Skip to main content

Primeau a hâte de se joindre au CH après avoir gagné le trophée Richter

Le joueur de 19 ans termine sa carrière universitaire en beauté avec le titre de meilleur gardien

par Heather Engel / Correspondante NHL.com

BUFFALO - Cayden Primeau a eu un avant-goût de la vie chez les professionnels et maintenant, il en veut plus.

Après avoir signé un contrat de recrue de trois ans avec les Canadiens de Montréal le 31 mars, Primeau, choix de septième ronde (199e au total) au repêchage 2017 de la LNH, a passé une semaine avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine de hockey (LAH) en vertu d'un essai professionnel.

« C'était bien de me plonger là-dedans et de voir c'est comment », a affirmé le joueur de 19 ans après avoir terminé sa carrière universitaire en beauté en remportant le trophée Mike Richter, remis au meilleur gardien dans la division 1 de la NCAA. « Je n'ai pas joué, mais j'ai pu m'entraîner avec les gars à quelques reprises. C'était plaisant d'expérimenter ce niveau de jeu et de m'entraîner dans un environnement professionnel. »

À LIRE AUSSI : Gagné : De l'aide pour Price et Weber SVPWeal s'est rapidement fait une niche, mais pourra-t-il y rester?Émotif, Hudon espère rester à Montréal

Primeau a conservé un dossier de 25-10-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,09 et un pourcentage d'arrêts de ,933 à sa deuxième année avec l'université Northeastern. Le pourcentage est le meilleur dans l'histoire de l'école, et sa moyenne était un peu plus élevée que celle de 1,92 qu'il a affichée à sa première année, également un record d'équipe. Primeau a aidé Northeastern à terminer à égalité au deuxième rang de la conférence Hockey East et à se qualifier pour le tournoi du championnat de la NCAA pour une deuxième année consécutive. Il a été nommé joueur le plus utile à son équipe lors des tournois de la conférence Hockey East et du Beanpot.

Il a connu une ascension rapide parmi les espoirs de Montréal devant le filet, et la saison prochaine, il entamera sa carrière professionnelle avec la chance d'apprendre de Carey Price, qui est devenu le meneur dans l'histoire des Canadiens au chapitre des victoires (315) le 12 mars.

« Chaque fois que tu peux apprendre d'un joueur comme lui, c'est énorme, et il est l'une de mes idoles depuis que je suis jeune, a dit Primeau. Tu essaies d'absorber le plus d'éléments possible d'un gardien comme lui. »

Primeau, dont le père Keith est un ancien attaquant ayant joué 909 matchs en 15 saisons dans la LNH avec les Red Wings de Detroit, les Whalers de Hartford, les Hurricanes de la Caroline et les Flyers de Philadelphie, a toujours su qu'il voulait devenir gardien. Mais avoir l'accord de son père n'a pas été si facile.

« J'ai commencé comme joueur, mais je patinais la tête basse et avec mon bâton derrière moi parce que je ne voulais rien savoir, s'est-il remémoré. J'ai dû persister. Mon père ne voulait pas que je sois un gardien au départ, mais il a finalement cédé. Je n'ai jamais regardé en arrière après avoir enfilé les jambières.

« Je pense qu'il était simplement exaspéré que je lui demande et de me voir patiner la tête baissée. »

Prendre la décision de passer à la prochaine étape de sa carrière a été difficile. Mais après avoir pris plus de responsabilités cette saison et après les diverses expériences de sa carrière universitaire, il se sentait prêt à faire le saut.

« Il y a eu beaucoup de hauts et de bas, donc je pense que l'adversité que nous avons vécue en tant qu'équipe a été utile, a dit Primeau. Au début, je bataillais pour obtenir le filet à mon année recrue. Batailler contre un vétéran gardien a été formateur, et je pourrai utiliser ça à l'avenir. »

Spécialisé en criminologie et en psychologie, Primeau a quelques examens dans les prochaines semaines avant de se mettre au travail pour le prochain chapitre de sa carrière.

« Je dois juste avoir un bon été. Je connais les aspects que je dois améliorer, a-t-il affirmé. J'essaie simplement de prendre les choses au jour le jour et de m'améliorer. Je ne me fais pas d'attentes. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.