ligue à l'occasion du premier mois de la campagne, qui appartient à Al McInnis (huit buts, 17 aides en 1988). « Il a franchi un autre pas en termes de niveau de jeu, a dit son coéquipier Alex Ovechkin de Carlson cette semaine. Son niveau de confiance est vraiment élevé. Nous sommes contents pour lui. Il joue du hockey différent en ce moment. On dirait que tout fonctionne. Tant mieux pour nous. »


4. Golden Knights de Vegas (7-4-0)
Total de points : 102
La semaine dernière : é-3e


Ça tire pas juste un peu : Max Pacioretty et Jonathan Marchessault ont tous deux atteint le cap des 40 tirs au but cette saison, un plateau atteint par huit joueurs jusqu'ici cette saison. Pacioretty en a décoché 43 en 11 matchs pour une moyenne de 3,91 par rencontre, tandis que Marchessault en totalise 41 pour une moyenne de 3,73.

Video: VGK@PHI: Marchessault compte sur réception en AN


5. Lightning de Tampa Bay (5-3-1)
Total de points : 87
La semaine dernière : é-3e


L'attente aura été longue : Alex Killorn a trouvé le fond du filet pour la première fois cette saison, mercredi soir, à son neuvième match de la campagne. C'est la première fois en huit saisons dans la LNH qu'il doit attendre aussi longtemps pour marquer un premier but. Son pire début de saison à ce chapitre jusqu'ici avait été en 2015-16, quand il avait attendu jusqu'à son cinquième match pour effacer le zéro de sa colonne de buts.


6. Maple Leafs de Toronto (5-4-2)
Total de points : 77
La semaine dernière : 5e


Il joue, il joue pas, il joue... : Jason Spezza a disputé cinq des 11 matchs de l'équipe jusqu'ici et quand il n'est pas retranché de l'alignement, il évolue généralement au centre du troisième trio, ce qui lui vaut de huit à 12 minutes de jeu par rencontre. Il est toujours en quête d'un premier but cette saison et il affiche un différentiel de moins-1.


7. Sabres de Buffalo (8-1-1)
Total de points : 76
La semaine dernière : 12e


Une première qui tarde : Le défenseur montréalais de 26 ans John Gilmour attend toujours, depuis les gradins, de disputer un premier match cette saison avec les Sabres. Celui qui a pris part à cinq matchs avec les Rangers de New York, la saison dernière, et à 28 rencontres avec la formation new-yorkaise l'hiver précédent, a signé un contrat d'un an avec Buffalo, le 1er juillet dernier, après avoir été nommé au sein de la première équipe d'étoiles de la Ligue américaine en 2018-19.


8. Predators de Nashville (5-3-1)
Total de points : 69
La semaine dernière : 7e


Combler le vide : Kyle Turris a inscrit deux buts et trois passes à ses quatre derniers matchs, ce qui tombe bien étant donné l'absence de Filip Forsberg (bas du corps) au cours des trois dernières rencontres de l'équipe. Le temps de glace de Turris a d'ailleurs augmenté cette semaine, lui qui a notamment eu droit à 18:11 de jeu, un sommet pour lui cette saison, samedi contre les Panthers de la Floride. 


9. Hurricanes de la Caroline (6-3-0)
Total de points : 65
La semaine dernière : 6e


L'ouragan souffle moins fort : La série de défaites des Hurricanes n'est longue que de deux matchs, mais voilà maintenant quatre rencontres de suite qu'ils sont incapables de marquer plus de deux buts.


10. Blues de St. Louis (4-2-3)
Total de points : 57
La semaine dernière : 9e


On garde contact : Samuel Blais est l'un des six joueurs dans la Ligue (chez ceux qui ont pris part à au moins cinq matchs) qui maintiennent une moyenne de plus de quatre mises en échec par match. L'attaquant de 23 ans affiche une moyenne de 4,3 coups d'épaule par rencontre.

Video: STL@MTL: Blais marque sur un retour de lancer


11. Oilers d'Edmonton (7-2-1)
Total de points : 56
La semaine dernière : é-10e


Une attaque plus équilibrée : Plusieurs observateurs, dont des membres du panel de LNH.com qui participent au scrutin du Super 16 chaque semaine, étaient sceptiques de voir les Oilers renouer avec le succès cette saison, se disant un peu comme tout le monde que l'équipe se limitait à Connor McDavid et Leon Draisaitl. Mais la formation albertaine, même si elle a été blanchie à ses deux derniers matchs, a déjoué les pronostics à ce titre, comme l'a souligné l'entraîneur du Wild du Minnesota Bruce Boudreau avant que son équipe affronte Edmonton, mardi : « [Edmonton] connaît évidemment un excellent départ, et [McDavid] connaît un excellent départ. Nous pourrions parler de McDavid toute la soirée, mais ils ont plusieurs autres joueurs qui connaissent d'excellents départs. S'ils ont la fiche qu'ils ont, c'est parce que tout le monde joue bien. » James Neal a certes eu un impact à cet égard avec ses neuf buts dans les 10 matchs de l'équipe, mais il faut aussi souligner que 10 joueurs différents au sein de la formation ont marqué au moins un but.


12. Penguins de Pittsburgh (6-5-0)
Total de points : 42
La semaine dernière : é-10e


Un retour (très) progressif : Blessé au bas du corps, Alex Galchenyuk n'a pas accompagné l'équipe cette semaine en vue de son séjour de trois matchs à l'étranger. L'attaquant de 25 ans a patiné seul, vendredi dernier et lundi. Il est à l'écart du jeu depuis le 8 octobre.


13. Flames de Calgary (5-5-1)
Total de points : 22
La semaine dernière : 13e


Un habitué du cachot : Milan Lucic est le joueur le plus puni dans la LNH cette saison jusqu'ici, alors que 26 minutes lui ont été décernées en 11 matchs. Heureusement pour le vétéran attaquant de 31 ans, le désavantage numérique des Flames est troisième dans la Ligue avec un taux de succès de 88,4 pour cent.


14. Panthers de la Floride (4-2-3)
Total de points : 21
La semaine dernière : s.o.


La production est au rendez-vous : Jonathan Huberdeau est le meilleur marqueur de l'équipe avec 10 points (quatre buts, six passes), deux de plus que Mike Hoffman (cinq buts, trois passes) et Aleksander Barkov (huit passes). L'attaquant de 26 ans affiche une moyenne de 1,11 point par rencontre, la meilleure de son équipe, et il a marqué un but vainqueur, tout comme Hoffman. Huberdeau est l'un des quatre joueurs de l'équipe à avoir récolté trois points en avantage numérique.

Video: PIT@FLA: Huberdeau fait habilement dévier le tir


15. Sharks de San Jose (3-5-1)
Total de points : 13
La semaine dernière : 14e


De la glace en masse : Brent Burns (26:33) et Erik Karlsson (26:23) font partie d'un club de seulement trois joueurs dans la LNH qui obtiennent plus de 26 minutes de temps de glace par match en moyenne. L'autre membre de ce groupe est le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Thomas Chabot (26:32).


16. Coyotes de l'Arizona (5-2-1)
Total de points : 12
La semaine dernière : s.o.


Le duo de confiance (bis) : Jason Demers joue souvent au sein du premier duo de défenseurs de l'équipe avec Oliver Ekman-Larsson depuis le début de la présente saison. Ces deux-là sont d'ailleurs les joueurs les plus occupés chez les Coyotes ; le défenseur suédois obtient 24:47 de temps de glace par match en moyenne et l'arrière de 31 ans originaire de Dorval, au Québec, 22:33.

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 : Ducks d'Anaheim, Flyers de Philadelphie, Jets de Winnipeg

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Ducks d'Anaheim, 11 ; Canucks de Vancouver, 10 ; Jets de Winnipeg, 8 ; Islanders de New York, 7 ; Canadiens de Montréal, 2

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Capitals de Washington (+5); 3. Avalanche du Colorado (+2); 4.Hurricanes de la Caroline (-2); 5. Sabres de Buffalo (+6); 6. Maple Leafs de Toronto (-3); 7.Golden Knights de Vegas (+1); 8. Lightning de Tampa Bay (-4); 9. Oilers d'Edmonton (-); 10. Predators de Nashville (-); 11. Penguins de Pittsburgh (+1); 12. Blues de St. Louis (-6); 13. Ducks d'Anaheim (-); 14. Panthers de la Floride (s.o.); 15. Canucks de Vancouver (s.o.); 16. Islanders de New York (s.o.)

GUILLAUME LEPAGE, Journaliste LNH.com
1. Avalanche du Colorado (+1); 2. Bruins de Boston (+1); 3. Golden Knights de Vegas (-2); 4. Sabres de Buffalo (+8); 5. Capitals de Washington (+4); 6. Lightning de Tampa Bay (-2); 7. Oilers d'Edmonton (s.o.); 8. Maple Leafs de Toronto (-2); 9. Hurricanes de la Caroline (-2); 10. Predators de Nashville (-5); 11. Flames de Calgary (-); 12. Canucks de Vancouver (s.o.); 13. Coyotes de l'Arizona (s.o.); 14. Blues de St. Louis (-1); 15. Sharks de San Jose (-7); 16. Panthers de la Floride (-)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Avalanche du Colorado (+1); 3. Maple Leafs de Toronto (-1); 4. Golden Knights de Vegas (+4); 5. Capitals de Washington (+4); 6. Predators de Nashville (-1); 7. Lightning de Tampa Bay (-3); 8. Sabres de Buffalo (+2); 9. Penguins de Pittsburgh (+2); 10. Blues de St. Louis (-4); 11. Panthers de la Floride (+2); 12. Hurricanes de la Caroline (-5); 13. Ducks d'Anaheim (s.o.); 14. Flames de Calgary (-); 15. Canadiens de Montréal (-); 16. Canucks de Vancouver (s.o.)

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Avalanche du Colorado (-); 3. Capitals de Washington (+3); 4. Golden Knights de Vegas (+1); 5. Lightning de Tampa Bay (-2); 6. Sabres de Buffalo (+8); 7. Maple Leafs de Toronto (-); 8. Penguins de Pittsburgh (+2); 9. Predators de Nashville (-); 10. Hurricanes de la Caroline (-6); 11. Oilers d'Edmonton (+2); 12. Blues de St. Louis (-3); 13. Flames de Calgary (-2); 14. Sharks de San Jose (+2); 15. Panthers de la Floride (s.o.) 16. Canucks de Vancouver (s.o.)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Avalanche du Colorado (-); 3. Capitals de Washington (+5); 4. Sabres de Buffalo (+6); 5. Blues de St. Louis (-2); 6. Lightning de Tampa Bay (-); 7. Maple Leafs de Toronto (-); 8. Golden Knights de Vegas (-3); 9. Hurricanes de la Caroline (-5); 10. Oilers d'Edmonton (-1); 11. Predators de Nashville (+1); 12. Penguins de Pittsburgh (-1); 13. Coyotes de l'Arizona (s.o.); 14. Islanders de New York (+1); 15. Panthers de la Floride (s.o.); 16. Ducks d'Anaheim (-2)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Bruins de Boston (+3); 2. Golden Knights de Vegas (-); 3. Capitals de Washington (+3); 4. Avalanche du Colorado (+4); 5. Lightning de Tampa Bay (-4); 6. Predators de Nashville (-3); 7. Maple Leafs de Toronto (-2); 8. Blues de St. Louis (+1); 9. Sabres de Buffalo (+5); 10. Oilers d'Edmonton (+3); 11. Flames de Calgary (-4); 12. Hurricanes de la Caroline (-1); 13. Sharks de San Jose (-3); 14. Penguins de Pittsburgh (+1); 15. Jets de Winnipeg (-3); 16. Canucks de Vancouver (s.o.)

PHILIPPE LANDRY, Pupitreur LNH.com
1. Golden Knights de Vegas (-); 2. Avalanche du Colorado (+3); 3. Bruins de Boston (-); 4. Capitals de Washington (+2); 5. Lightning de Tampa Bay (-1); 6. Predators de Nashville (-4); 7. Penguins de Pittsburgh (+3); 8. Blues de St. Louis (-1); 9. Hurricanes de la Caroline (-1); 10. Maple Leafs de Toronto (-1); 11. Jets de Winnipeg (+2); 12. Oilers d'Edmonton (+2); 13. Sharks de San Jose (-2); 14. Flames de Calgary (-2); 15. Panthers de la Floride (s.o.); 16. Sabres de Buffalo (s.o.)

MARC TOUGAS, Collaborateur indépendantLNH.com
1. Capitals de Washington (+6) ; 2. Avalanche du Colorado (-) ; 3. Bruins de Boston (-2) ; 4. Oilers d'Edmonton (+2) ; 5. Golden Knights de Vegas (+5) ; 6. Hurricanes de la Caroline (-3) ; 7. Lightning de Tampa Bay (-3) ; 8. Sabres de Buffalo (+3) ; 9. Predators de Nashville (-1) ; 10. Blues de St. Louis (-1) ; 11. Maple Leafs de Toronto (-6) ; 12. Panthers de la Floride (s.o.) ; 13. Coyotes de l'Arizona (s.o.) ; 14. Islanders de New York (s.o.) ; 15. Ducks d'Anaheim (-1) ; 16. Penguins de Pittsburgh (-4)
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.